Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BOAD envisage des prêts à moyen et long termes de plus de 1500 milliards FCFA sur les 5 prochaines années

  • Date de création: 14 décembre 2015 18:35

(BOAD) - Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 99ème session ordinaire dans les locaux du siège de la Banque Centrale de Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Niamey (Niger), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 98ème réunion qui s’est tenue le 26 septembre 2015 à Dakar (Sénégal), le Conseil a examiné et approuvé l’arrêté des comptes de la Banque au 30 septembre 2015, les Perspectives financières actualisées (PFA) 2015-2019, et le projet de budget-programme 2016-2018.

Les PFA indiquent que sur la période 2015-2019, la BOAD envisage des approbations de prêts à moyen et long termes de 1523,3 milliards de FCFA, soit : 217 milliards de FCFA en 2015 ; 346,3 milliards de FCFA en 2016 ; et 320 milliards de F CFA sur chacun des trois derniers exercices du quinquennat. Ces chiffres ne tiennent pas compte des interventions du Fonds de Développement de l’Energie (FDE) mis en place par l’UEMOA et géré par la BOAD, pour lequel il est prévu 39,5 milliards de FCFA correspondant au reliquat de ressources sur ce Fonds.

Les niveaux d’intervention prévus sur le quinquennat sont de 244,4 milliards de FCFA pour les prêts à court terme, 34,5 milliards de FCFA pour les prises de participation, et 20 milliards de FCFA pour la garantie.

Ces prévisions pourraient être sensiblement revues à la hausse si les initiatives en cours pour doter la BOAD de ressources concessionnelles s’avèrent fructueuses.

Les orientations contenues dans ces PFA, ainsi que dans le Plan stratégique 2015-2019 de la BOAD, ont inspiré l’élaboration du budget-programme 2016-2018.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a approuvé deux prêts à moyen et long termes pour un montant de 15 milliards de F CFA, et un prêt à court terme de 4 milliards FCFA. Ces nouvelles interventions portent à 3371,9 milliards de FCFA le montant global des financements à moyen et long termes de la BOAD hors FDE, correspondant à 738 projets. Quant au montant cumulé des financements à court terme, il s’élève à 221 milliards de F CFA pour 26 opérations.

Les prêts approuvés portent sur les projets suivants : 

Financement partiel du projet d’interconnexion électrique des Etats membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), d’un montant de 10 milliards de FCFA à raison de 4 milliards de FCFA pour la Guinée-Bissau et 6 milliards FCFA pour le Sénégal.Le projet consiste en la réalisation de plusieurs ouvrages, dont la construction de 1 677 km de lignes de transport de 225 kV interconnectant les réseaux électriques des quatre pays membres de l’OMVG (Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Sénégal).

Mise en place d’une cinquième ligne de refinancement d’un montant de 5 milliards de FCFA en faveur de Fidelis Finance – Burkina. Cette ligne comprend un volet « accord-cadre de refinancement» d’un montant de 2 milliards de FCFA et un volet « ligne de crédit-bail » d’un montant de 3 milliards de FCFA, destiné au refinancement d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la BOAD.

Renouvellement du prêt à court terme d’un montant de 4 milliards de FCFA en faveur de la Société africaine de transformation, de reconditionnement et de commerce (SATREC), pour le financement de l’importation de lait en poudre au Sénégal. Ce nouveau concours permettra à la société d’augmenter de 2000 à 2 750 tonnes la quantité de lait transformé chaque mois.

Les dossiers ci-dessous cités ont également été approuvés :

Mise en place d’une ligne de crédit complémentaire d’un montant de 40 millions d’euros (26, 238 milliards de F CFA) de la Banque africaine de développement (BAD) en faveur de la BOAD pour le refinancement d’un prêt octroyé par la BOAD à la Compagnie d’électricité du Sénégal.

Octroi d’une deuxième ligne de crédit d’un montant de 30 millions d’euros (19,678 milliards de F CFA) de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) à la BOAD pour le financement des opérations de court terme.

Mise en place d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros ((26,238 milliards de F CFA) de la Banque allemande KfW à la BOAD, avec rétrocession à la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA). Ce concours est entièrement destiné à la promotion de l’habitat des populations à revenus modestes dans les pays de l’UEMOA.

Restructuration du prêt pour le financement partiel du projet de construction d’un satellite panafricain de télécommunication par RascomStar-Qaf (RSQ). Approuvé en mars 2006, ce prêt s’élève à 5,6 milliards de FCFA.

Renouvellement des membres du Comité d’audit de la BOAD. Ce Comité est composé de 4 membres désignés chacun pour un mandat de deux ans.

Le Conseil a émis un avis favorable sur 4 dossiers:

Reprise des financements concessionnels de la BOAD avec la mobilisation de ressources internes ;

Proposition de nomination du Commissaire aux comptes de la BOAD pour les exercices 2016 à 2018 inclus ;

Etat de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 30 novembre 2015 ;

Note relative à la levée des immunités et privilèges de la BOAD dans le cadre de l’émission inaugurale de titres d’emprunt sur le marché financier international.

Enfin, les Administrateurs ont pris connaissance des dossiers suivants :

Compte-rendu de la 21ème réunion du Comité d’Audit de la BOAD ;

Etat d’avancement de la mise en œuvre opérationnelle du Schéma directeur informatique de la BOAD ;

Rapport de synthèse des évaluations rétrospectives de performance du projet de reprise du revêtement et d’élargissement de la route Guidimouni-Gouré et du projet de réhabilitation de la route Gouré-Lawandi au Niger ;

Rapport de synthèse des évaluations rétrospectives de performances de la première ligne de refinancement en faveur de la Banque malienne de solidarité (BMS) et de Coris Bank International (CBI) au Burkina Faso ;

Projet de refonte du modèle de tarification des prêts de la BOAD ;

Compte-rendu de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’UMOA tenue le 29 septembre 2015 à Dakar.

En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié les autorités nigériennes et le Gouverneur de la BCEAO, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

013 in-


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: les plans de sauvetage des entreprises publiques menacent d'accroître considérablement le déficit budgétaire en 2020

Top 10 des pays africains les plus compétitifs en matière de voyage et de tourisme, selon le World Economic Forum

Le Cameroun a besoin de plus de 5,9 milliards $ pour reconstruire les régions anglophones en crise (RDPC)

Le Togo met en place un organisme de mise en œuvre du Millenium Challenge Account

 
AGRO

Afrique du Sud : la province de Mpumalanga veut attirer 277 millions $ dans l’agriculture

Lesotho : l’industrie du mohair reprend ses activités après plus d’un an de blocage

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria première victime du vol de pétrole à travers le monde (Etude)

Shell prévoit de vendre ses actifs d’exploration dans le désert occidental égyptien

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

 
MINES

Tanzanie : l’Etat et Barrick créent une nouvelle entité pour gérer les mines Bulyanhulu, North Mara et Buzwagi

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

 
TELECOM

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

 
FORMATION

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique