Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Se lancer dans la production de concentrés de tomate

Se lancer dans la production de concentrés de tomate
  • Date de création: 20 décembre 2019 17:58

(Agence Ecofin) - L’Afrique possède des matières premières qu’elle peut transformer localement. Mais les pays africains sont encore, pour la plupart, dépendants des importations des produits agroalimentaires à cause du manque d’infrastructures industrielles pour conserver ou transformer les denrées alimentaires comme la tomate. Cette situation provoque généralement une baisse de l’offre, avec pour conséquence l’augmentation des prix des denrées sur le marché. Par ailleurs, les habitudes de consommation des ménages intègrent de plus en plus des dérivés de tomate comme le Ketchup et les concentrés de tomate fabriqués à l’extérieur. Une opportunité d’affaire pour ceux qui veulent entreprendre dans la transformation de tomate sur le continent africain.

Les connaissances nécessaires

Pour entreprendre dans la production des concentrés de tomates, il est nécessaire de :
-Connaitre les variétés de tomate utilisées dans la production des concentrés de tomate.
-Maîtriser les bonnes pratiques d’hygiène et transformation dans le processus de production
-Maîtriser les notions sur la technique de production des concentrés de tomate
-Se familiariser avec le cadre juridique, institutionnel et fiscal
-Se familiariser avec les formalités de création d’entreprise et gestion d’entreprise agricole.

Comment apprendre ?

En Europe et en Asie les fournisseurs d’équipements proposent des formations et un accompagnement au porteur de projets. On peut aussi se former dans des centres spécialisés en transformation agroalimentaire et à travers l’initiative Bellomar Learning qui vient d’achever une étude complète dans le domaine et met actuellement en ligne les premiers cours sur la production des concentrés de tomate avec un accompagnement après la formation.

Combien faut-il pour se lancer ?

L’analyse financière d’une unité de production industrielle de 400 à 500 kg par heure a permis d’estimer le coût des investissements à près de 57 millions FCFA, répartis dans l’approvisionnement en matériel et en matières premières, et dans la mise en place de l’usine de fabrication. Le budget étant élevé, on peut s’associer avec des partenaires, créer une coopérative ou lancer une entreprise familiale.

Quel matériel ou équipement ?

L’équipement de base comprend une protection individuelle, des cuves de stockage temporaire, des cuves de prélavage, une machine pour le lavage de la tomate fraîche, des malaxeurs, des balances électroniques de bonnes capacité, d’une unité de stérilisation et de concentration de la tomate, d’une pompe à vide, d’une doseuse volumétrique, d’une machine d’emballage en sachets etc. Il est aussi important d’avoir du matériel de contrôle qualité de la matière première, du process et du produit fini. En plus des tomates, les matières premières incluent également de l’eau chlorée (lavage), des boîtes en métal, des caisses en carton et contenants aseptiques, de l’eau. Il faut également penser à l’énergie électrique et la vapeur.

Où s’approvisionner ?

On peut s’approvisionner auprès des cultivateurs de tomate fraiche. En ce qui concerne le matériel, il n’est pas encore accessible dans certains pays africains. On ne peut le trouver qu’en Europe et en Asie. Toutefois, les cuves de stockages temporaires peuvent être fabriquées dans tout pays africain par des chaudronniers ayant de l’expérience dans la fabrication des équipements agroalimentaires.

Comment trouver des clients ?

La clientèle est essentiellement constituée des ménages, des hôtels, des restaurants, des importateurs qui peuvent commercialiser la production locale et même des exportateurs désireux de conquérir de nouveaux marchés.

A quel volume/Moment devient-on rentable ?

L’activité devient rentable au bout de 4 ans et à partir d’une production minimale de 400 kg par heure. Pour les premières années, la rentabilité serait meilleure en choisissant de réaliser le projet dans une zone d’avantages fiscaux et financiers.

Aïsha Moyouzame


 
GESTION PUBLIQUE

5 pays africains disposent du potentiel nécessaire pour faire face aux défis de la quatrième révolution industrielle (BAD)

UEMOA : le Mali boucle une levée de 33 milliards FCFA sur le marché des titres publics

Standard Chartered Bank s’engage à investir 75 milliards $ dans l’action climatique d’ici 2024

Niger : 1,6 million d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire (Unicef)

 
FINANCE

La Banque centrale sud-africaine veut céder ses 50 % de parts détenues dans le capital d’African Bank Holdings Limited

Afrique du Sud : MultiChoice envisage de lancer un fonds spécial d’innovation dans le domaine de la vidéo

Baisse de 85 % du chiffre d’affaires du tunisien Electrostar, au 4e trimestre 2019

Une monnaie unique pour les 15 États membres de la CEDEAO est peu probable à moyen terme, selon Standard & Poors

 
AGRO

Afrique du Sud : l’expropriation foncière sans compensation serait désastreuse pour l’économie (Mike Pompeo)

Criquets pèlerins : l’USAID débloque 8 millions $ en faveur de l’Afrique de l’Est

Bénin : le prix minimum du kilogramme de noix de cajou fixé à 325 Fcfa en 2019/2020

Kenya : les fabricants d’aliments pour animaux plaident pour une entrée du maïs jaune en franchise de droits

 
ELECTRICITE

Ouganda : China Energy construira une centrale solaire photovoltaïque de 500 MW

Il faudra attendre encore « des mois » avant un accord définitif sur le GERD selon Mike Pompeo

Afrique : ENGIE Africa s’apprête à connecter 4 millions de personnes dans 9 pays grâce à l’off-grid solaire

Algérie : le projet Desertec relancé avec l’appui de l’expertise allemande

 
HYDROCARBURES

Cameroun : le puits NJOM-3 de Tower Resources sera foré au mois de juin

Maroc : Predator va mobiliser une plateforme de forage sur les permis Guercif I, II, III et IV

TGS achève le programme SN-UDO-19 et démarre une nouvelle étude des fonds marins sénégalais

Gabon : un nouveau puits de Vaalco entrecoupe des sables bitumineux de bonne qualité au Sud-Est d’Etame

 
MINES

Zimbabwe : le gouvernement veut retirer les permis miniers de certaines compagnies pour redevances impayées

Angola : Pensana veut transformer en aval le concentré de terres rares produit à Longonjo

Namibie : AfriTin expédie les premières tonnes de concentré d’étain d’Uis vers la Thaïlande

La Côte d’Ivoire ouvre sa quatrième école d’artisans miniers dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage clandestin

 
TELECOM

Orange Tunisie et l’association Shanti lancent la plateforme elmensej.tn de promotion des artisanes de la région de Nefta

Nigeria : la NCC et Nipost sont favorables à une collaboration numérique

Huawei ICT Competition : le Cameroun lance son premier concours national

Gambie : Africell annonce un investissement de 6 millions $ pour moderniser son réseau Internet

 
TRANSPORT

Inauguration des nouvelles infrastructures de Congo Terminal à Pointe-Noire

Le Ghana recevra 50 ponts en acier de la République tchèque cette année

Le Zimbabwe débloque 1,5 million de dollars pour la livraison de 100 wagons de fabrication russe

Aéroport d’Abidjan : le gouvernement ivoirien va s'assurer de la destruction des bâtisses illégales sur 200 m

 
MULTIMEDIA

Débat : Pour ou contre cette nouvelle périodicité de la CAN ?

"Des présidents font 3, 4, 5 mandats, mais quand c'est le cas de la Guinée, ça devient un scandale" Alpha Condé (Vidéo)

Le coût de la vie dans 19 pays africains (Infographie)

Moussa Faki a dénoncé une marginalisation de l'Afrique sur les questions qui la concernent, lors du dernier Doha Forum (Vidéo)

 
FORMATION

Algérie : le gouvernement annonce une réforme de l’enseignement supérieur qui entrera en vigueur, d’ici septembre 2020

L’Institut africain des sciences mathématiques propose des bourses pour son Master en intelligence artificielle

Rwanda : le gouvernement veut créer un Fonds pour la formation technique et professionnelle financé par les salariés

L’UVED lance un cours en ligne sur les métiers de la transition écologique

 
COMM

Congo : le ministre de la Communication rassure les employés de la chaîne Africanews

Algérie : pour les autorités, il est temps de réglementer la presse audiovisuelle et les médias électroniques

MultiChoice renouvelle son partenariat avec Viacom pour diffuser les chaînes de l’éditeur

Éthiopie : inquiétudes sur l’impact de la nouvelle réglementation de la radiodiffusion sur la liberté d'expression