Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Une vingtaine d'entreprises africaines exposées aux ennuis du capital investisseur Abraaj Group

  • Date de création: 16 juillet 2018 15:33

(Agence Ecofin) - Une vingtaine d'entreprises basées en Afrique sont aujourd'hui exposées aux difficultés que traverse le capital investisseur Abraaj Capital, a pu constater Ecofin en visitant le portefeuille des investissements du groupe.

Les nouvelles de la procédure de liquidation d'Abraaj ne sont pas très positives. Sollicité par l'Agence Ecofin sur son rapport préliminaire, le liquidateur qu'est la firme PwC, a indiqué que le document n'était pas accessible au public.

Mais selon plusieurs médias américains et britanniques qui citent ce rapport, l'auditeur indique avoir collecté des allégations jugées sérieuses sur des pratiques de « mauvaise gestion, de mélange de fonds et de détournement d'actifs ».

PwC selon le Financial Times, indique n'avoir pas trouvé de preuves irréfutables d'une gestion intentionnellement mauvaise. Mais selon le Wall Street Journal qui cite le même document, la firme d'audit dit n'avoir pu obtenir des rapports financiers de certaines activités d'Abraaj et se demande comment ce dernier pouvait piloter ses opérations dans ces conditions.

Le média cite un passage d'où il ressort, que le capital investisseur s'est retrouvé en défaut de paiement sur un emprunt de près d'un milliard $. La ressource ainsi mobilisée était affectée au règlement des salaires et autres charges, que généralement les sociétés de pivate-equity financent avec les frais des gestions des fonds sous leurs responsabilités. Ainsi, ses dépenses de personnels de 3 millions $ par mois, se situaient largement au dessus des 800 000 $ de frais de gestion normalement disponibles.

Mais une information capitale que livre cette source, c'est que PwC aurait découvert, qu'Abraaj utilisait parfois des actifs de certaines sociétés de son portefeuille, en garantie de certains emprunts, dont le montant n'a pas été dévoilé. Ce portefeuille, il faut le rappeler, compte une douzaine de sociétés en Afrique subsaharienne, et environ une dizaine en Afrique du Nord.

Selon des sources qui n'ont pas été confirmées, ni par l'investisseur, ni par le liquidateur, les investisseurs des divers fonds d'Abraaj aurait rejetté une deuxième offre de rachat de Colony Capital, qui s'est signalé en debut du mois de juillet sur un des fonds de la firme.

Parmis les pays africains exposés aux défis d'Abraaj, on retrouve le Kenya ou il a investi dans la très prometeuse chaîne de café Java House. Il y a aussi le Nigéria, dont l'entreprise de production d'engrais Indorama a bénéficié de ses investissements. On citera par ailleurs la société Lilas, basée en Tunisie, Fan Milk au Ghana ou encore Cepro en Algérie. Plusieurs secteurs sont concernés.

Au début de l'année 2018, Abraaj Group avait 14 milliards $ d'actifs sous sa gestion. Il prévoyait de mobiliser le montant record de 6 milliards $ pour ses activités de private equity. Mais sous la pression de plusieurs de ses investisseurs, dont la fondation Bill & Melinda Gates ou encore des groupes financiers comme FMO, Bank of America et Lexington Partners qui exigeaient plus de transparence, la firme a été contrainte de se mettre sous liquidation judiciaire, sous l'autorité d'un tribunal des Îles Caïmans. Ses responsables ont toujours nié avoir mal agi.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

Macron explique sa politique africaine au Salon de l’Agriculture… et provoque un incident diplomatique avec le Cameroun

La Banque mondiale va octroyer au Niger environ 2 milliards de dollars sur 3 ans

Zimbabwe : le gouvernement annonce la mise en œuvre effective de la politique nationale de développement industriel 2019-2023

5% de l’appui financier de la Banque mondiale en faveur de 22 pays finit dans les paradis fiscaux (étude)

 
AGRO

Algérie : la facture des importations céréalières chute à 2,7 milliards $ en 2019

Le fonds d’investissement Agri-Vie Fund I annonce sa sortie du capital d’InteliChem

Le Malawi anticipe un léger rebond de la récolte de maïs pour la saison 2019/2020

La Namibie devient un pionnier des exportations de viande de bœuf africaine vers les USA

 
ELECTRICITE

Le marché annuel de l’offgrid solaire pèse désormais 1,75 milliard $ (étude)

Côte d’Ivoire : l’objectif de 80 % de taux d’électrification en 2020 sera atteint selon Amadou Gon Coulibaly

Ouganda : China Energy construira une centrale solaire photovoltaïque de 500 MW

Il faudra attendre encore « des mois » avant un accord définitif sur le barrage Grande Renaissance, selon Mike Pompeo

 
HYDROCARBURES

Ghana : Aker Energy envisage de se doter d’un des FPSO de Yinson sur son projet pétrolier DWT/CTP

Total attribue deux contrats-cadres de services à Worley Parsons sur Mozambique LNG

Sotraka et Soyat, des pétroliers maliens, obtiennent une ligne de crédit de 18 millions d’euros de la BIDC

Cameroun : le puits NJOM-3 de Tower Resources sera foré au mois de juin

 
MINES

L’or passe de nouveau la barre des 1 600 $/oz sur fond d’épidémie de coronavirus

Ghana : Perseus Mining publie son bilan pour le semestre terminé en décembre

Performance en baisse pour le groupe De Beers en 2019

Zimbabwe : le gouvernement veut retirer les permis miniers de certaines compagnies pour redevances impayées

 
TELECOM

L’Alliance Smart Africa identifie des projets TIC dans lesquels elle souhaite voir le Japon investir

Maroc : Inwi a décidé de mettre fin à sa bataille judiciaire contre Maroc Telecom

Huawei se veut « partenaire majeur » de la République Démocratique du Congo dans la réalisation de son plan numérique

Orange Tunisie et l’association Shanti lancent la plateforme elmensej.tn de promotion des artisanes de la région de Nefta

 
TRANSPORT

Air Sénégal ira à Londres à partir de juin 2020, sa cinquième ligne vers l'Europe

Nigeria : la BAD va octroyer 10 milliards USD sur 10 ans pour les projets d’infrastructures, dont les routes

Port en eau profonde d’Enfidha : la Tunisie présélectionne six multinationales

Inauguration des nouvelles infrastructures de Congo Terminal à Pointe-Noire

 
ENTREPRENDRE

Afrique du Sud : un ancien prisonnier devenu entrepreneur en programmation informatique

En Côte d’Ivoire, Rebecca Anin Affoh propose un service de pressing et de blanchisserie en ligne

Au Bénin, Régis Ezin industrialise le Kluiklui, la pâte d’arachide épicée

Une équipe de jeunes nigérians conçoit une bouteille qui filtre l'eau

 
MULTIMEDIA

Cameroun : Le pont sur le fleuve Sanaga à Nachtigal est achevé (Vidéo)

Où est-il le moins coûteux et le plus rapide de créer son entreprise ? (Infographie)

Combien faut-il débourser pour un passeport au Cameroun ? (Vidéo)

Débat : Pour ou contre cette nouvelle périodicité de la CAN ?

 
FORMATION

Maurice : les universités proposeront une soixantaine de programmes d’études en français

L’interdiction aux ressortissants de certains pays africains de voyager aux Etats-Unis ne concernera pas les étudiants

Algérie : le gouvernement annonce une réforme de l’enseignement supérieur qui entrera en vigueur, d’ici septembre 2020

L’Institut africain des sciences mathématiques propose des bourses pour son Master en intelligence artificielle

 
COMM

Le groupe Ringier réunit l’ensemble de ses actifs africains dans le secteur des médias sous la marque Pulse

Côte d’Ivoire : changement à la tête de l’Autorité nationale de la presse

Afrique du Sud : Le Cap se prépare à accueillir la 3e édition du Midem Africa Forum

Congo : le ministre de la Communication rassure les employés de la chaîne Africanews