Ethiopie : la diaspora a contribué à hauteur de 56 millions $ au barrage de Grand Renaissance

(Agence Ecofin) - La diaspora éthiopienne a investi plus de 56 millions $ dans le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Grand Renaissance (6 450 MW). Cette information a été communiquée par Meles Alem (photo), le porte-parole du ministère des affaires étrangères.

Ce financement a été fait à travers la cession depuis le lancement du projet en 2011, de plus de 2 millions de Bonds de trésors et dénote de la volonté du gouvernement d’intégrer ses ressortissants à l’étranger dans son processus de développement. 

Rappelons que le barrage qui est construit sur le Nil est à la source d’une tension sous-régionale, avec l’Egypte principalement, qui craint que l’infrastructure ne réduise son approvisionnement en eau par le fleuve. Le projet qui a eu des difficultés à obtenir un appui financier externe, a été financé entièrement sur fonds propres par l’Ethiopie. Son coût de mise en œuvre s’élève à plus de 4,7 milliards $ et est déjà achevé à plus de 70%. 

La ligne de transmission devant convoyer la production de la centrale a déjà été achevée. Elle a coûté 1 milliard $ et a été mise en place par la China Electric Power Equipment and Technology. 

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité