Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Du ciment à l'agriculture: le nigérian Aliko Dangote et le marocain Anas Sefrioui auraient-ils fait le même rêve ?

  • Date de création: 20 septembre 2017 09:35

(Agence Ecofin) - Le premier, Aliko Dangote, est très connu en Afrique subsaharienne. Son statut d'homme d'affaires africain le plus riche et de deuxième personnalité noire d’influence dans le monde, en font une véritable star ou encore un héros, selon les uns et les autres.

Le second Anas Sefrioui est une personnalité hautement respectée au Maroc, mais peu connue du grand public dans les pays d'Afrique subsaharienne. Avec son groupe Addoha, il est pourtant au coeur de nombreuses transformations africaines dans les domaines du logement et des matériaux de construction.

Les deux hommes ont un point en commun, ils sont partis à la conquête du marché africain du ciment. Dangote Cement, un véritable mastodonte de la Bourse de Lagos tient aujourd'hui tête, sur le continent, aux leaders mondiaux, notamment le français Lafarge et le suisse Holcim qui aujourd'hui ont fusionné. Dangote Cement est présent dans plus de 15 pays africains et produit 45 millions de tonnes de ciment, un niveau que ses dirigeants veulent porter à 100 millions de tonnes.

Le groupe d'Anas Sefrioui est présent sur le marché africain du ciment avec son entreprise Ciments de l'Afrique (CIMAF). Bien que plus modeste que Dangote Cement, on le retrouve quand même dans 11 pays africains avec près de 12 cimenteries, pour une production de près de 9 millions de tonnes. Le groupe affirme lui aussi ses ambitions d’expansion.

Un nouveau point commun qui se profile désormais entre les deux businessmen, c’est celui de l'agriculture. Certes, Dangote était déjà dans le domaine de l'agro-industrie, avec une usine de production de sucre, ou encore de farine. Mais cette fois, il s'agit de véritablement de nourrir les Africains. Le groupe nigérian a récemment annoncé un engagement direct de 3,8 milliards $ sur trois ans, dans la production de riz, de sucre et de produits laitiers. L'objectif est de combler le gap de l'offre pour 190 millions de Nigérians qui doivent importer ces différents aliments.

Anas Sefrioui, lui, a saisi l’opportunité du plan du gouvernement sénégalais de réduire les importations, là aussi de riz. A travers sa filiale Afri Partners, il a annoncé un engagement de près de 114 millions d’euros pour la production de près de 115 000 tonnes de riz par an. Plus récemmment, un accord a été trouvé avec le gouvernement de Côte d'Ivoire, avec dans le viseur une production de riz, qui pourait atteindre les 125 000 tonne par an, lorsque le projet sera arrivé à maturité.

Après avoir fortement contribué à augmenter l'offre sur le marché africain du ciment, démocratisant dans le même temps les prix, Dangote et Sefrioui veulent désormais contribuer à réduire le gap de l’offre dans des produits alimentaires essentiels en Afrique. Les deux hommes auraient-il fait le même rêve? Les éléments de terrain semblent offrir une réponse affirmative.

Idriss Linge



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Le Mozambique obtient 6,4 millions $ de la Banque mondiale pour la réduction de ses émissions de CO2

Après l’Océanie, l’Afrique est le continent où les IDE ont le moins progressé dans le monde au 1er semestre 2021 (Etude)

Mozambique : l’Espagne accorde 47 millions d'euros pour la réalisation de projets de développement

Afrique du Sud : les pays riches doivent augmenter le financement au climat pour renforcer la résilience climatique

 
AGRO

Maroc : la filière agrumes anticipe une campagne 2021/2022 difficile à l’export

Le Ghana allouera 150 000 hectares pour les réserves de pâturage

Coca-Cola espère lever 8 milliards USD grâce à la cotation en bourse de Coca-Cola Beverages Africa

RDC : le président Félix Tshisekedi demande un audit de tous les contrats de concessions forestières

 
ELECTRICITE

Qair et STOA lancent une plateforme d’investissement dans les énergies renouvelables en Afrique

Egypte : Orascom, Engie et Toyota s’allient pour construire une centrale éolienne de 500 MW dans le golfe de Suez

EDF Pulse Africa Tour : EDF rencontrera les candidats camerounais ce mardi 19 octobre à Douala

Le français Bouygues livre les lignes de transport du projet hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

Shearwater GeoServices décroche un contrat d’exploration sismique 3D en Afrique du Sud

Egypte : SDX lance une campagne de forage de 12 puits sur les champs pétrolifères de Meseda et Rabul

Le prince Harry s’oppose à la campagne de forages pétroliers dans le bassin de Kavango en Namibie

 
MINES

Egypte : Centamin enregistre une baisse de production et des revenus au troisième trimestre 2021

La performance au troisième trimestre pousse B2Gold à augmenter ses prévisions de production d’or en 2021

La mine lesothane Letšeng livre deux nouveaux diamants blancs de plus de 100 carats

Guinée : le financement obtenu, la première coulée d’or à Kouroussa est attendue pour mi-2023

 
TELECOM

Afrique du Sud : MTN et Vodacom rejoignent Telkom en justice pour empêcher le retrait du spectre télécoms provisoire

L’Egypte prépare actuellement le cadre légal pour les fréquences et licences 5G (Ericsson MENA)

Congo : Yves Castanou, DG de Congo Telecom, en quête de partenaires financiers pour développer l’opérateur public

Le Rwanda a introduit une requête auprès de l’UIT pour déployer une constellation 327 320 nano-satellites

 
TRANSPORT

Ghana : le Japon alloue une subvention de 35,5 millions $ pour financer des routes dans la capitale et le centre du pays

L’opérationnalisation d’Air Congo, la compagnie aérienne en gestation entre Ethiopian Airlines et la RDC, se précise

8,5 % des conteneurs servant aux expéditions maritimes mondiales demeurent bloqués dans les ports (Banque mondiale)

Bolloré Ports s’équipe de tracteurs électriques pour Freetown Terminal

 
ENTREPRENDRE

Lyn Kerubo, 16 ans et fermière au Kenya

Virunga Origins, du chocolat contre la guerre à l’Est de la RDC

Mymanu Click, les écouteurs sans fil de Danny Manu qui traduisent en temps réel

La Camerounaise Anastasie Obama, spécialiste des crevettes fumées, reconnue ‘’Food Hero’’ par la FAO

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

Afrique : pour la première fois, Netflix hausse ses prix pour une autre raison que les fluctuations de devises

Ghana : la Ghana Broadcasting Corporation forme une partie du personnel du service de radiodiffusion libérien

Clap de fin pour un opérateur clé du piratage de contenu audiovisuel francophone au Maroc

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Les 5 premiers pays africains de l’UEMOA en valeur des transactions mobile money (2020)

InfographieFinance top5 valeur transactions mobile money uemoa