Côte d’Ivoire : 6 millions $ de la Corée du Sud pour le raccordement à l’eau potable au profit de 70 000 personnes

Côte d’Ivoire : 6 millions $ de la Corée du Sud pour le raccordement à l’eau potable au profit de 70 000 personnes

(Agence Ecofin) - Un accord de financement d’un montant de 3,5 milliards FCFA (environ 6 millions $) a été signé entre le ministre ivoirien de l’Hydraulique, Laurent Tchagba (photo, à droite), et le représentant résident de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), Park Wan Kyu (photo, à gauche), le 28 octobre dernier.

Cet accord entre la Côte d’Ivoire et la Corée du Sud a pour objectif d’amorcer la 2ème phase du projet de branchements sociaux de distribution d’eau potable, au profit de 70 000 personnes dans le district d’Abidjan.

Selon Laurent Tchagba, la deuxième étape de ce projet financé par la Corée, va permettre à 10 000 ménages, soit 70 000 personnes parmi les populations défavorisées de la commune de Koumassi, particulièrement du quartier Koumassi Grand Campement, d’être connectées au réseau d’eau public.

Il explique aussi que ce programme consiste à réaliser 35 km de canalisations et à organiser des ateliers de renforcement de capacités des bénéficiaires.

De plus, il précise que les branchements sociaux seront faits à partir de certains critères qui devraient permettre de toucher véritablement les populations les plus vulnérables. En ajoutant que chaque maison n’aura à payer que 10 000 FCFA (environ 17 $) au lieu de 167 000 FCFA (environ 288 $) pour se voir raccorder au réseau d’eau potable.

Notons que la 1ère phase de ce projet qui a eu lieu entre 2014 et 2016 a permis de financer 8 810 branchements dans les communes de Yopougon, Abobo et Koumassi, à hauteur de 1,5 milliard FCFA (environ 3 millions $).

Rappelons que ce projet de branchements sociaux de distribution d’eau potable fait partie intégrante d’un important programme d’investissement initié par les autorités ivoiriennes dénommé « Eau pour tous ». L’objectif de ce programme consiste à mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connait la Côte d’Ivoire. Ceci, en assurant un accès continu à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne. Mais aussi, à travers la mise en place de mécanismes de gestion rationnelle et durable des ressources en eau disponibles, afin d’offrir un meilleur coût d’accès à l’eau potable à ces populations.

La première phase de ce programme qui s’étend de 2016 à 2020 nécessitera des investissements estimés à plus de 200 milliards FCFA (environ 364 millions $).

Notons, par ailleurs, que ce sont au total 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $) d’investissements qui seront nécessaires pour assurer un accès à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne.

Flore Kacou 

Lire aussi:

18/09/2017 - Côte d’Ivoire : 2 milliards $ d’investissements seront nécessaires pour fournir l’eau potable à 100% de la population


Ecofin Gestion Publique     


Player