ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire : 15 millions $ de la Banque mondiale pour enrayer le déboisement et la dégradation des forêts

  • Date de création: 29 janvier 2018 13:23

(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a approuvé un financement d’un montant total de 15 millions $ en faveur de la Côte d’Ivoire, dans le but d’aider à enrayer le phénomène de déboisement et de dégradation des forêts qui prend de l’ampleur dans le pays. 

Ce financement provient précisément de l’Association internationale de développement (IDA), qui agit en qualité d’agent d’exécution du Programme d’investissement forestier (FIP), au titre du Fonds climatique d’investissement stratégique (SCF).

Le Projet d’investissement forestier permettra de préserver et d’accroître le patrimoine forestier de la Côte d’Ivoire. Il améliorera également l’accès de certaines populations à des sources de revenu provenant de la gestion durable des ressources, dans des zones ciblées du sud-ouest et du centre du pays, c’est-à-dire, respectivement, dans l’actuelle et l’ancienne ceinture du cacao.

Les bénéficiaires directs de ce projet, estimés à environ 345 000 personnes, seront les agriculteurs et les communautés tributaires de la forêt, qui auront ainsi la possibilité d’exercer une activité indépendante ou de travailler dans l’agriculture. 

Par ailleurs, grâce à la reconstitution et à la conservation des parcs et forêts du pays, cette opération contribuera au développement durable à long terme de ses ressources naturelles. Ce qui élargira, pour ces communautés, les possibilités de profiter des retombées potentielles. 

De façon plus précise, le projet soutiendra une gestion durable des forêts classées et les capacités de surveillance du parc national de Taï. Ceci, en faisant participer les communautés qui en dépendent et en proposant des mécanismes incitatifs qui génèreront d’autres formes de revenus, ce qui réduira l’impact humain sur les zones protégées.

Pour Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, « il s’agit du premier programme destiné à piloter la mise en œuvre de la politique forestière nationale, lancée en 2017, avec pour objectif une agriculture sans déboisement à l’horizon 2020. En conséquence, la pauvreté monétaire devrait diminuer dans les deux régions concernées, qui affichent un taux de déforestation élevé et qui ont des liens du fait de la migration des producteurs de cacao ». 

Alors qu’elle disposait de près de 16 millions d'hectares de forêts en 1960, la Côte d’Ivoire a connu une dégradation importante de son couvert forestier au fil des années. En sorte qu’en 1990, le pays disposait plus que de 7,8 millions d'hectares de forêts, correspondant à une couverture forestière de 24,36% du territoire.

En 2000, le recul s’est accentué à 5,1 millions d'hectares correspondant à 15,81% du territoire ivoirien. En 2015, ne restaient plus que 3,4 millions d'hectares de forêt, représentant une occupation spatiale de 10,56% du territoire.

Le taux de déforestation annuel a été estimé à 4,32% entre 1990 et 2000 et à 2,69% entre 2000 et 2015. 

La conversion des forêts en terres agricoles, afin de nourrir les populations locales, l'urbanisation ou aménagement du territoire, et l'exploitation illégale du bois sont quelques-unes des principales causes de la déforestation des forêts ivoiriennes. 

Borgia Kobri


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Tidjane Thiam, attendu au Forum Invest in West Africa qui aura lieu début octobre à Lomé

Kobo360, le « Uber pour camions » nigérian lève 30 millions $ avec Goldman Sachs

Afrique du Sud : Omnia Holdings reçoit le soutien de 6 gestionnaires de fonds pour son augmentation de capital

Des cessions massives sur le marché financier de New-York alimentent les spéculations sur une récession à venir aux USA

 
AGRO

Les producteurs latino-américains pourraient aussi fixer un prix minimum pour le cacao

Ouganda : le gouvernement dévoile sa stratégie pour booster le secteur textile

L’Afrique sera la zone qui connaîtra la plus forte croissance de sa consommation de riz, d’ici 2028

Cameroun : Sosucam enregistre une production record de 124 000 tonnes de sucre au cours de la campagne 2018-2019

 
ELECTRICITE

Madagascar : le directeur général de la Jirama limogé par le Conseil des ministres

Cameroun : la ville de Yaoundé vit au rythme des coupures d’électricité suite à une panne géante

Ghana : le Karpowership de 470 MW déplacé à Sekondi pour diminuer les coûts de production de l’énergie

Nigeria : le Sénat favorable à une recapitalisation des DisCos avec une cession de 40% des parts de l’Etat

 
HYDROCARBURES

La Chine s’engage à porter la production pétrolière du Nigeria à 3 millions b/j, d’ici 2023

L’Egypte veut porter à 690 000 b/j sa production de pétrole brut et de condensat, avant fin 2019

Congo : deux entreprises locales annoncent la découverte d’un important gisement pétrolier

Nigeria : l’achèvement de la raffinerie de Dangote reporté en raison de problèmes d'importation d'acier

 
MINES

Botswana : le développement du projet de manganèse de K. Hill coûtera plus de 141 millions $ (étude)

Gabon : Alpha Centauri Mining lance une nouvelle chaîne de production d’or

Tanzanie : les exportations d’or reprennent à North Mara

IronRidge conclut un accord pour 40 000 m de forage sur ses actifs en Afrique

 
TELECOM

Huawei réagit à un article du Wall Street Journal qui l’accuse d’espionner des opposants politiques africains

A Cotonou, une journée d’orientation pour mieux comprendre les opportunités de formation et d’emploi dans le numérique

Huawei a présenté Harmony OS, son propre système d’exploitation pour smartphones qui remplacera Android

Telecom Egypt a signé un protocole d’accord technologique avec Huawei, ZTE et China Telecom

 
FORMATION

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

Le spécialiste sud-africain de l'éducation Curro Holdings prévoit d'investir 14 millions $ sur le continent africain

Un atelier de formation au Kenya, destiné aux femmes africaines exerçant dans le domaine de la conservation de l’environnement

Le gouvernement égyptien propose des formations dans le domaine des technologies de l'information destinées aux personnes handicapées en Afrique

 
COMM

Afrique : Facebook étend sa lutte contre les infox diffusées sur sa plateforme au contenu en langues locales

Facebook voudrait payer des médias pour alimenter une section « infos »

Afrique subsaharienne : Disney confie l’ensemble de ses actifs audiovisuels de la région au patron de Fox Africa

Côte d’Ivoire : décès de l’artiste DJ Arafat suite à un accident à moto à Abidjan

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance