Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Le Gabon choisira le partenaire stratégique de la mine de Belinga dans 18 mois

  • Date de création: 31 août 2012 05:50

(Agence Ecofin) - En déplacement à la conférence Africa DownUnder qui se tient à Perth (Australie), le ministre de l’industrie et des mines du Gabon Regis Immongault a indiqué hier que la nouvelle convention d’exploitation du gisement de fer de Belinga situé dans le Nord Est ne sera pas attribuée avant 2014.

Le retard du développement du projet par la CMEC (China Machinery Engineering Corporation) avait amené le gouvernement gabonais a cassé en décembre 2011 le contrat signé le 12 décembre 2007 entre le Gabon et la Compagnie minière de Belinga (Comibel), filiale à 75 % de la CMEC.

Plusieurs arguments ont, semblent-t-il, motivé la décision du Gabon, entre autres :

- pas d’estimation certifiée des réserves de fer par une expertise indépendante ;

- mauvaise coordination des composantes minières, ferroviaires, énergétiques, portuaires, environnementales, juridiques et financières du projet ;

- pas de track record significatif de Comibel-CMEC dans le développement de projet minier de classe mondiale ;

- une répartition du capital de la société et une convention fiscale non optimale pour le Gabon 

Le contrat initial Gabon / Comibel-CEMEC portait sur une durée d’exploitation de 25 ans en raison de 20 à 30 millions de tonnes de fer extraits par an, incluant la construction d’un nouveau port en eau profonde, d’une ligne de chemin de fer de 560 km et d’un barrage hydroélectrique de 3x50 MW. 25% du capital de la Comibel était réservé au Gabon et le coût de l‘investissement était estimé à 3 milliards d’euros.

Pour mieux négocier les termes du futur contrat et sécuriser la mise en œuvre de ce gisement évalué entre 1 à 4 milliards de tonnes de minerai de fer, le gouvernement a lancé le 22 juin 2012 un appel à manifestation d‘intérêt pour l’étude d’évaluation des ressources en minérai de fer de la zone dite des Douze crêtes du gisement de fer de Belinga, selon les normes internationales en la matière (norme canadienne NI 43 101, norme australienne JORC ou équivalent).

Cette réévaluation et certification des réserves prendra au minimum 18 mois.

A l’issue des travaux de certification du gisement, le gouvernement gabonais envisage de solliciter tous les partenaires intéressés dont CEMEC pour étudier et sélectionner la meilleure offre de développement.

Le trio Vale (Brésilien), BHP Billiton (Anglo Australien), Rio Tinto (Anglo Australien) qui représente 70% de la production de minerais de fer mondiale se tiennent prêt à déposer une offre globale au gouvernement.

La Chine en raison de son rôle d’acheteur mondial de fer (55 % de la consommation mondiale de fer) appuiera certainement ses groupes miniers et mettra à disposition des facilités de financement.

D’autres acteurs présents sur une partie de la chaine de valeur minière ou sur d’autres métaux industriels pourraient aussi monter des consortiums pour postuler à l’exploitation de Belinga.

 

La norme canadienne 43-101 de certification de gisement minier

La réglementation canadienne 43-101 est un ensemble de règles sur la communication et la présentation d'informations scientifiques et techniques relatives aux terrains et gisements miniers détenus par des sociétés dont les titres sont négociés en bourse ou émis dans le public au Canada. Ce règlement a été établi par les autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) à la suite de la fraude de Bre-X Minerals afin de protéger les investisseurs contre des assertions non corroborées et frauduleuses concernant des ressources minières.

Les rapports techniques élaborés doivent être établis conformément à 27 rubriques dont les plus importantes sont :

- Le nom, le titre professionnel de chacune des personnes qualifiées pour l’élaboration du rapport ;

- Description et emplacement du terrain 

- Accessibilité, climat, ressources locales, infrastructure et géographie physique 

- Historique 

- Contexte géologique et minéralisation 

- Types de gîtes minéraux 

- Travaux d’exploration 

- Forage 

- Préparation, analyse et sécurité des échantillons 

- Vérification des données 

- Essais de traitement des minerais et essais métallurgiques 

- Estimations des ressources minérales 

- Estimations des réserves minérales 

- Méthodes d’exploitation 

- Méthodes de récupération 

- Infrastructures du projet 

- Études de marché et contrats 

- Études environnementales, permis et conséquences sociales ou sur la collectivité 

- Coûts d’investissement et coûts opérationnels 

- Analyse économique 

- Terrains adjacents 



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

La Zone économique spéciale du Gabon devient la première zone industrielle certifiée neutre en carbone au monde

Le Zimbabwe revoit à la hausse son ambition de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d'ici 2030

Côte d'Ivoire : le gouvernement veut relancer les activités de la plus vieille usine de textiles d'Afrique de l'Ouest

Nigeria : malgré le soutien de la communauté internationale, le secteur des entreprises a été impacté par la covid-19

 
AGRO

L’atteinte de « la faim zéro » d’ici 2030 pourrait nécessiter 40 à 50 milliards $ d’investissements par an (FAO)

Kenya : les fabricants d’aliments pour animaux veulent importer le maïs jaune transgénique sans droits de douane

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro

L’Egypte pourrait devenir le 5ème importateur mondial de maïs d’ici 2030

 
ELECTRICITE

Nigeria : le Parlement approuve un projet de loi sur la réforme du secteur électrique

Zola Electric lève 90 millions $ pour développer de nouvelles technologies d’accès à l’énergie

Maroc : mise en service imminente de la 1ère centrale photovoltaïque flottante du continent à Sidi Slimane

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

 
HYDROCARBURES

Sénégal : TMC choisi pour fournir le système d’air comprimé marin du FPSO de Sangomar

Angola : démarrage de la production pétrolière sur le projet Cabaça North, dans le bloc 15/06

Afrique du Sud : Sasol veut devenir le premier producteur d’hydrogène vert en Afrique australe

Tanzanie : Aminex attribue un contrat d’acquisition sismique 3D à Africa Geophysical Services

 
MINES

Mali : la durée de vie de la future mine d’or Kobada passe de 9,5 à 16 ans

En Ethiopie, il faut seulement 8 millions $ pour lancer la production d’or à Segele

RDC : la Chine investit 240 millions $ pour participer à l’exploitation du lithium de Manono

Comment le Ghana veut devenir un leader africain dans la transformation de la bauxite

 
TELECOM

Ouverture de la 3ème édition de la Huawei ICT Competition Sénégal 2021 avec le MESRI, le MENT, l’ADIE, la Sonatel et Expresso

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms

Nigeria : le ministère des Communications et de l’Economie numérique annonce le déploiement de la 5G en janvier 2022

Huawei Connect 2021 : les perspectives du Groupe dans une Afrique post Covid- 19

 
TRANSPORT

Egypte : entre janvier et aout 2021, le canal de Suez a généré 4,1 milliards $

Au Maroc, la capitale économique Casablanca se dote d’un musée des transports urbains

Le Kenya et la Tanzanie s’engagent à réduire les obstacles au commerce transfrontalier

Construite depuis 1850, la ligne ferroviaire Louxor – Assouan en Egypte sera rénovée grâce à un prêt de Korea Eximbank

 
ENTREPRENDRE

Un vélo pour produire de l’électricité, l’idée de Bongajum Lesley Ndzi

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Nigeria : finalement MultiChoice a versé 19,4 millions USD de caution au fisc en attendant la décision du tribunal

Les groupes CANAL+ et Editis lancent Nathan TV: en route pour l'école !

Kenya : le régulateur interdit un documentaire gay, le qualifiant « d'affront à la Constitution »

En Somalie, après 30 ans de léthargie, l’audiovisuel et le cinéma tentent une réanimation

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le niveau de transparence budgétaire des pays africains (2021)

InfographieFinance classement niveau transparence budgetaire pays africains