Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Burkina Faso : début des travaux de Yennenga, ville nouvelle et durable aux portes de Ouagadougou

(ARCHITECTURE-STUDIO) - Le lancement de la construction de Yennenga, située à 15 km de la capitale burkinabè, illustre les défis de la planification urbaine face aux enjeux démographiques du continent africain. Lauréate du concours international pour l’urbanisation de ce projet, l’agence Architecture-Studio a réalisé son centre-ville dans une démarche écologique, responsable et inclusive.

L’agence Architecture-Studio, en partenariat avec quatre autres cabinets d’architecte et le promoteur CGE-Immobilier, qui supervise le projet, ont signé le mardi 12 juin à Ouagadougou la convention pour la construction de la ville nouvelle de Yennenga. Lauréate du concours international lancé au printemps 2017, Architecture-Studio aux côtés de ses partenaires a notamment conçu l’aménagement du centre de la future ville. Cette signature confirme le début des travaux qui se poursuivront jusqu’en 2030.
 
Située au sud de la capitale, Yennenga comptera 80 000 habitants et s’étendra sur 678 hectares. Innovante, écologique et harmonieuse, elle se présente comme la ville africaine du futur face aux enjeux démographiques du continent. Pour répondre à ce défi, Architecture-Studio s’est associée à un consortium d’entreprises incluant le cabinet burkinabè Arcade Architecture, ainsi que trois autres cabinets français, Beckmann N’Thepé Architectes, Coldefy & Associés Architectes Urbanistes et Hardel + le Bihan Architectes. Ensemble, ils ont conçu un modèle urbanistique inédit prenant en compte la croissance rapide de la population urbaine.

17387 gestion 

Visuel d'un îlot mixte de la ville. © Architecture-Studio

La capitale Ouagadougou connaît une pression démographique et migratoire importante depuis les années 1960. Actuellement, son marché immobilier est saturé et ses habitants peuvent difficilement bénéficier d’un cadre de qualité. La ville nouvelle de Yennenga proposera donc différents types d’habitats adaptés à tous les moyens : des logements sociaux, des logements économiques, ainsi que des appartements haut de gamme. Elle accueillera par ailleurs des commerces, une tour de bureaux, un parc d’attraction de 28 hectares et un complexe hôtelier avec l’ambition de développer un pôle d’attractivité régional autour de la capitale.
 
La croissance des villes en Afrique représente un enjeu de développement sans précédent. En effet, on estime que chaque année près de 24 millions d’habitants supplémentaires peupleront les villes africaines d’ici à 2045. Pour l’heure, le taux de pauvreté en ville avoisine les 70% et les inégalités ont tendance à se creuser, si bien qu’il est fondamental de revoir le modèle d’urbanisation africain. Plus respectueux de l’humain, il doit être à même de favoriser la création de richesse partagée et d’emplois. Pour répondre au défi de l’émigration rurale et du développement économique, Yennenga entend notamment faire le pont entre les campagnes et les villes.
 
Avec la volonté d’initier un modèle de ville durable sur le continent, le projet reste également attentif aux problématiques écologiques et environnementales. Dotée d’une centrale solaire afin de couvrir les besoins en électricité à hauteur de 270 MVa, Yennenga sera autonome sur le plan énergétique et s’alimentera notamment grâce à un système de récupération d’eau. Yennenga symbolisera également un trait d’union entre cette ambition de modernité et les traditions burkinabè. S’inspirant de la richesse du patrimoine culturel national, la ville vue d’en haut symbolise l’œil de la princesse guerrière Yennenga, héroïne populaire dont elle tire son nom. Un hommage qui se reflètera également dans la construction d’un centre artistique ainsi que de plusieurs lieux de culte.
 
Martin Robain, architecte associé au sein d’Architecture-Studio, résume ainsi l’ambition centrale de Yennenga : « Le projet de Yennenga engage une véritable réflexion sur la ville africaine de demain, sachant qu’il n’existe que très peu d’exemples de villes achevées sur ce modèle. Nous voulons prouver qu’une ville durable, à la fois moteur économique au niveau régional et respectueuse de l’environnement, constitue la réponse au défi de l’urbanisation en Afrique. Un dernier défi a consisté à ancrer la ville dans son patrimoine culturel et à lui conférer une identité propre. »
 

Visionner ici la vidéo du projet

A propos de l’agence Architecture-Studio

Architecture-Studio est une agence d’architecture française et internationale basée à Paris, Shanghai et Venise. Créée en 1973, elle regroupe autour de quatorze architectes associés près de cent-cinquante collaborateurs. Parmi les réalisations de l’agence figurent le grand auditorium de la Maison de la Radio, le Parlement Européen de Strasbourg, ou encore l’Institut du Monde Arabe. Forte de son implantation internationale, elle compte également plusieurs projets au Moyen-Orient et en Afrique, dont l’écoquartier de Marcory à Abidjan (Côte d’Ivoire), le grand marché du centre-ville de Lomé (Togo) et plusieurs hôtels à Abidjan, à Douala (Cameroun) et à Ouagadougou (Burkina Faso).

17387 gestio


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc Telecom : chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre 2019 et des fondamentaux qui vacillent légèrement

L'exposition de JP Morgan Chase Bank à la dette du Nigérian Zenith Bank, en hausse de 102 millions $ au cours du premier trimestre 2019

Les rendements sur les eurobonds kenyans sont en baisse, mais peut-être pas pour longtemps…

L’acquisition de National Bank of Kenya, renforcerait la position de l’Etat comme premier actionnaire de Kenya Commercial Bank

 
AGRO

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance