Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Tunisie : la BAD et la BERD investissent 150 millions d’euros pour améliorer l’assainissement des petites communes

  • Date de création: 08 janvier 2019 17:48

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La BAD et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ont procédé, mardi 8 janvier à Tunis, à la signature d’un accord de prêt avec le ministère tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale (MDICI) et l’Office national d’assainissement (ONAS) pour le financement du Programme d’assainissement des petites communes de moins de 10 000 habitants en Tunisie.

Avec un impact environnemental de premier ordre, ce programme concernera près de 200 000 habitants issus des petites localités tunisiennes, qui bénéficieront d’un service d’assainissement amélioré grâce au montant total de 150 millions d’euros accordé à l’ONAS et cofinancé à parts égales par les deux institutions.

En parfaite adéquation avec les stratégies d’intervention des deux institutions dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, cette opération englobe la construction de 24 nouvelles usines de traitement des eaux usées, l’extension des réseaux d’assainissement sur 862 kilomètres et la construction de 30 nouvelles stations de pompage. Elle favorisera de meilleures conditions de santé, d’hygiène, d’environnement et de développement économique pour 33 petites communes réparties sur 19 gouvernorats.

Cette amélioration contribuera à réduire la pollution de l’environnement et les risques pour la santé liés au niveau actuel de services d’assainissement. Elle permettra également d’augmenter, de 7,71 millions de m3 par an, le volume des eaux usées traitées avec une plus grande disponibilité de l’eau utilisable dans la région.

Incluant un volet de renforcement des capacités en faveur de l’Office national de l’assainissement (ONAS) et des communes ciblées, le programme aidera la Tunisie à pérenniser la gestion de ses systèmes d’assainissement et à soutenir la participation du secteur privé dans les infrastructures. Le programme participe ainsi d’une nouvelle dynamique de développement et d’investissement, source d’emplois pour les jeunes des régions prioritaires.

La cérémonie de signature s’est déroulée au siège du MDICI, en présence de Zied Laadhari, ministre tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, de Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord, d’Antoine Sallé de Chou, chef du bureau en Tunisie de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, et d’Abdelmajid Bettaieb, président-directeur général de l’ONAS.

À propos de la coopération entre la Banque africaine de développement et la Banque européenne de reconstruction et de développement

Fruit d’une étroite collaboration entre les équipes des deux institutions, ce programme vient concrétiser la volonté des deux banques de développement de renforcer leur coopération en Afrique du Nord. Un accord relatif à ce programme avait déjà été signé le 8 novembre 2018 lors de l’Africa Investment Forum, organisé par la Banque africaine de développement à Johannesburg, en Afrique du Sud, à travers lequel la BERD délègue la mise en œuvre du projet à la Banque africaine de développement. La Banque et la BERD identifient actuellement un portefeuille d’opérations conjointes à mener sur la région, notamment dans les domaines de l’agro-industrie, de l’inclusion financière des petites et moyennes entreprises, de l’entreprenariat et des partenariats public-privé. Dans le cadre de leur coopération, la Banque africaine de développement et la BERD ont cofinancé, en 2015 au Maroc, le Projet de complexe portuaire Nador West Med pour un montant total d’environ 313 millions d’euros. Depuis le début de leurs opérations en Tunisie, la Banque africaine de développement et la BERD ont investi, respectivement, 9,5 milliards de dollars (depuis 1967) et 830 millions de dollars (depuis 2012).

28206 in GestionPublique Tunisie la BAD et la BERD investissent 150 millions deuros pour amliorer lassainissement des petites communes


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Afrique du Sud : Kingson Capital reçoit 70 millions $ pour son deuxième fonds dédié aux start-up africaines

La Libra, la cryptomonnaie de Facebook, au menu d’une rencontre avec 26 banques centrales

Bourse de l’excellence : la Fondation BGFIBank accompagne 15 étudiants méritants et engagés

La BAD a emis une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars à 3 ans

 
AGRO

La société de pêche espagnole Calvo Pesca débarque au Gabon plusieurs centaines de tonnes de thon

Le groupe camerounais Financial & Investment Corp veut construire une usine d’engrais à base d’eau de mer à Kribi

Côte d’Ivoire : 4 nouvelles entreprises bénéficieront d’un soutien dans la transformation d’anacarde

Rwanda : baisse de 10 % des exportations agricoles à 465 millions $ en 2018/2019

 
ELECTRICITE

Ethiopie : Acwa Power construira deux centrales photovoltaïques d’une capacité globale de 250 MW

Solaire : Fenix fait son entrée sur son sixième marché africain en s’introduisant au Mozambique

Bénin : la gestion de la SBEE, la compagnie électrique nationale, confiée au Canadien Manitoba Hydro International

Large soutien des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel à l’initiative Desert to power

 
HYDROCARBURES

La construction du pipeline Niger-Bénin entame, ce 17 septembre à Agadem, ses 2000 km de long

Au Gabon, le pétrolier américain Vaalco lance une campagne de forage de cinq puits

La Guinée étudie la possibilité d’intégrer le gaz naturel liquéfié dans son mix énergétique

Au vu de la situation en Arabie Saoudite, Donald Trump ordonne la libération des réserves stratégiques américaines de pétrole

 
MINES

Mali : Robex enregistre une production record au mois d’août à Nampala

Namibie : la mine d’étain d’Uis héberge également du lithium et du tantale

Mauritanie : Kinross veut investir 150 millions $ pour améliorer la production de la mine Tasiast

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

 
TELECOM

Le Burkina Faso clôt le Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication

L’Afrique a besoin de près de 5 milliards $ par an pour développer son infrastructure TIC, selon Oliver Chinganya

Botswana : BTC double sa capacité sur le satellite de communication AMOS-7

13 pays sur 15 de la SADC ont signé le protocole d’accord sur l'abolition des frais de roaming

 
FORMATION

Gabon : bientôt la création d’une filière agricole dans les centres de formation

6 millions d'enfants subsahariens risquent de ne pas recevoir une formation de base (Unesco)

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

 
COMM

Ouganda : MultiChoice s’associe à l’entreprise locale Pep Stores pour distribuer ses produits

Netflix sera disponible parmi les offres françaises de Canal+ dès le 15 octobre

Rwanda : StarTimes encourage la création de contenu local

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance