China Highway Group veut construire un métro à Libreville

China Highway Group veut construire un métro à Libreville

(Agence Ecofin) - Le gouvernement chinois à travers son bras financier à l’international, Eximbank, veut aider le Gabon à se doter d’un métro dans la ville de Libreville. A cet effet, une délégation de la compagnie chinoise China Hyway Group a eu des séances de travail avec les autorités en vue de cerner les contours de ce projet.

Pour le ministère des Transports, en plus de la construction d’une ligne de métro, les opérateurs chinois sont également intéressés par d’autres projets d’envergure.

Il s’agit notamment de la création d’une liaison ferroviaire entre l’actuel aéroport de Libreville et le futur aéroport international d’Andem près de Nkok, la construction d’une ligne ferroviaire entre Milingui et Mayumba au sud du Gabon, et d’une autre entre Franceville et Boumango dans le Haut-Ogooue, sud-est du Gabon.

En plus de ces projets, les investisseurs chinois envisagent aussi le financement de la réalisation de l’étude de faisabilité relative à la construction d’un téléphérique urbain à Franceville.

En attendant la présentation d’un rapport technique en conseil des ministres, en vue de la signature d’une lettre d’intention, la presse locale indique que gouvernement veut assurer la mise en œuvre de ces projets en partenariat-public-privé suivant le modèle Gabon Mining-Setrag.  

PcA


Ecofin Gestion Publique