Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro
  • Date de création: 26 septembre 2021 11:26

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Une mission de la Banque africaine de développement conduite par Beth Dunford, vice-présidente chargée de l’Agriculture et du Développement humain et social, s’est rendue jeudi 16 septembre à Yamoussoukro afin d’évaluer les avancées du Projet de pôle agro-industriel dans la région du Bélier (2PAI-Bélier), lancé en 2017.

La mission, qui comprenait Marie-Laure Akin Olugbade, directrice générale pour l'Afrique de l'Ouest et les directeurs de la Banque pour l'Agriculture et l'agro-industrie ainsi que pour le Financement de l'agriculture et le Développement rural, respectivement Martin Fregene et Atsuko Toda, a été reçue par Adjoumani Kobenan, ministre d’État ivoirien de l'Agriculture et du Développement rural. Étaient également présents Kaba Nialé, ministre du Plan et du Développement et gouverneure de la Banque africaine de développement pour la Côte d'Ivoire, ainsi que le ministre gouverneur du district de Yamoussoukro, Augustin Thiam.

Le projet, financé à 80% par la Banque africaine de développement à hauteur de 121 millions de dollars, constitue le tout premier agropole de la Côte d’Ivoire. Son objectif est de relancer le secteur agricole pour atteindre l’autosuffisance alimentaire dans une région en déclin économique depuis 30 ans, malgré ses grandes potentialités. Trois ans après sa mise en œuvre, le projet affiche un taux de réalisation de 44%, selon sa coordonnatrice, Mme Valérie Acka. 

Le projet 2PAI-Bélier, qui doit s’achever en décembre 2022, enregistre des résultats satisfaisants. Les travaux sont notamment achevés pour un linéaire de 542 kilomètres de pistes (sur un objectif de 700 kilomètres). Les périmètres rizicoles (97% de 1 081 hectares) et maraîchers (100% des 105 hectares) sont aménagés et réceptionnés. Les travaux de réparation de cent pompes à motricité humaine sont achevés ainsi que la réalisation de cinquante forages et la construction de trente latrines. Ces infrastructures hydrauliques desservent plus de 180 villages pour une population de près de 628 000 personnes, dont 310 000 femmes environ.

« Les activités agricoles évoluent bien. Nous travaillons à dynamiser les filières porteuses de riz, maïs, manioc, légumes, élevage porcin et pisciculture, a expliqué Mme Acka. La zone industrielle prend forme avec l’installation d’industries agroalimentaires et non-alimentaires qui assurent la transformation d’aliments de bétail, de noix de cajou et de riz. À terme, 120 petites et moyennes entreprises doivent s’y installer. »

Après un briefing multimédia sur le Bélier, M. Dunford a déclaré que les succès du projet pourraient être reproduits dans d'autres régions de la Côte d'Ivoire et au-delà. « La présentation du projet nous a donné une très bonne idée de ce qui s'est passé et, surtout, de ce qui doit encore être fait », a déclaré Dunford.

Pour Mme Kaba Nialé, les avancées du projet pilote sont intéressantes, au regard de l’amélioration des revenus et des conditions de vie des populations cibles du projet. Toutefois, « il est important que nous puissions apprendre des difficultés rencontrées sur ce projet pour ne pas avoir à les rencontrer ultérieurement sur d’autres projets de ce type. Ce projet doit servir de véritable modèle pour les autres », a-t-elle soutenu.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Adjoumani Kobenan a salué « l’engagement de la Banque africaine de développement à soutenir le monde rural » et souhaité de la diligence dans le traitement des difficultés qui se posent « pour travailler plus efficacement ».

La visite des délégations s’est poursuivie à l’aménagement agricole de Subiakro et à la zone industrielle du projet, notamment à Southland Global agriculture. Cette entreprise, installée depuis 2019, est spécialisée dans la transformation de l’anacarde. Elle emploie 1 300 personnes, dont 60% de femmes. Avec une transformation annuelle de 24 000 tonnes, exportée vers le marché local, américain et européen, l’entreprise vise désormais une transformation de 45 000 tonnes.

fr cp visitebanqueprojetpaibelieyamoussoukro civ aa 1 edit francois review romaric clean final 1



 
GESTION PUBLIQUE

Le Luxembourg et le Rwanda signent un accord pour booster les activités du Centre financier international de Kigali

Côte d'Ivoire : le gouvernement propose 17,6 milliards de dollars pour le budget 2022

Le Cameroun rembourse plus de 177 millions $ sur ses emprunts obligataires 2016-2021 et 2018-2023

Couverture santé universelle : le Cameroun veut lancer une phase test dès le 1er semestre 2022

 
FINANCE

Journée Ecobank 2021 : Ecobank Côte d’Ivoire s’engage en faveur des personnes atteintes de maladie mentale

Ecobank CI : « seulement 25 à 30% de nos transactions continuent de se faire dans les agences », Paul Harry Aithnard

Asante, la fintech axée sur les PME africaines lève 7,5 millions $ pour s’étendre au Rwanda et au Nigeria

United Bank for Africa a traîné Credit Suisse en justice, au sujet du scandale du Mozambique

 
ELECTRICITE

L’IRENA et l’OIT s’allient pour une transition énergétique juste et inclusive

Eswatini : Frazium Energy construira la plus grande unité de stockage pour une centrale solaire en Afrique (100 MW)

Ghana : 2 milliards $ ont été investis dans les énergies renouvelables en 10 ans

La start-up Energy Clever remporte l'étape camerounaise du concours EDF Pulse Africa Tour

 
HYDROCARBURES

Transition énergétique : le Gabon mise sur la prise en main du secteur pétrolier par les entreprises locales

Gabon : récemment découvert, le puits de pétrole DTM-7H entre en production

Libye : le ministre du Pétrole fait à nouveau suspendre le patron de la NOC

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

 
MINES

Côte d’Ivoire : la montée en puissance de Yaouré soutient à nouveau la hausse de la production d’or chez Perseus Mining

Mali : Roscan Gold lance un programme de forage de 16 000 m au projet aurifère Kandiolé

Angola : Catoca nie tout déversement « toxique » de résidus miniers dans les rivières congolaises

De Beers enregistre des revenus en baisse pour le cycle 8 de ventes de diamants bruts

 
TELECOM

Telecom Egypte et Nokia renouvellent leur partenariat dans l’Internet des Objets

Via sa fibre optique d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, Liquid Intelligent Technologies a relié les USA à l’Asie

Le Mozambique veut apprendre de l’Angola pour développer sa stratégie spatiale

Au Better World Summit 2021, Huawei s’engage pour une industrie des TIC plus verte

 
TRANSPORT

Soudan : les effets d'entraînement de la paralysie des activités portuaires deviennent une pilule amère

Guinée : reprise des services ferroviaires du train express de Conakry

Côte d'Ivoire : le trafic aérien connaît une forte baisse en 2020

Le Bénin et le Nigeria vont renforcer les instruments juridiques de leur coopération

 
ENTREPRENDRE

Comment Anyoti Peronaci exporte des produits agricoles de l’Ouganda vers l’Occident

Au Bénin, Constant Ayihounoun promeut une agriculture durable avec des engrais bio

Lyn Kerubo, 16 ans et fermière au Kenya

Virunga Origins, du chocolat contre la guerre à l’Est de la RDC

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Du nouveau dans les statistiques Instagram

Ghana : le régulateur invite le gouvernement à remplacer la redevance TV par une taxe sur les médias

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

“Pour la survie de l’Afrique, il faut qu’on aille à la transformation” Marc N’timon de SITRAPAT