Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

« Les 13 milliards $ investis par la BAD en Afrique australe donnent de solides résultats. » Akinwumi Adesina 

  • Date de création: 19 août 2019 15:24

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré, à l’ouverture du 39ème Sommet ordinaire de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), que les 13 milliards de dollars américains investis par la Banque en Afrique australe depuis 2012 produisaient de solides résultats.

« L’Afrique ne doit pas manquer d’ambition », a-t-il lancé aux chefs d’État et de gouvernement des 16 pays membres de la SADC et aux plus de 1 000 délégués réunis à Dar es Salaam, en Tanzanie, autour du thème suivant : « Un environnement favorable pour un développement industriel inclusif et durable, une augmentation des échanges interrégionaux et la création d’emplois ». 

À l’occasion de ce Sommet, le président de la Tanzanie, John Magufuli, a officiellement remplacé son homologue namibien, Hage Geingob, à la tête de l’organisme d’intégration économique régional. « Nos pays ne sont pas pauvres. Ils disposent de toutes les ressources dont ils ont besoin pour être riches en termes de population, d’animaux sauvages, d’espèces végétales, d’écosystèmes marins, de minéraux et d’hydrocarbures », a insisté John Magufuli lors de ses remerciements.

La Banque africaine de développement a investi massivement dans des projets clés, dont celui d’ESKOM à hauteur de 5 milliards de dollars américains, qui est essentiel pour l’approvisionnement électrique de l’Afrique du Sud et de la SADC. La Banque a également apporté un soutien de 114 millions de dollars à l’île Maurice pour l’aménagement de la centrale thermique de Saint-Louis, qui fournit 36% des besoins énergétiques de la population.

« Pour chaque dollar versé par la région, cette dernière a reçu environ 19 dollars d’investissements, un ratio de levier impressionnant de 1 à 19 », a précisé Akinwumi Adesina, ajoutant que la valorisation du potentiel du projet hydroélectrique d’Inga en République démocratique du Congo était une priorité. Ce projet de plus de 44 000 MW a la capacité d’alimenter l’ensemble de la région, et même au-delà. « C’est pour cela que la Banque africaine de développement appuie fortement la réalisation de la phase 3 d’INGA », a-t-il poursuivi.

Inauguré récemment, le port de Walvis Bay en Namibie, dont les travaux d’agrandissement ont été soutenus à hauteur de 300 millions de dollars par la Banque, verra sa capacité de manutention de conteneurs de 20 pieds passer de 300 000 à 750 000 unités, ce qui fournira un meilleur accès portuaire à la Zambie, au Botswana et au Zimbabwe. 

Autres projets transformateurs financés par la Banque, la construction du pont de Kazungula qui reliera la Zambie au Botswana et améliorera l’accès au Malawi et à la RDC, mais également le corridor de Nacala, financé à hauteur de 500 millions de dollars. Ce corridor est un maillon essentiel de l’intégration régionale de la SADC, bénéficiant au commerce régional (+25% prévus) et aux coûts de transport en baisse attendue de 15 à 25%.

Par ailleurs, la Banque africaine de développement soutient la création d’un Fonds de développement régional de la SADC, doté de 1,2 milliard de dollars, afin de mobiliser les ressources nationales pour investir dans des infrastructures régionales et dans l’industrialisation. En mai dernier, la Banque a débloqué deux millions de dollars pour la mise en œuvre de ce fonds, notamment pour des projets agricoles et miniers et la production de médicaments.

En 2018, la Banque a financé la diffusion de technologies de lutte contre le légionnaire d’automne, un ver qui menace la sécurité alimentaire de la région. Quelque 1,5 million d’agriculteurs en ont bénéficié.

Dans son discours, le président de la Banque africaine de développement a salué le soutien appuyé des chefs d’État en faveur d’une augmentation générale du capital de la Banque, permettant ainsi de renforcer le développement de l’Afrique. 

« L’avenir s’annonce meilleur pour les pays membres de la région : chemins de fer régionaux, chaînes de valeur stimulant la compétitivité, zones agro-industrielles spéciales transformant l’agriculture et créant des millions d’emplois, pools de production d’électricité régionaux pour résoudre le défi énergétique », a conclu Akinwumi Adesina.

La SADC compte 16 États membres : l’Afrique du Sud, l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, les Comores, le Lesotho, le Malawi, Madagascar, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, Eswatini, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.

2561 banque copy


 
FINANCE

Ecobank : deux programmes de formation pour favoriser l’insertion des Jeunes Talents Africains de l’Uemoa

Shelter Afrique financera des projets immobiliers au Sénégal à 11,6 millions $

Sensibilisation des investisseurs institutionnels et des émetteurs potentiels : étape de la Côte d'Ivoire

En Ethiopie, Khalifa Fund s’engage à financer des entreprises privées sur une période de 4 ans

 
AGRO

Kenya : la dette des sucreries publiques grimpe à 893 millions $

Le Malawi légalise le cannabis à usage médical et industriel

Les entreprises transnationales livreront 60 000 tonnes de cacao aux exportateurs locaux

Côte d’Ivoire : l’exécutif reconnaît officiellement l’Apromac

 
ELECTRICITE

Togo : Energy Generation recrute des professionnels pour animer des formations en technologie solaire photovoltaïque

GERD : l’Éthiopie n’enverra pas de représentant au prochain round des négociations

Kenya : les marges de la Kenya Power plongent de 92 % pour l’exercice budgétaire précédent

Côte d’Ivoire : la KfW débloque 6 millions € pour stimuler les investissements dans les énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Égypte : l’usine de liquéfaction de gaz naturel de Damiette va redémarrer en juin

Mauritanie : Maersk Decom remporte un contrat sur les champs Banda et Tiof de Tullow

Congo : Zenith annonce des négociations avancées pour une plateforme de forage sur le pétrole de Tilapia

Malgré les alertes du FMI, le Soudan du Sud obtient toujours des prêts garantis sur les ventes futures de pétrole

 
MINES

Tanzanie : Shanta Gold atteint ses objectifs de production pour l’année 2019

Côte d’Ivoire : la perspective de l’élection présidentielle de 2020 fait baisser les investissements dans le secteur minier

Guinée : la mine Boffa exporte ses premières tonnes de bauxite vers la Chine

Afrique du Sud : Implats enregistre des résultats financiers record grâce à la hausse des cours des PGM

 
TELECOM

Nigeria : selon Airtel, la mauvaise qualité de service devrait perdurer encore longtemps

RD Congo: Orange Corners lance son programme d’accompagnement des start-up locales

Égypte: Orange signe un accord de fourniture de services numériques avec le transporteur Mwasalat Misr

Huawei lance officiellement l’ICT Competition en Côte d’Ivoire

 
TRANSPORT

Sénégal – Mali : vers la relance de la société Dakar Bamako Ferroviaire

Algérie : la start-up française Karos s’associe à TemTem et lance un service de covoiturage

Gambie : l’Arabie saoudite débloque 12 millions USD pour la modernisation de l'aéroport international de Banjul

Air Côte d'Ivoire va introduire des services téléphoniques et Internet en vol sur sa nouvelle flotte A320neo

 
ENTREPRENDRE

Au Tchad, Issa Saleh transforme un dépotoir d’ordures en salle de jeux

Sénégal : exonération fiscale pour les entreprises nouvellement créées (Gouvernement)

La plateforme Kandua propose un service en ligne d’artisans à domicile en Afrique du Sud

La startup sénégalaise Nano Air permet aux agriculteurs d’irriguer à distance leurs cultures

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de Dieudonné Djouga, handicapé, plein de vie et optimiste (Vidéo)

Comme 15 pays africains, la Tunisie interdit les sacs en plastiques sur son sol (Vidéo)

Mali : Moussa Diarra se sert de déchets plastiques pour concevoir des drones

Comment comprendre la "Titrisation" ? (Vidéo)

 
FORMATION

Une école suisse lance un programme de formation et de recherche scientifique en Afrique

Ghana : lancement de la plateforme Study in Ghana, pour attirer les étudiants internationaux vers le pays

L'IDEP propose un cours en ligne sur la ZLECAf

Kenya : le gouvernement lance un programme de formation professionnelle des jeunes, avec l'appui de l'Allemagne

 
COMM

Selon le cabinet Warc, les dépenses publicitaires mondiales vont atteindre 660 milliards de dollars en 2020

Soudan du Sud : le pays souhaite acquérir des créneaux satellitaires pour de la radiodiffusion

Botswana : une pénurie de décodeurs perturbe la migration vers la radiodiffusion numérique

Nigeria : Netflix renforce ses positions dans la République fédérale