60 milliards de FCFA pour reconstruire un tronçon du corridor routier reliant Yaoundé à la frontière Est du Nigéria

(Agence Ecofin) - Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi (photo), procède ce mardi 16 mai 2017, au lancement des travaux de reconstruction de la route Babadjou-Bamenda (35 Km), du contournement de la falaise de Bamenda (5Km) et de la traversée urbaine de la capitale du Nord-Ouest (12 Km). Soit un linéaire de travaux de 52 Km sur un financement conjoint de la Banque mondiale, à hauteur de 60,7 milliards de FCFA.

La reconstruction de cet axe de la Nationale 2, complètement coupé depuis plusieurs mois, permettra d’éliminer les points noirs d'accidents. Mais aussi, réduira les coûts de transport et les durées de transit sur le corridor routier qui relie Yaoundé à la frontière Est du Nigéria en passant par les régions de Bafoussam et de Bamenda, dont l'économie repose essentiellement sur la production agricole et le commerce.

Des aménagements connexes prévoient la construction d’une station de pesage, de deux aires de repos, d’un poste de péage, des marchés, de plusieurs mini systèmes d’adduction en eau potable, ainsi que le bitumage de 50 Km de routes secondaires pour désenclaver des bassins agro-pastoraux.

La réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda se fera en trois sections. Notamment Babadjou-Welcome to Bamenda (35 km), voie de contournement de la falaise de Bamenda (5,1 km), Ecole des Champions-Agence de Voyage Amour Mezam junction-Finance junction-Vetinary junction-Hospital Round About (12 km).

S.A


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS