Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Burkina Faso : le Fonds africain de développement octroie un financement de 59 millions d’euros pour l’accès à l’électricité

Burkina Faso : le Fonds africain de développement octroie un financement de 59 millions d’euros pour l’accès à l’électricité
  • Date de création: 21 septembre 2021 09:37

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE ) - Conseil d’administration du Fonds africain de développement a approuvé, mercredi 15 septembre à Abidjan, l’octroi d’un financement de 59,43 millions d’euros au Burkina Faso pour accroître l’accès durable à l’électricité afin d’améliorer les conditions de vie des populations.

Le financement issu du guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement se compose d’un prêt de 41,60 millions d’euros et d’un don de 17,83 millions d’euros. D’autre part, le Fonds pour l'énergie durable en Afrique (SEFA, un fonds spécial multi-donateurs géré par la Banque africaine de développement) versera un don de 130 000 euros.

L’apport financier de la Banque permettra de mettre en œuvre le Projet d’électrification et de développement des connexions à l’électricité (PEDECEL), qui vise à étendre le réseau de distribution d’une énergie électrique de qualité au profit des ménages dans plusieurs localités périurbaines et rurales réparties dans dix des treize régions administratives du Burkina Faso. Les trois autres régions sont déjà prises en compte par le projet « Yeleen » de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique -en cours de réalisation- sur financement de la Banque mis en place en 2019.

« Le financement du PEDECEL vient confirmer la bonne synchronisation des interventions de la Banque dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso au cours des dix dernières années », a déclaré Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque africaine de développement pour la région Afrique de l’Ouest. La directrice générale a rappelé les acquis de deux projets précédents (PRIELER et PEPU) d’amélioration de l’accès à l’électricité, financés par la Banque et le projet régional d’interconnexion avec le Nigeria qui apportera environ 100 mégawatts au Burkina dès 2024 ; il s’y ajoute le Projet Yeleen de développement des centrales solaires qui vise à augmenter la capacité de production d’énergie solaire du pays de 52,8 mégawatts avec une incidence positive sur le coût de revient du kilowattheure.

« Le PEDECEL permettra de réaliser une étude sur le potentiel de l’efficacité énergétique dans les bâtiments administratifs à Ouagadougou. Cette étude permettra de préparer les futures interventions de la Banque dans le pays en ce qui concerne l’efficacité énergétique », a ajouté, Henry Paul Batchi Baldeh, directeur du Département du développement des systèmes électriques à la Banque.

Le PEDECEL contribuera notamment à améliorer l’accès à l’électricité des populations des chefs-lieux de régions et celles des quartiers périphériques de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou, les trois plus grandes villes du pays, marquées depuis une décennie, par un important développement spatial et démographique. Au moins, 218 400 ménages, seront raccordés au réseau électrique grâce à ce projet, soit environ 1 528 800 habitants, dont 790 390 femmes, représentant un taux de 51,7%. Le projet permettra d’installer l’éclairage public solaire et renforcera la gouvernance dans le secteur à travers la formation des principaux acteurs. Le projet profitera à l’ensemble des localités couvertes, qui, grâce à l’extension du réseau de distribution, bénéficieront de l’amélioration de la qualité des services offerts par les établissements socio-publics de base (administrations locales, centres de santé, écoles et ateliers de formation, etc.) et de l’éclairage public. Le projet permettra de créer environ 560 emplois directs et indirects, temporaires et permanents pendant les phases de construction et d’exploitation.

Les nouveaux abonnés bénéficieront d’un système innovant de paiement différencié et progressif des frais d’abonnement, qui demeurent un frein à l’accès à l’électricité pour la plus grande partie de la population burkinabè. Les nouveaux clients payeront, à l’entrée, seulement 3 000 francs CFA (4,55 euros) contre 90 000 à 218 000 FCFA actuellement (137,20 euros à 332,33 euros) et les frais de raccordement restants seront payés par tranches mensuelles étalées sur trois ans.

L’appui de la Banque au PEDECEL a suscité l’intérêt d’autres bailleurs comme la Banque européenne d’investissement, la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique et POWER AFRICA WAEP, engagés à accorder des financements additionnels pour couvrir le coût total du projet qui est de 136,86 millions d’euros. Le gouvernement du Burkina Faso et la Société nationale d’électricité (SONABEL) apporteront un financement cumulé de 16,23 millions d’euros.

Le projet, qui doit être réalisé entre octobre 2021 et décembre 2025, s’inscrit dans l’initiative « Desert to Power », un projet emblématique de la Banque africaine de développement déployé dans onze pays du Sahel, dont le Burkina Faso, qui vise une production de 10.000 mégawatts d’énergie solaire photovoltaïque à l’horizon 2030 pour 250 millions de personnes.

Le gouvernement du Burkina Faso s’est fixé comme objectifs à l’horizon 2027, d’atteindre au moins un taux d’accès à l’électricité au plan national de 60% (90% en milieu urbain et 30% au moins en milieu rural). À la fin de 2020, 22,5% des Burkinabè (67,4% en zone urbaine, 5,3% en milieu rural) avaient accès à l’électricité.

Le PEDECEL répond à trois des cinq objectifs prioritaires, les « High5 », de la Banque africaine de développement : « éclairer et fournir de l’énergie à l’Afrique », « industrialiser l’Afrique » et «améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

52147 pr fr board burkina faso financement fad electricite 14092021edit francois revp final



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

RDC : Denis Kadima Kazadi nommé à la tête de la CENI, l’opposition proteste

Dette du Tchad envers Glencore : de nouvelles discussions sont en cours

Togo : Faure Gnassingbé distingué par ONU Femmes pour sa politique d’égalité et d’équité genre

Le DG de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle suspendu suite à des soupçons de détournements des fonds

 
FINANCE

Cameroun : l’État officialise le plan de remboursement de 261,4 milliards de FCFA dus par la Sonara à 9 banques locales

Le fonds Ideas axé sur les infrastructures en Afrique australe clôture à 1,4 milliard $

PaySika obtient son premier financement, un an après sa création

La banque entièrement digitale Sparkle mobilise 3,1 millions $ pour soutenir son activité au Nigeria

 
AGRO

Togo : une unité de transformation de fruits et légumes installée à Tsévié

Cameroun : le brasseur SABC lance une ferme avicole capable de produire 90 000 poussins et 112 500 œufs par semaine

Tunisie : la BERD octroie 6 millions d’euros au producteur d’huile d’olive COGIA SA

Le Kenya veut renforcer le contrôle phytosanitaire de ses produits horticoles destinés à l’UE

 
HYDROCARBURES

Angola : prolongation du contrat de forage pour un puits record du monde en termes de profondeur

Deux firmes égyptiennes choisies pour fournir un distillateur atmosphérique à la raffinerie pétrolière d’Assiout

Occidental Petroleum cèdera ses parts dans les champs ghanéens TEN et Jubilee pour 750 millions $

En cas de statu quo, la demande pétrolière en 2050 sera supérieure à 100 millions b/j

 
MINES

Rétrospective : le point de l’actualité minière africaine de la semaine en cinq infos marquantes

« Les nouvelles autorités guinéennes vont certainement renforcer l’application des règles prévues dans le code minier », (Me Hamidou Dramé)

L’Angola organise en novembre prochain sa première conférence internationale sur le diamant

Nouvel accord entre la Namibie et De Beers : 2,7 milliards $ de contribution fiscale en vue sur 20 ans

 
TELECOM

Cameroun : Orange a inauguré son Digital Center à Douala, et annonce des extensions dans les universités publiques

Le parc technologique du Cap-Vert, d’une valeur de 40 millions €, sera prêt en juin 2022

Tunisie : 11e édition du Orange Summer Challenge, placé sous la thématique du recyclage des déchets plastiques

Angola : Unitel révèle avoir déjà investi 25 millions $ dans la préparation de son réseau pour la 5G

 
TRANSPORT

Bolloré Africa Logistics, une des puissantes branches africaines de Bolloré, serait mise en cession

Sénégal : l'opérationnalisation du Train express régional fixé au 24 décembre 2021 après plusieurs reports

Zimbabwe : le projet de construction de l’échangeur de Mbudzi dans le sud de la capitale se précise

Congo : les échanges avec l’Union européenne ont atteint 1,5 milliard EUR en 2020

 
ENTREPRENDRE

Mymanu Click, les écouteurs sans fil de Danny Manu qui traduisent en temps réel

La Camerounaise Anastasie Obama, spécialiste des crevettes fumées, reconnue ‘’Food Hero’’ par la FAO

Nafissatou Mamane, juriste de formation et pâtissière à succès au Niger

Pourquoi les fonds d’investissements ne financent pas les start-up dirigées par des femmes en Afrique

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : zoom sur la place du Cameroun dans le commerce international

Présences militaires étrangères sur le continent africain en 2021 (Control Risks)

Niveau d’adoption des crypto monnaies en Afrique : le Top 5

Passeports africains les plus puissants au troisième trimestre 2021 : le classement Henley & Partners

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Fespaco 2021 : des défis et des innovations pour un événement d’envergure continentale

RDC : cérémonie de remise des trophées Ligue 1 aux meilleurs acteurs 2021 sur Vodacom TV ce samedi à 18h

Afrique subsaharienne : Netflix et l'Unesco lancent un concours de courts métrages pour les cinéastes émergents

Afrique subsaharienne : la CAF lance un appel d'offres pour les droits TV de la Coupe d'Afrique des nations 2021

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

L’électrification rurale au Cameroun

InfographieElectricite electrification rurale cameroun