Ecofin Droits

Sénégal : à Ziguinchor, la moitié des procédures judiciaires sont liées aux conflits fonciers

Sénégal : à Ziguinchor, la moitié des procédures judiciaires sont liées aux conflits fonciers

(Agence Ecofin) - Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Ziguinchor, Alioune Abdoulaye Sylla, a annoncé ce mercredi 2 août 2017 à l’Agence de presse sénégalaise (APS) que les litiges fonciers représentent plus de la moitié des procédures judiciaires en cours. Une statistique qui rappelle l’importance des enjeux liés à la sécurisation du foncier dans cette région du sud du Sénégal, en Casamance.

« Un peu plus de 50% des contentieux judiciaires au niveau du Tribunal de grande instance de Ziguinchor sont liés à des conflits fonciers. Les problèmes fonciers occupent une place importante dans les contentieux juridictionnels et dans les cas envoyés à la Maison de justice pour médiation. Souvent les conflits fonciers opposent des membres d’une même famille ou des voisins de longue date.», a expliqué le procureur.

« En moyenne nous enregistrons tous les mois pas moins de six cas de conflits liés au foncier. Si vous prenez cela à l’échelle annuelle nous comptabilisons tellement de conflits durant les 12 mois. Ils opposent souvent des familles entières ou des communautés qui se disputent des terres parce que tout simplement la loi sur le domaine national n’est pas comprise par la majorité des Sénégalais.», a pour sa part précisé le coordonnateur de la Maison de justice de Ziguinchor, Mamadou Lamine Sagna.

Les deux autorités s’exprimaient dans le cadre d’un atelier de partage et de sensibilisation des élus locaux et des leaders d’opinion sur l’accès au foncier dans la région naturelle de la Casamance.

BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

Please publish modules in offcanvas position.