Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD va doubler ses investissements sur le climat pour atteindre 25 milliards de dollars USD entre 2020 et 2025

  • Date de création: 15 mars 2019 04:19

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement prévoit de doubler ses engagements financiers pour lutter contre le dérèglement climatique afin de les porter à 25 milliards de dollars USD sur la période 2020-2025, a annoncé aujourd’hui le président de l’institution, Akinwumi Adesina, lors du Sommet « One Planet », qui se tient à Nairobi, au Kenya.

Le président Adesina a souligné lors de la séance plénière du Sommet, en présence de chefs d'État, dont les présidents Uhuru Kenyatta et Emmanuel Macron, que la Banque est en voie de concrétiser, dès cette année, son engagement d'allouer 40% de ses investissements au financement climatique, prévu initialement en 2020. Cet objectif qui est passé de 9% en 2016, à 28% en 2017 et 34% l’an dernier est le ratio le plus élevé parmi toutes les banques multilatérales de développement.

Compte tenu de la grande vulnérabilité du continent au changement climatique malgré le fait que le continent contribue le moins au changement climatique, la Banque africaine de développement a réussi à augmenter ses investissements en matière d’adaptation estimé à 30% du financement climatique total à un niveau égal aux montants dédiés aux mesures d’atténuation en 2018. La Banque poursuivra cette tendance. 

« Le niveau de financement requis n'est réalisable qu'avec une implication directe de l'ensemble du secteur financier africain », a déclaré Adesina. La Banque a ainsi lancé l'Alliance financière africaine pour le changement climatique (AFAC), qui a vocation à regrouper des bourses de valeurs mobilières, des fonds de pension et souverains, des banques centrales et autres institutions financières africaines. Objectif : les encourager à faire migrer leurs portefeuilles vers des investissements centrés sur la réduction des émissions de carbone et favorables au climat.

« Il ne suffit pas simplement de demander aux pays de se détourner des technologies polluantes. Nous devons être proactifs en mettant en avant des alternatives crédibles », a estimé le président de la Banque. C’est la raison pour laquelle la Banque va lancer une initiative pour la production d’énergie verte  (« Green Baseload Facility »), dans le cadre d’un fonds spécial aménagé au sein du Fonds des énergies durables pour l'Afrique (SEFA 2.0).

Elle consiste à fournir un financement concessionnel et une assistance technique destinés à soutenir le développement d’énergies renouvelables fiables et à moindre coût. Plusieurs donateurs, dont le Canada, le Danemark, l'Allemagne, la Norvège, l'Italie, la Suède, le Royaume-Uni et l'USAID, ont manifesté leur intérêt pour cet instrument de transformation voué à remplacer la production de charbon. Le dernier investissement de la Banque dans un projet de production de charbon remonte à 10 ans.

La Banque africaine de développement joue un rôle essentiel dans la promotion de l’énergie propre en l’Afrique. Conformément à son ambitieux « New Deal sur l’énergie pour l’Afrique », les énergies renouvelables ont pris une part prépondérante dans son portefeuille énergétique, soit 95% de tous les investissements de la Banque en énergie de 2016-2018.

La Banque a également lancé le programme « Desert to Power », une initiative de 10 milliards de dollars USD visant à développer 10 GW d’énergie solaire dans le Sahel, qui prévoit de fournir de l’électricité à 250 millions de personnes. Avec des partenaires tels que Green Climate Fund et l’Union Européenne, la Banque a financé le premier projet de cette initiative: le projet d'électrification rurale de Yeleen au Burkina Faso. Parmi les projets clés de l’institution, on peut noter le cofinancement du complexe solaire de 50 MW de Ouarzazate au Maroc, l'un des plus grands complexes solaires au monde. 

26556 in Agency trade finance BAD 


 
FINANCE

Côte d’Ivoire : Afrikrea lève 1 million $ pour renforcer son équipe et financer son activité

Création d'ACEP Group, un nouveau groupe de microfinance au service des entrepreneurs africains

Afrique du Sud : Shoprite et Equities Property Fund mettent sur pied une JV pour le développement de projets immobiliers

Le spécialiste français des matériaux pour habitat durable, Saint-Gobain recapitalise sa filiale marocaine

 
AGRO

Côte d’Ivoire : l’exécutif reconnaît officiellement l’Apromac

Nigeria : Dangote Group lance un test de fonctionnement pour son usine d’engrais de 2 milliards $

Le Kenya ouvre son marché du blé aux exportateurs américains

Togo : vers une usine de transformation du gingembre et du poivre à 22 millions $, d’ici à 2022

 
ELECTRICITE

GERD : l’Éthiopie n’enverra pas de représentant au prochain round des négociations

Kenya : les marges de la Kenya Power plongent de 92 % pour l’exercice budgétaire précédent

Côte d’Ivoire : la KfW débloque 6 millions € pour stimuler les investissements dans les énergies renouvelables

Burkina Faso : la SFI étudie les conditions de mise en place de capacité de stockage d’énergie

 
HYDROCARBURES

Congo : Zenith annonce des négociations avancées pour une plateforme de forage sur le pétrole de Tilapia

Malgré les alertes du FMI, le Soudan du Sud obtient toujours des prêts garantis sur les ventes futures de pétrole

Gabon : Maurel & Prom découvre du pétrole non commercial dans le puits d’exploration Kama-1

Libye : plus de 2 milliards de dollars de manque à gagner pour la NOC suite au blocus

 
MINES

Le gouvernement nigérian autorise la construction de deux nouvelles raffineries d’or

La fonderie d’étain rwandaise LuNa Smelter certifiée « exempte de conflits »

La Guinée est la juridiction la plus attractive au monde en matière de potentiel minéral (Fraser Institute)

Centrafrique : la Russie s’engage à œuvrer pour lever l’embargo sur les exportations de diamants

 
TELECOM

Orange adopte O3b mPOWER de SES pour développer ses services télécoms dans les zones reculées d’Afrique

La Côte d’Ivoire va basculer vers un nouveau plan de numérotation téléphonique

Airtel Madagascar au chevet des enfants malades du service pédiatrique de l’hôpital Befelatanana

MTN Group confie à Tecnotree la numérisation de son écosystème opérationnel

 
TRANSPORT

Air Côte d'Ivoire va introduire des services téléphoniques et Internet en vol sur sa nouvelle flotte A320neo

La RDC va construire un port moderne à Ndomba dans le Kasaï-Oriental

Le futur pont entre Bongor (Tchad) et Yagoua (Cameroun) sera une aubaine pour l’activité économique

Burkina Faso : le gouvernement met de l’ordre dans la gestion du fret en provenance et à destination du pays

 
ENTREPRENDRE

La plateforme Kandua propose un service en ligne d’artisans à domicile en Afrique du Sud

La startup sénégalaise Nano Air permet aux agriculteurs d’irriguer à distance leurs cultures

Des entrepreneurs togolais conçoivent une couveuse à œufs capable de fonctionner au gaz et à l’énergie solaire

Une startup nigériane veut inclure les gènes africains sous-représentés dans les tests pharmaceutiques

 
MULTIMEDIA

Comme 15 pays africains, la Tunisie interdit les sacs en plastiques sur son sol (Vidéo)

Mali : Moussa Diarra se sert de déchets plastiques pour concevoir des drones

Comment comprendre la "Titrisation" ? (Vidéo)

Yao Toyo, patron de JCAT et roi du soja bio togolais (Vidéo)

 
FORMATION

Ghana : lancement de la plateforme Study in Ghana, pour attirer les étudiants internationaux vers le pays

L'IDEP propose un cours en ligne sur la ZLECAf

Kenya : le gouvernement lance un programme de formation professionnelle des jeunes, avec l'appui de l'Allemagne

Coronavirus : l’OMS propose un cours en ligne en libre accès pour une meilleure riposte

 
COMM

Botswana : une pénurie de décodeurs perturbe la migration vers la radiodiffusion numérique

Nigeria : Netflix renforce ses positions dans la République fédérale

Nigeria : critiqué sur le montant du prêt demandé pour financer l’audiovisuel, le ministre de l’Information s’explique

StarTimes lance une chaîne dédiée à Nollywood