Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Enko Education voit dans « l’éducation de qualité et à prix abordable » un énorme marché en Afrique

(Agence Ecofin) - La firme d’investissement Enko Education Investments (EEI) a annoncé, le 16 janvier, avoir investi dans l’établissement d’enseignement privé sud-africain, Amazing Grace Private School. Il s’agit du premier investissement réalisé en Afrique du Sud par le groupe créé par le financier camerounais Cyrille Nkontchou (photo).

«Entre 2008 et 2011, le nombre des élèves inscrits dans les établissements privés sud-africains est passé de 367 000 à 480 000. Sur la même période, les inscriptions dans les écoles publiques ont baissé de 1%»,  précise Cyrille Nkontchou, fondateur et président de EEI. Et d’ajouter : «L'enseignement privé est en plein essor en Afrique du Sud, en particulier dans les zones urbaines. Les opportunités dans l'enseignement privé sont énormes  puisque 4% seulement des élèves sont inscrits dans le privé en Afrique du Sud, contre 15% en moyenne en Afrique subsaharienne».

Situé à Randburg, en banlieue de Johannesburg, Amazing Grace Private School couvre douze niveaux d’enseignement et offre une formation de qualité basée sur la rigueur et la discipline à un prix abordable pour les classes moyennes africaines. «Les origines des nos élèves sont très diversifiés: la moitié des apprenants viennent de plusieurs pays d’Afrique subsaharienne et cette diversité enrichit l’expérience d’apprentissage de chaque enfant », a déclaré Sylvester Apaloo, directeur et fondateur de l’établissement. «Nous croyons que l'école a un énorme potentiel, compte tenu de bases solides sur laquelle elle a été fondée et de  la demande non satisfaite pour une éducation de qualité et à prix abordable dans la région», a souligné Eric Pignot, co-fondateur et directeur des opérations du  groupe Enko Education Investments. M. Pignot a également indiqué que l’investissement d’EEI aidera l'école à améliorer les conditions d'apprentissage,  à accroître sa capacité et à renforcer sa gestion.

L’Afrique du Sud consacre 6,4% de son PIB à l'éducation, un niveau supérieur à la moyenne mondiale de 4,7%. Son système éducatif est toutefois moins performant que ceux des pays ayant une situation économique similaire. Dans l'indice de compétitivité du Forum économique mondial 2012-2013, le système éducatif sud-africain occupe la 140è position sur 144 pays.Le manque d'enseignants qualifiés, l'absentéisme des formateurs, l’encombrement des classes et la mauvaise gestion sont les principaux points noirs des établissements éducatifs publics sud-africains. Dans ce cadre, le secteur privé est appelé un rôle de premier plan pour soutenir les efforts de l’Etat en offrant une éducation de qualité à un prix abordable pour les classes moyennes.

Le business-model de la société, qui opère déjà au Cameroun et en Afrique du Sud,  consiste à investir dans des écoles privées existantes ayant un fort potentiel pour les aider à atteindre un très haut niveau. 


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L’ignorance du changement climatique pourrait ébranler le système financier mondial, avertissent 36 banques centrales

L’African Business Lawyers’ Club dévoile le thème de sa 8è conférence annuelle : « African Air Transport : Sky is the limit? »

Mali: le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga annonce sa démission

Un brexit sans accord conduirait à un gain net de 3,24 milliards $ pour les exportations africaines, mais.....

 
AGRO

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Sénégal : sale temps pour Excaf Telecom condamné à payer 600 millions de francs CFA pour avoir repris des images de Côte Ouest

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique