Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Se lancer dans la restauration

  • Date de création: 16 décembre 2019 17:30

(Agence Ecofin) - La restauration africaine ne s’est jamais aussi bien portée qu’aujourd’hui. En effet, la tendance est à l’ouverture des restaurants qui proposent des mets traditionnels de l’Afrique avec des plats tels que le « Ndolè » camerounais, le « Tiep Bou Dien » sénégalais ou encore le « Tajine » marocain.

Toutefois, on constate que la restauration africaine souffre d’une image quelque peu négative avec sa cuisine parfois trop riche et épicée. Aujourd’hui, on peut utiliser un design africain qui allie tradition et modernité de la manière la plus raffinée possible. L’Afrique se réveille sur le marché culinaire et de nombreux Fast-food et autres restaurants voient le jour dans les villes africaines et même hors du continent.

Les connaissances nécessaires

Certaines créations d’entreprises exigent d’avoir un diplôme. Or, la restauration n’en fait pas partie. Il est donc possible d’ouvrir un restaurant sans diplôme. Toutefois, il est nécessaire d’avoir des connaissances dans le domaine, bien que ces formations ne s’assimilent pas à un véritable diplôme. Il faut, en plus maitriser, les règles en matière d’hygiène alimentaire. Dans quelques pays en Afrique, il existe une règlementation spécifique pour ouvrir un restaurant. Mais cette règlementation s’applique beaucoup plus aux exploitants qui souhaitent servir des boissons alcoolisées.

Comment apprendre ?

Si aucun diplôme particulier n'est obligatoire pour ouvrir un restaurant, il est possible que certaines notions importantes manquent à l’exploitant. Il peut alors être recommandé de suivre des formations en gestion pour se familiariser avec les problématiques du personnel et de la comptabilité.
Les établissements qui proposent des formations en cuisine et en hôtellerie offrent souvent des formations complémentaitres pour sensibiliser l'exploitant sur les enjeux de santé publique liés à la restauration. Les précautions en matière d’hygiène alimentaire sont donc à prendre en compte pour ouvrir un restaurant.

Combien faut-il pour se lancer ?

Il n’est pas possible de fixer un budget précis concernant la création d’un restaurant en raison des nombreuses possibilités (état du local, matériel et mobilier, nombre de salariés…). Toutefois, les dépenses peuvent être réparties comme suit : les matières premières c’est au maximum 30%, les charges de personnel, c’est 30%, le loyer 10%, le marketing 5 % la 1er année (puis ensuite moins), et la marge est de 15%. La clé est d’éviter trop d’investissements lourds lors de l’ouverture (refaire toute la déco ou toute la cuisine).
Le plus gros investissement pour ouvrir un restaurant concerne le local. On doit également prendre en compte l’achat du matériel de cuisine, des équipements et des matières premières. Le prix d’un local dépend de plusieurs critères :
 L’emplacement : si on souhaite ouvrir un restaurant dans une ville le prix sera important.
 La superficie du local
 L’état du lieu : travaux à prévoir, décors, etc...
Le budget peut aller de 5 000 euros pour ceux qui veulent simplement louer, à plus de 80 000 euros pour ceux qui souhaitent être propriétaires du local. Pour le matériel, il faut compter entre quelques centaines d’euros et plusieurs milliers d’euros selon le matériel déjà présent et selon les besoins personnels de l’exploitant.

Quel matériel ou équipement ?

Après avoir obtenu le local, il faut acheter le matériel pour ouvrir son restaurant. Le matériel de base dépend de nombreux critères et est constitué de :
 Équipement de cuisine : four, frigo, congélateur…
 Mobilier : tables, chaises…
 Caisse enregistreuse et logiciel.
 Service : assiettes, verres, couverts…
 La décoration : si le local nécessite des travaux de rafraîchissement, il faut prévoir la peinture, la décoration du sol et du plafond, les installations électriques, et pour la décoration extérieure, la devanture et la terrasse.

NB : Il est important de prévoir un budget pour le personnel du restaurant et de savoir de qui sera constituée l’équipe. Le personnel du restaurant est généralement constitué des cuisiniers, serveurs et d’un comptable pour les finances.

Où s’approvisionner ?

Lors de l’ouverture du restaurant, il faut prévoir un stock en nourritures et en boissons. On peut s’approvisionner dans les marchés, mais il est préférable de s’approvisionner directement chez les producteurs et les grossistes pour faire des économies. Ce stock devra être réapprovisionné régulièrement. Il est conseillé de se fixer un budget et d’évaluer le coût du stock pour établir un plan prévisionnel.

Comment trouver des clients ?

On peut décider d’ouvrir un restaurant destiné à une cible bien définie (personnes aisées, personnes aux revenus moyens, etc.), ou avec une thématique précise (spécialité nationale, africaine ou étrangère). Pour trouver des clients, on peut mettre en place des bons de réductions, créer des pages sur les réseaux sociaux et y faire sa publicité ou s’inscrire sur des sites d’avis et de réservation de restaurants. On peut également ouvrir un site internet et présenter de manière valorisante son restaurant avec des photos prises par un professionnel. Il est conseillé de trouver un excellent nom pour son restaurant, qui saura jouer sur l’émotion ou l’identité des futurs clients.

A quel volume/Moment devient-on rentable ?

Monter un restaurant et le diriger peut s’improviser, mais le rendre rentable nécessite une bonne préparation pour éviter les pertes ou pour avoir un retour sur investissement sûr. La restauration est un business profitable à long terme. Il faut donc compter entre 1 an et 3 ans pour commencer à faire des bénéfices.

Aïsha Moyouzame


 
GESTION PUBLIQUE

Réforme du Franc CFA : les parlements africains ne seront pas consultés sur un point essentiel

Le Togo déploie des laboratoires mobiles à l'intérieur du pays pour dépister les cas d’infection

Les femmes et la « gig economy » digitale : mêmes problèmes, mêmes inégalités

7 pays accordent au Cameroun la suspension du service de sa dette, conformément à l’initiative du G20

 
FINANCE

African Guarantee Fund apporte une réponse aux impacts économiques du COVID-19

En réponse au coronavirus, le FMI a déjà augmenté la dette de l'Afrique de 13 milliards $ supplémentaires

HSBC et la SFI mobilisent 474 millions $ pour l’adaptation au changement climatique dans les pays en voie de développement

Maroc: les banques sous pression, 34% des ménages affirment n’avoir aucune source de revenus avec le confinement

 
AGRO

Cargill va mettre en place une traçabilité complète de sa chaîne d’approvisionnement de cacao au Cameroun

Kenya : l’industrie floricole reprend progressivement ses activités

Afrique du Sud : la volaille américaine poursuit sa percée

Criquets pèlerins : la Banque mondiale apporte un soutien de 500 millions $ aux pays affectés

 
ELECTRICITE

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

EIG Global Energy Partners crée un fonds de 1,1 milliard $ pour le développement des énergies renouvelables

Zambie : la Power China construira 600 MW de centrales solaires pour 548 millions $

Algérie : les autorités prévoient de construire 3 milliards $ de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Côte d’Ivoire : PGS publie les résultats d’une étude sismique améliorée du bloc pétrolier CI-706

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

Nigéria : l’armée démantèle des sites de raffinage illégal de pétrole d’une capacité de 14 434 b/j

 
MINES

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

Ghana : Golden Star place 60 employés en quarantaine après la découverte de deux cas positifs au coronavirus

Botswana : Galileo Resources finalise l’acquisition de plusieurs actifs de cuivre

Namibie : Deep South publie une « solide » évaluation économique préliminaire pour le projet de cuivre Haib

 
TELECOM

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

Afrique du Sud : Naspers investit 100 millions de rands dans l'agritech

L’Angola accorde à Africell la 4e licence mobile du pays

 
TRANSPORT

Le Rwanda va injecter 152 millions de dollars pour soutenir la compagnie aérienne nationale

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

L’Angola et la Chine signent l’addenda au contrat de construction du nouvel aéroport international de Luanda

Le Cameroun automatise 14 de ses 44 postes de péage routier

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

Un dispositif automatique de lavage des mains made in Cameroun (Vidéo)

Le marché de la tomate au Nigéria - (Infographie)

Le Bénin est le premier producteur africain de coton - (Infographie)

 
FORMATION

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

Tunisie : Gomycode et Tunisia Jobs lancent le programme « Re-skill, Up-skill » pour former 2000 développeurs

 
COMM

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais

Afrique du Sud : l'éditeur musical Sheer Music Publishing racheté