Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Comm

Le groupe français Scintillo déploie un plan d’investissement dans l’industrie culturelle en Afrique

  • Date de création: 23 juin 2016 04:54

(Agence Ecofin) - Il n’y a pas que Vincent Bolloré et le groupe Vivendi qui mènent une offensive dans le secteur culturel en Afrique avec les salles de spectacles « Canal Olympia ». L’affaire intéresse également une autre société française, à savoir la holding Scintillo.

Cette entreprise déploie, elle-aussi, son plan d’investissement dans l’industrie culturelle sur le continent africain. Scintillo est ici dans son champ de prédilection, car le groupe, créé en 2010 par Steven Hearn (photo), détient des participations dans une quinzaine d’entreprises culturelles en France qui sont ses filiales. Celles-ci opèrent dans les domaines de la musique, l’art, le cinéma, la presse, les évènements ou encore la communication. L’une des filiales, à savoir l’agence « Le troisième pôle », a créé une branche africaine depuis juin 2012.

Le magazine « Jeune Afrique » annonce que la holding Scintillo vient d’investir au Benin, en reprenant l’espace Tchif. Il s’agit d’un centre culturel indépendant basé à Cotonou, créé par le plasticien Francis Nicaise Tchiakpè, plus connu sous le pseudonyme Tchif. Créé en 2007, l’espace Tchif est l’un des principaux lieux dédiés à la culture à Cotonou. Avec une capacité de 300 places assises, le centre est ouvert à diverses formes d’expression artistique et culturelle d’Afrique et du monde. C’est une scène de théâtre, de concerts et de spectacles pour enfants. L’espace a abrité la Biennale du Bénin en 2012.

Le groupe Scintillo a investi dans l’espace Tchif, en partenariat avec la Fondation Zinsou pour l’art contemporain africain, basée au Bénin. La holding française déploie son plan d’investissement en Afrique avec d’autres partenaires, à savoir le groupe Orange (pôle RSE) ou encore l’Institut du monde arabe.

Scintillo va installer des incubateurs culturels à Conakry, Cotonou et Dakar. D’autres villes du continent pourraient suivre, notamment Niamey, Bamako et Casablanca. Ces start-up culturelles vont bénéficier de financements pour des projets. Il est même prévu de créer et de produire des événements culturels, de développer des labels et de relancer des salles de cinéma. L’objectif est de faire émerger des entrepreneurs culturels, capables de créer une économie de la culture indépendante.

Assongmo Necdem

Lire aussi:

14/06/2016 - « Il y a un business dans la culture, le cinéma et le spectacle en Afrique »

14/06/2016 - Vivendi ouvre au Cameroun la 1ère salle de cinéma et de spectacles Canal Olympia en Afrique


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

Azercosmos OJSC signe un contrat avec Intersat pour fournir de la connectivité satellite en Afrique

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm