Tunisie : 76 millions d’euros de la Banque africaine de développement pour améliorer l’assainissement des petites communes

Tunisie : 76 millions d’euros de la Banque africaine de développement pour améliorer l’assainissement des petites communes

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, jeudi 11 octobre 2018, un prêt de 75 millions d’euros ainsi qu’un don de 1 million d’euros pour financer la première phase du programme d’assainissement des petites communes de moins de 10 000 habitants en Tunisie. 

En développant de nouveaux réseaux d’assainissement, stations de pompage et d’épuration, cette opération a pour objectif d’améliorer le service d’assainissement au profit de 33 petites communes réparties sur 19 gouvernorats, participant ainsi de la réduction de l’incidence des maladies d’origine hydrique dans les agglomérations couvertes.

Le programme est en parfaite adéquation avec l’une des cinq grandes priorités (High 5) de la Banque, « Améliorer les conditions de vie des populations africaines », en favorisant de meilleures conditions de santé, d’hygiène, d’environnement et de développement économique pour les habitants des communes concernées.

En plus de contribuer à la réalisation des objectifs du Plan de Développement 2016-2020 de la Tunisie et, plus largement, à l’atteinte des Objectifs de développement durable en la matière, le programme participe de la pérennisation de la gestion des systèmes d’assainissement à travers le renforcement des capacités de l’Office national de l'assainissement (ONAS) et des communes.

« Cette opération va permettre d’améliorer considérablement la qualité de vie de près de deux-cent mille habitants répartis dans une vingtaine de gouvernorats », s’est réjoui Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque pour l’Afrique du Nord. Et d’ajouter : « L’investissement dans de nouveaux systèmes d’assainissement profitant à une trentaine de petites communes favorisera un développement régional inclusif et créateur d’opportunités d’emploi pour les jeunes, en particulier pour les femmes ».

Le Conseil d’administration de la Banque avait approuvé, en juin 2017, le Document de stratégie pays pour la période 2017-2021, qui expose le contexte et le cadre stratégique de l’action de la Banque en Tunisie. Ainsi, les interventions de l’institution s’articulent autour de deux piliers, à savoir le renforcement de l’industrie et le développement des chaînes de valeur, ainsi que l’amélioration de la qualité de vie dans les gouvernorats prioritaires.

 22947 in GestionPublique Mohamed El Azizi


Ecofin Gestion Publique