ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD va doubler ses investissements sur le climat pour atteindre 25 milliards de dollars USD entre 2020 et 2025

  • Date de création: 15 mars 2019 04:19

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement prévoit de doubler ses engagements financiers pour lutter contre le dérèglement climatique afin de les porter à 25 milliards de dollars USD sur la période 2020-2025, a annoncé aujourd’hui le président de l’institution, Akinwumi Adesina, lors du Sommet « One Planet », qui se tient à Nairobi, au Kenya.

Le président Adesina a souligné lors de la séance plénière du Sommet, en présence de chefs d'État, dont les présidents Uhuru Kenyatta et Emmanuel Macron, que la Banque est en voie de concrétiser, dès cette année, son engagement d'allouer 40% de ses investissements au financement climatique, prévu initialement en 2020. Cet objectif qui est passé de 9% en 2016, à 28% en 2017 et 34% l’an dernier est le ratio le plus élevé parmi toutes les banques multilatérales de développement.

Compte tenu de la grande vulnérabilité du continent au changement climatique malgré le fait que le continent contribue le moins au changement climatique, la Banque africaine de développement a réussi à augmenter ses investissements en matière d’adaptation estimé à 30% du financement climatique total à un niveau égal aux montants dédiés aux mesures d’atténuation en 2018. La Banque poursuivra cette tendance. 

« Le niveau de financement requis n'est réalisable qu'avec une implication directe de l'ensemble du secteur financier africain », a déclaré Adesina. La Banque a ainsi lancé l'Alliance financière africaine pour le changement climatique (AFAC), qui a vocation à regrouper des bourses de valeurs mobilières, des fonds de pension et souverains, des banques centrales et autres institutions financières africaines. Objectif : les encourager à faire migrer leurs portefeuilles vers des investissements centrés sur la réduction des émissions de carbone et favorables au climat.

« Il ne suffit pas simplement de demander aux pays de se détourner des technologies polluantes. Nous devons être proactifs en mettant en avant des alternatives crédibles », a estimé le président de la Banque. C’est la raison pour laquelle la Banque va lancer une initiative pour la production d’énergie verte  (« Green Baseload Facility »), dans le cadre d’un fonds spécial aménagé au sein du Fonds des énergies durables pour l'Afrique (SEFA 2.0).

Elle consiste à fournir un financement concessionnel et une assistance technique destinés à soutenir le développement d’énergies renouvelables fiables et à moindre coût. Plusieurs donateurs, dont le Canada, le Danemark, l'Allemagne, la Norvège, l'Italie, la Suède, le Royaume-Uni et l'USAID, ont manifesté leur intérêt pour cet instrument de transformation voué à remplacer la production de charbon. Le dernier investissement de la Banque dans un projet de production de charbon remonte à 10 ans.

La Banque africaine de développement joue un rôle essentiel dans la promotion de l’énergie propre en l’Afrique. Conformément à son ambitieux « New Deal sur l’énergie pour l’Afrique », les énergies renouvelables ont pris une part prépondérante dans son portefeuille énergétique, soit 95% de tous les investissements de la Banque en énergie de 2016-2018.

La Banque a également lancé le programme « Desert to Power », une initiative de 10 milliards de dollars USD visant à développer 10 GW d’énergie solaire dans le Sahel, qui prévoit de fournir de l’électricité à 250 millions de personnes. Avec des partenaires tels que Green Climate Fund et l’Union Européenne, la Banque a financé le premier projet de cette initiative: le projet d'électrification rurale de Yeleen au Burkina Faso. Parmi les projets clés de l’institution, on peut noter le cofinancement du complexe solaire de 50 MW de Ouarzazate au Maroc, l'un des plus grands complexes solaires au monde. 

26556 in Agency trade finance BAD 


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

Le groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, s’implante au Maroc

La baisse des commissions impacte sur le produit net bancaire de Bank Of Africa Bénin à fin mars 2019

Zambie : la valeur des transactions d'argent, via le mobile, a connu un niveau record au cours du premier trimestre 2019

 
AGRO

L’insécurité alimentaire a augmenté de 28% en 2019/2020 dans la région de la SADC (rapport)

La production mondiale de riz a atteint 778,6 millions de tonnes en 2018 (FAO)

La production d’huile de palme du Gabon augmente de 56 % au premier trimestre 2019

Cameroun : CDC enregistre une chute vertigineuse de sa production d’huile de palme suite à la « crise anglophone »

 
ELECTRICITE

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

Le Cameroun mandate Sinohydro pour l’étude d’un projet de centrale solaire de 20 MW dans la région du Nord

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
MINES

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

Maroc : Emmerson lève de nouveaux fonds pour accélérer le développement du projet Khemisset

Côte d’Ivoire : Roxgold fait une première estimation de ressources aurifères à Séguéla

Mark Bristow, PDG de Barrick : «L'industrie minière de la RDC a été constamment paralysée par les modifications de la législation fiscale»

 
TELECOM

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

L'Egypte investit dans la qualité de ses télécommunications en se dotant d’un centre national de surveillance des TIC

Tchad : Idriss Deby lève la restriction d’accès aux réseaux sociaux, en vigueur depuis plus d’un an

Rapport sur le développement durable 2018 de Huawei : assurer l'égalité d'accès pour tous

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Niger : la Maison de la presse rénovée par l’Agence de coopération de la Turquie

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance