Le fonds CrossBoundary Energy Access, axé sur les énergies solaires, pourrait clôturer avec des engagements de l’ordre de 107 millions $

Le fonds CrossBoundary Energy Access, axé sur les énergies solaires, pourrait clôturer avec des engagements de l’ordre de 107 millions $

(Agence Ecofin) - CrossBoundary Energy Access (CBEA), un mécanisme de financement de projets portant sur des mini-réseaux électriques en Afrique, pourrait recevoir des engagements de l’ordre de 107 millions $, apportés par des investisseurs internationaux.

Ces financements seront injectés dans le secteur énergétique en Afrique en faveur de 100 millions de ménages, a confié aux médias Gabriel Davies (photo au centre), le responsable énergie chez CrossBoundary.

Le fonds britannique UK Aid et la fondation Rockefeller qui par le passé ont déjà mobilisé des financements en faveur de CrossBoundary Energy Access, pourraient figurer parmi les investisseurs sur le plan international.

Lors de son premier closing survenu en janvier 2019, le CBEA avait levé 16 millions $ pour financer des projets énergétiques en Tanzanie, au Nigeria et en Zambie.  

Dans un récent rapport, la Banque mondiale indiquait que plus de la moitié de la population du continent africain, soit 645 millions de personnes vivent sans électricité. Ces populations sont concentrées en grande majorité en Afrique subsaharienne et dans les zones rurales où le coût d’extension du réseau électrique reste très élevé.

Chamberline Moko

NB : Une coquille s'est glissée dans une version précédente de cet article, indiquant en dollars un montant des engagements qui était en réalité en shilling kenyans. Nous prions nos lecteurs de bien vouloir nous en excuser.


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité