Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Banque mondiale alloue 150 millions de $ au Maroc pour soutenir les programmes sociaux et le secteur privé

  • Date de création: 13 mars 2017 14:56

(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a accordé vendredi dernier 150 millions de dollars au Maroc. Le financement sera réparti sur deux projets, dont le premier permettra d’appuyer l’objectif du gouvernement marocain de moderniser son système national d'identification. Le deuxième projet vise à promouvoir les start-up innovantes et créer des emplois.

Les deux opérations permettront une meilleure identification des individus pour un meilleur ciblage des programmes sociaux et la levée des obstacles à l'accès au financement pour les start-ups et les petites et moyennes entreprises. « Ces deux opérations viennent soutenir les efforts menés par les autorités pour réduire l’exclusion sociale et promouvoir la croissance du secteur privé. Mieux cibler les programmes sociaux, renforcer les services sociaux et faciliter l’accès des entrepreneurs aux opportunités : c’est la voie qui mènera à une croissance inclusive, au profit de tous les Marocains », a déclaré Marie Françoise Marie-Nelly (photo), directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb.

Grace à une enveloppe financière de 100 millions de dollars, le projet de développement des systèmes d’identification et de ciblage pour la protection sociale pourrait sortir près de 9,3 millions de Marocains de la pauvreté. « Grâce au programme, environ 9,3 millions de Marocains issus des couches les plus défavorisées accèderont plus facilement aux programmes de protection sociale. En se dotant d’un système d’identification mieux conçu et administré plus efficacement, le Maroc sera en mesure de mettre en œuvre des programmes sociaux mieux ciblés, avec des effets tangibles sur la population », a indiqué Diego Angel Urdinola, économiste senior à la Banque mondiale et chef d’équipe du projet.

Le second projet, qui bénéficie d’une enveloppe financière de 50 millions de dollars, est destiné à améliorer les possibilités de financement pour les start-up et PME innovantes. Ce projet permettra de faciliter l’accès aux financements par capitaux propres aux jeunes PME innovantes dans un pays où les start-ups ont un fort potentiel en termes de création d’emploi. Le projet contribuera globalement à l’expansion d’un secteur privé innovant au Maroc en créant un marché du capital-risque.

« Les petites et jeunes entreprises ont du mal à trouver des financements, principalement parce que les banques ne peuvent pas financer des start-up (sans des garanties solides) qui, par définition, n’ont pas encore de rentrées de fonds durables et sont associées à un risque élevé », explique Randa Akeel, spécialiste senior du secteur financier et chef d’équipe de ce second projet.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

La société zambienne Yalelo reçoit un investissement de 6 millions $ de Finnfund pour accroître sa production

 
AGRO

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

À l’initiative d’Afruibana, les producteurs ACP de bananes lancent l’Appel d’Abidjan

L’Egypte signe un accord avec l’Italie pour l’installation de 10 silos à blé verticaux

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

Azercosmos OJSC signe un contrat avec Intersat pour fournir de la connectivité satellite en Afrique

Juniper Intakes Limited a fourni au Kenya les solutions TIC pour le recensement général de la population

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance