Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Huawei investit 35 millions d’euros dans son OpenLab parisien

Huawei investit 35 millions d’euros dans son OpenLab parisien
  • Date de création: 21 mai 2019 16:25

(HUAWEI ) - Huawei a annoncé qu'elle investira 35 millions d'euros dans son OpenLab de Paris sur cinq ans. A l’occasion de la conférence VivaTech à Paris, M. Ken Hu (photo), Vice-président de Huawei, a déclaré que cet investissement témoignait de la confiance accordée à la France, qui est en passe de devenir un pôle mondial d'innovation. 

VivaTech, la conférence annuelle dédiée technologie qui s’est tenue à Paris du 16 au 18 mai dernier, a réuni cette année plus de 100 000 représentants du monde des affaires, de la politique et des universités de 125 pays et de régions.

Dans un discours intitulé "Notre ambition commune", M. Hu a expliqué comment les technologies numériques convergentes apportent des changements révolutionnaires et a souligné que la collaboration interprofessionnelle est le seul moyen de saisir les opportunités qui se présentent. M. Hu a annoncé que Huawei investira 35 millions d'euros dans son OpenLab en France au cours des cinq prochaines années, et travaillera avec ses clients et ses partenaires pour construire un écosystème numérique plus fort dans le pays. 

"C'est le meilleur moment pour l'innovation, a ajouté M. Hu. "Ici, en France, vous disposez d'une recherche fondamentale de pointe, de personnes talentueuses et d'un environnement propice à l'innovation. La France est bien placée pour être un pôle mondial de l'innovation. Huawei est présent depuis 17 ans en France, et nous sommes si fiers d’être inscrits dans cette ambition."

Les technologies comme la 5G, le cloud et l'intelligence artificielle sont les principaux moteurs de l'innovation, accélérant la transformation numérique dans toutes les industries. D'ici 2025, on comptera 100 milliards de connexions dans le monde, toutes les entreprises utiliseront le cloud, et 77 % des applications cloud seront alimentées par l'intelligence artificielle. M. Hu a fait remarquer : "Lorsque ces technologies seront combinées, il y aura des changements fondamentaux dans toutes les industries. Ces technologies vont également redéfinir tout ce que nous connaissons aujourd'hui", explique M. Hu. 

Selon M. Hu, les téléphones mobiles vont redéfinir notre expérience personnelle du numérique. En tant que services informatiques personnels, les téléphones mobiles s'intégreront plus naturellement aux appareils électroniques tels que les tablettes, les PC, les téléviseurs et les voitures pour former un écosystème plus centré sur l'utilisateur, qui offrira une expérience numérique transparente et plus intuitive.

Les voitures intelligentes deviendront des superordinateurs mobiles et des centres de données, au lieu d'être simplement un moyen de transport. Chaque voiture disposera de dizaines de millions de lignes de codes et de téraoctets de puissance de calculs. Les logiciels, le matériel et les applications des voitures pourront être mis à niveau à tout moment et en tout lieu pour rafraîchir complètement l'expérience utilisateur.

Les constructeurs automobiles doivent réfléchir aux moyens de répondre à ces besoins en constante évolution et de créer de la valeur ajoutée pour leurs clients. 

"Peu importe que vous soyez une jeune entreprise ou une entreprise stable, vous devez trouver comment maximiser le potentiel des technologies numériques et saisir l'occasion d'innover", ajoute M. Hu. 

M. Hu a poursuivi en encourageant la collaboration interprofessionnelle comme étant la clé pour saisir de nouvelles opportunités. "En matière d'innovation, les organisations doivent faire ce qu'elles font le mieux et collaborer pour le reste.

A cette fin, Huawei a ouvert son OpenLab de Paris en avril 2018, offrant une plateforme aux experts de différentes industries pour identifier leurs besoins futurs en matière de transformation numérique et pour développer des solutions spécifiques à leur secteur. En une seule année, 50 partenaires ont travaillé sur 15 solutions industrielles couvrant le commerce de détail, la fabrication et les villes intelligentes. Au cours des cinq prochaines années, l'investissement de 35 millions d'euros de Huawei dans son OpenLab parisien constituera une plate-forme plus solide pour la collaboration intersectorielle. 

Durant ce salon VivaTech, Huawei a par ailleurs mis en place une surface d'exposition de 390 mètres carrés pour présenter leurs solutions innovantes dans les domaines de la 5G, le cloud, le smart retailing et les véhicules connectés. De plus, Huawei a travaillé avec 32 start-ups françaises pour démontrer des solutions innovantes et des réussites pour les villes intelligentes, le transport intelligent, la protection de l'environnement, l'IA et l'IoT.

36257 Huawei investit 35 millions deuros dans son OpenLab parisien


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Le Soudan met fin à plus de 30 ans de pouvoir militaire

Niger : la Halcia a déjà enregistré plus de 180 plaintes pour corruption depuis le début de l’année

Angola: le gouvernement espère privatiser plus de 86% de ses compagnies publiques, d'ici 2020

Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique

 
FINANCE

Tidjane Thiam, attendu au Forum Invest in West Africa qui aura lieu début octobre à Lomé

Kobo360, le « Uber pour camions » nigérian lève 30 millions $ avec Goldman Sachs

Afrique du Sud : Omnia Holdings reçoit le soutien de 6 gestionnaires de fonds pour son augmentation de capital

Des cessions massives sur le marché financier de New-York alimentent les spéculations sur une récession à venir aux USA

 
AGRO

Les producteurs latino-américains pourraient aussi fixer un prix minimum pour le cacao

Ouganda : le gouvernement dévoile sa stratégie pour booster le secteur textile

L’Afrique sera la zone qui connaîtra la plus forte croissance de sa consommation de riz, d’ici 2028

Cameroun : Sosucam enregistre une production record de 124 000 tonnes de sucre au cours de la campagne 2018-2019

 
ELECTRICITE

Madagascar : le directeur général de la Jirama limogé par le Conseil des ministres

Cameroun : la ville de Yaoundé vit au rythme des coupures d’électricité suite à une panne géante

Ghana : le Karpowership de 470 MW déplacé à Sekondi pour diminuer les coûts de production de l’énergie

Nigeria : le Sénat favorable à une recapitalisation des DisCos avec une cession de 40% des parts de l’Etat

 
HYDROCARBURES

La Chine s’engage à porter la production pétrolière du Nigeria à 3 millions b/j, d’ici 2023

L’Egypte veut porter à 690 000 b/j sa production de pétrole brut et de condensat, avant fin 2019

Congo : deux entreprises locales annoncent la découverte d’un important gisement pétrolier

Nigeria : l’achèvement de la raffinerie de Dangote reporté en raison de problèmes d'importation d'acier

 
MINES

Botswana : le développement du projet de manganèse de K. Hill coûtera plus de 141 millions $ (étude)

Gabon : Alpha Centauri Mining lance une nouvelle chaîne de production d’or

Tanzanie : les exportations d’or reprennent à North Mara

IronRidge conclut un accord pour 40 000 m de forage sur ses actifs en Afrique

 
FORMATION

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

Le spécialiste sud-africain de l'éducation Curro Holdings prévoit d'investir 14 millions $ sur le continent africain

Un atelier de formation au Kenya, destiné aux femmes africaines exerçant dans le domaine de la conservation de l’environnement

Le gouvernement égyptien propose des formations dans le domaine des technologies de l'information destinées aux personnes handicapées en Afrique

 
COMM

Afrique : Facebook étend sa lutte contre les infox diffusées sur sa plateforme au contenu en langues locales

Facebook voudrait payer des médias pour alimenter une section « infos »

Afrique subsaharienne : Disney confie l’ensemble de ses actifs audiovisuels de la région au patron de Fox Africa

Côte d’Ivoire : décès de l’artiste DJ Arafat suite à un accident à moto à Abidjan

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom