Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Affaire Bolloré: le Togo se dit prêt à collaborer avec la justice française

  • Date de création: 03 mai 2018 16:46

(Agence Ecofin) - L’affaire Bolloré continue de défrayer la chronique française et africaine. Cité comme l’un des pays où le Français est soupçonné de ne pas avoir obtenu la concession de port dans les règles de l’art, le Togo, par l’entremise de Gilbert Bawara, ministre en charge de la Fonction Publique, s’est prononcé sur le dossier.

En effet, intervenant sur une radio privée de la place ce 3 mai 2018, il a déclaré : « Nous sommes attachés à la présomption d'innocence. Si dans la poursuite du processus judiciaire l'État togolais était requis pour fournir des informations, nous le ferons ».

Le gouvernement togolais assure donc de sa disponibilité à coopérer avec la justice française en vue de la manifestation de la vérité dans ce dossier où le Président Directeur Général du groupe Bolloré se retrouve mis en examen. 

Se faisant plus incisif, Gilbert Bawara a par ailleurs rejeté toute implication du Togo dans ce dossier : « Le Togo n'est pas mêlé à cette histoire. Le port de Lomé est le seul port dans la sous-région à respecter scrupuleusement les conditions de passation des marchés ».

Rappelons qu’en France, la procédure judiciaire suit son cours.

Séna Akoda

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits