Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Madagascar : la BAD lance le Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique

Madagascar : la BAD lance le Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique
  • Date de création: 14 octobre 2019 13:41

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement, en partenariat avec le gouvernement de Madagascar et la Mutuelle panafricaine de gestion de risques (ARC), a lancé, ce jeudi 10 octobre, le cas malgache du Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi).

Le programme ADRiFi, d’un montant supérieur à quatre millions d’euros, vise à renforcer la résilience du pays et à le rendre plus à même de gérer les risques de catastrophes liées aux aléas climatiques. Durant les cinq années d’exécution, il offrira ainsi un renforcement des capacités du pays en matière d’évaluation des risques de catastrophe, des systèmes d’alerte précoce et plans de contingence ainsi qu’un appui à la participation du pays au mécanisme de transfert des risques souverains de l’ARC.

Compte tenu de sa situation géographique, Madagascar est très vulnérable aux chocs climatiques, qui provoquent surtout de graves sécheresses dans le sud du pays. En vingt ans, la « Grande Île » a été frappée par plus de 63 catastrophes naturelles majeures, ayant des répercussions importantes sur l’économie du pays. C’est ce qu’explique le Général Mamy Nirina Razakanaivo, secrétaire général de la Cellule de prévention et gestion des urgences : « les catastrophes naturelles exercent une pression considérable sur les finances publiques de Madagascar et sur la croissance du PIB réel du pays. En 2017, le coût des dégâts liés aux catastrophes naturelles a été évalué à près de 4% du PIB, soit près de 420 millions de dollars américains, avec un manque à gagner de près de 1,4 point base en 2017. »

Plus de 13 millions de personnes, qui comptent pour près d’un tiers de la population totale, ont été affectées par ces catastrophes. Il s’agit principalement des populations les plus vulnérables. « À travers ce programme, nous allons renforcer les capacités des agences en charge de la gestion des risques de catastrophes. Cela bénéficiera aux petits exploitants agricoles et aux populations vulnérables du « Grand Sud » de l’île. Une attention particulière sera accordée aux femmes et aux enfants », prévoit Mohamed Chérif, responsable-pays de la Banque africaine de développement à Madagascar. « Cet effort est aligné sur notre stratégie-pays qui consiste à lutter contre la fragilité et à renforcer la résilience, contribuant ainsi au renforcement des capacités institutionnelles actuelles du pays en faveur d’une une meilleure gestion économique, sociale et politique. »

Le portefeuille actif de la Banque à Madagascar couvre 16 opérations actives pour un volume total net d’engagements avoisinant 334,4 millions d’euros. Le portefeuille couvre trois grands secteurs : le transport (52,6%), l’agriculture (37,5%) et la gouvernance (8%).

AFRICAINE




 
FINANCE

International Moroccan Conglomerate entre dans le capital de STG Télécom et cible le marché marocain des télécommunications

La Fondation BGFIBank finance la réhabilitation et l'équipement de l'Ecole primaire et du Collège Soamanandrariny à Antananarivo

Kenya : avec des crédits en hausse de 21% à fin septembre, Equity Group Holdings est bien positionné pour tirer profit de la fin des taux administrés 

Côte d’Ivoire : pour la Journée Nationale de la Paix, la BICICI sera en journée continue le 14 et fermée le 15

 
AGRO

Ouganda : l’accumulation des stocks sucriers inquiète les acteurs de l’industrie

Côte d’Ivoire : lancement des modules complémentaires au recensement des exploitants et de leurs exploitations agricoles

Le Ghana a écoulé près de 200 000 tonnes de cacao de la campagne 2020/2021 avec le DRD

Forum africain pour l’investissement : le Ghana décroche un prêt de 600 millions $ pour booster sa production cacaoyère

 
ELECTRICITE

Gabon : Meridiam obtient le contrat de concession du barrage de Kinguele (34 MW)

Egypte : le Fonds souverain ambitionne d’acquérir 1,98 milliard $ de parts dans 3 centrales construites par Siemens

Kenya : 15 milliards $ seront nécessaires pour l’accès universel à l’énergie en 2022 selon Power for All

RDC : l’Angola prête à importer 5 000 MW d’énergie produite par Inga III (11 050 MW)

 
HYDROCARBURES

Les mauvaises performances de Tullow au Ghana affectent la trésorerie et les prévisions de production de la société pour 2019

La part du gaz naturel dans le bouquet énergétique africain passera de 5% à 25%, d'ici 2040 (AIE)

Tunisie : le ministère de l’Industrie assure que le projet gazier Nawara démarrera avant la fin de l’année

Zimbabwe : Invictus Energy lève des fonds pour son projet gazier de Cabora Bassa

 
MINES

Madagascar : Black Earth lance les essais d’extraction minière au projet de graphite Maniry

La Société Minière de Boké remporte l’appel d’offres pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou

Egypte : Aton Resources demande officiellement un bail d’exploitation à Hamama

L’Ecole africaine des Mines du Mali reçoit un don de 656 millions de francs CFA du groupe Enrroxs

 
TELECOM

Orange CI toujours leader du marché des télécommunications de Côte d’Ivoire au 1er semestre 2019

Liquid Telecom annonce l’interconnexion par fibre optique de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest

Le Niger s’est assuré le soutien des bailleurs de fonds pour son Plan stratégique national e-santé

Mara Group négocie l’installation d’une usine d’assemblage de Smartphones au Sénégal

 
TRANSPORT

Aqualine, un projet de transport lagunaire d’Abidjan séduit les investisseurs internationaux qui veulent accompagner sa croissance

Une multinationale chinoise va construire au Nigeria une usine de montage de locomotives qui produira 500 wagons par an

Uganda Airlines attend deux Airbus A330neo pour le lancement de ses vols long-courrier en 2020

Gabon : Hugues Mbadinga Madiya prend les commandes du ministère des Transports et des Equipements

 
FORMATION

Au Mali, une université virtuelle polytechnique ouvre ses portes avec pour ambition de former 10 000 jeunes africains par an

Le programme canadien Global Change propose des formations aux femmes professionnelles du développement dans plusieurs pays d’Afrique

FastTrackTech Africa ouvre les candidatures pour les entrepreneurs numériques d’Afrique de l’Ouest et de l’Est

Les formations en médecine nucléaire du Centre marocain de l'énergie seront ouvertes à toute l’Afrique

 
COMM

Mali : Thomson Broadcast et Viaccess-Orca se chargeront de la partie technique de la migration vers la télévision numérique

Droits de la Coupe d’Afrique des nations : rien ne va plus entre la Confédération africaine de football et Lagardère

Afrique du Sud : la NBA va diffuser en clair ses matchs sur la plateforme du diffuseur eTV

Un jeune nigérian de 12 ans découvre une nouvelle formule mathématique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance