Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Il faut entre 130 et 170 milliards de dollars par an, à l’Afrique pour combler son déficit d'infrastructures estime la CEA

Il faut entre 130 et 170 milliards de dollars par an, à l’Afrique pour combler son déficit d'infrastructures estime la CEA
  • Date de création: 26 mars 2019 10:12

(Agence Ecofin) - A l’occasion de l’ouverture du segment ministériel de la 52e session de la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique qui se tient actuellement à Marrakech, au Maroc, la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et sous-secrétaire générale de l’ONU, Vera Songwe (photo), a dressé un bref diagnostic de la situation économique du  continent.

Selon Mme Songwe, l'Afrique a un déficit de financement énorme et croissant face à ses besoins de développement. En matière d'infrastructures, il constitue un obstacle majeur à l'amélioration des capacités de production. Il est estimé entre 130 et 170 milliards de dollars par an, dont le continent mobilise environ la moitié.

« A un niveau plus global, pour que l'Afrique puisse réaliser le Programme 2030, les besoins de financement supplémentaires se situent entre 614 et 638 milliards de dollars par an, tandis que les besoins de dépenses supplémentaires pour réaliser le Programme 2030 dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire inférieur s'élèvent à 1,2 milliard de dollars par an. Cela représente environ 11 % du PIB entre 2015 et 2030 », a indiqué Vera Songwe.

En dépit de cet énorme déficit de financement, a précisé l’oratrice, les pays africains pourraient accroître les recettes publiques de 12 à 20 % du PIB en adoptant une politique budgétaire appropriée.

Par exemple, en taxant les secteurs difficiles à atteindre comme l'agriculture, le secteur informel et l'économie numérique ; en améliorant la mobilisation des recettes non fiscales ; en exploitant les technologies de l'information et du numérique pour élargir l'assiette fiscale, réduire le coût du recouvrement des recettes, améliorer l'administration fiscale ; en renforçant les mesures de lutte contre l'érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices, la fraude fiscale et l’évasion fiscale.

Au terme de ce diagnostic, Songwe a préconisé la politique budgétaire comme thérapie à cette pathologie africaine. Elle a ainsi préconisé qu’elle soit dorénavant conçue et perçue comme un outil de développement. Afin que les pays africains puissent réellement en tirer parti pour parvenir à réaliser une croissance inclusive, les ODD et l'Agenda 2063.

Stéphane Billé


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Après le scandale des créances douteuses, la filiale au Nigeria du groupe Ecobank pourrait de nouveau devenir une source de défis.

Pour booster le commerce en Afrique, la BAD signe avec Natixis un accord de participation aux risques de 50 millions $

Afrique du Sud : African Rainbow Capital acquiert une participation majoritaire dans le capital d’une entreprise de conseil en actuariat

Kenya: l’homme d’affaires Jimnah Mbaru cède 50 millions d’actions de l’assureur Britam Holdings à Swiss Re

 
AGRO

Thé: les prix mondiaux devraient chuter de 14 % en 2019 (Banque mondiale)

Kenya: le secteur agricole a porté la croissance de l'économie en 2018

  Afrique du Sud : l’industrie de la laine gagnerait à diversifier ses marchés d’écoulement (Agbiz)

Le Malawi pourrait produire 24 000 tonnes de coton en 2019

 
ELECTRICITE

L’AECF lance une compétition de 20 millions $ pour les entreprises fournissant des installations solaires domestiques

Malawi : la construction de la centrale à charbon de Kam’mwamba tient toujours

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach ne prolongera pas son accord d’échange de brut contre produits pétroliers avec Vitol

Mozambique : la vente d’Anadarko à Chevron ne modifiera pas le calendrier des projets de GNL, assure Omar Mitha

Avec une hausse de son profit et de ses marges, Eni a le sourire au terme du premier trimestre de 2019

Nigeria : adoption de loi sur le torchage du gaz naturel

 
MINES

Afrique du Sud : les coupures d’électricité d’Eskom font chuter la production d’Anglo American Platinum

Maroc : les ressources de la mine Boumadine peuvent soutenir une exploitation sur 12 ans (étude)

RDC : Ivanhoe a réuni sa part du capital nécessaire au développement du gisement Kakula  

Botswana : Lucara découvre à Karowe, le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire

 
TELECOM

HapsMobile, filiale de SoftBank, investit 125 millions $ dans le projet Loon d'Alphabet, déjà lancé au Kenya

Le norvégien Katapult World veut investir 1 milliard $ dans les start-up en Afrique

Nigeria: MTN a changé de statut juridique en prélude à l’introduction d’une partie de ses actions sur le NSE

Orange, engagé dans la transformation numérique en Afrique et au Moyen-Orient, inaugure son premier « Orange Digital Center » en Tunisie

 
COMM

Tunisie : les autorités ferment la chaîne Nessma TV

Nigeria : les sommets annuels du film et de la télévision se tiendront du 3 au 5 septembre à Lagos

Egypte : le régulateur des médias confie l’amélioration de son réseau TNT au groupe allemand Rohde & Schwartz

Ethiopie : le pays accueillera la prochaine édition des célébrations de la Journée mondiale de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance