Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Se lancer dans la culture des oignons

Se lancer dans la culture des oignons
  • Date de création: 14 janvier 2020 15:51

(Agence Ecofin) - L’oignon est un des légumes crus les plus commercialisés grâce à sa durée de conservation relativement longue. Si l’Afrique occupe une place inférieure sur le marché mondial d’exportation des oignons (statistiques FAO) en raison du manque de contrôle de flux transfrontaliers et de la non maîtrise des méthodes de conservation, la cuisine traditionnelle africaine quant à elle utilise les oignons dans presque tous les plats (Okra, Edikang Ikong, Ndolè, etc.) pour leur valeur nutritive. Un africain consomme en moyenne 3,3 kilogrammes d’oignon par an. En conséquence, la consommation d'oignons est très élevée sur le continent africain, ce qui en fait un marché dynamique et florissant pour les affaires.

 

Les connaissances nécessaires

Pour se lancer dans la culture des oignons, il faut avoir des connaissances sur la saison et le climat adaptés à la culture des oignons. Il faut également prendre connaissance de l’équipement utilisé pour l’aménagement le terrain, les types de semis, et l’entretien nécessaire pour une bonne récolte.

La saison des oignons débute généralement en fin septembre, et s’achève en avril. L’oignon se développe bien en zone tropicale sèche de basse altitude, plus précisément en climat sahélien. Quant à l’aménagement du terrain, il s’effectue 1 mois avant la mise en place définitive des plantes et inclut le défrichage du site, le nettoyage, le labour. Le labour se fait en formant des billons ou des planches.

On note trois modes de semis de l’oignon :
• Le semis direct, qui se fait de novembre à mi-décembre : rendement légèrement moins élevés ;
• Le semis en pépinière, entre novembre et décembre : rendement moyens ;
• Le semis à partir des bulbilles : rendements plus élevés, mais avec plus de contraintes, car les bulbilles (petits oignons) sont d’abord récoltées, conservées et ensuite replantées.

NB : la récolte des oignons se fait entre 3 et 3 mois et demi (ceci exclut la période à la pépinière), quand les feuilles jaunissent, ou se courbent. Il est conseillé d’arrêter l’irrigation entre 10 et 15 jours avant la récolte.

 

Comment apprendre ?

La culture des oignons ne nécessite pas une formation particulière. Avec l’arrivée des nouvelles technologies, on peut apprendre dans les tutoriels vidéos et écrits en ligne, ou de manière plus sûre, auprès des agriculteurs locaux. Au Cameroun par exemple, certains sites Internet fournissent des fiches techniques complètes mais payantes (abonnement à environ 7 euros par an), sur la culture des oignons et autres produits maraîchers.

 

Combien faut-il pour se lancer ?

Pour une très petite entreprise, on peut commencer avec un budget de 150 000 FCFA (environ 228 euros) si la main d’œuvre est assurée par les porteurs de projets eux-mêmes et le terrain de culture déjà acquis. Pour une production industrielle, le budget peut s’élever à 2,8 millions FCFA (environ 4 300 euros) répartis dans la fabrication de la pépinière, la main d’œuvre, les intrants et l’irrigation.

 

Quel matériel ou équipement ?

En Afrique, la culture des oignons est généralement exercée avec des outils manuels (houe, pelle, pioche) ou attelés (charrue) et une irrigation à l'aide d’une motopompe. Il faut également prévoir une pépinière (fumier et engrais, semences, produits phytosanitaires, eau), et un moyen de transport pour la récolte.

 

Où s’approvisionner ?

Pour ce qui est des semences, la production locale de graines est difficile (pour les pays en zone tropicale), car elle a lieu la deuxième année de culture en zone tempérée. On utilise alors des graines importées pour la plupart du temps.

 

Comment trouver des clients ?

Les oignons produits sont destinés au marché local ou international, en fonction de la taille de l’unité de production. La clientèle est ainsi constituée des ménages de la localité, et des revendeurs pour les marchés extérieurs.

 

A quel moment/volume devient-on rentable ?

Le rendement à l’hectare est de 10 à 20 tonnes en moyenne, en milieu adéquat. Ce qui équivaut à 130 sacs d’oignon de 80 à 100 Kg. Ce rendement peut, dans des conditions de bonne conduite de la culture, atteindre 40 à 70 tonnes par hectare. Les prix par unité de conditionnement varient entre 20 000 F à 120 000 FCFA (entre 30 et 182 euros) en fonction de la disponibilité des oignons.

Pour plus d’information : Se lancer dans la culture de l’oignon

 

Aïsha Moyouzame


 
GESTION PUBLIQUE

Togo : la plateforme en ligne « e-foncier » permet désormais de procéder aux formalités foncières sans se déplacer

Sénégal : les exportations de biens ont chuté de 25,3% à fin novembre 2019

Le Nigeria veut mobiliser 4,2 milliards $ en 2020 pour financer ses dépenses

La Banque mondiale accorde au Maroc une ligne de précaution de 270 millions $ contre les risques liés aux catastrophes naturelles

 
FINANCE

Banques de la zone Cemac : la Beac hausse le ton

Maroc : Société Générale et Yamed Capital créent une joint-venture spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers

Radio Mars veut s’introduire sur la Bourse de Casablanca et lever des fonds pour financer son développement 

Côte d’Ivoire : le groupe Fedel Invest lance la construction du complexe touristique « Serena village » pour un coût de 47 millions $

 
AGRO

Cameroun : le prix bord champ du cacao est en légère baisse, mais reste au dessus de 1000 FCFA le kg

Tunisie : les exportateurs d’huile d’olive appellent à une hausse du contingent d’importation de l’UE

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

Le français Carrefour poursuit sa percée en Afrique de l’Est avec une entrée sur le marché ougandais

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

Kenya : Tullow suspend le camionnage du pétrole de la région du Turkana vers le port de Mombasa

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement accorde 4 permis de recherche minière valables pour l’or

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : création d’un registre d’immatriculation des navires et mise en œuvre de la réglementation sur la navigation

South African Airways met en vente neuf des seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Entreprendre