Ecofin Finance

Le fonds belge Bio-Invest a injecté 40,5 millions € dans le secteur financier africain en 2016

(Agence Ecofin) - Bio-Invest, l'institution belge de financement des investissements dans les pays en développement, a injecté en 2016, l'équivalent de 40,5 millions d'euros sous la forme de prêts ou de prises de participation, dans le secteur financier africain. Selon son rapport annuel de la période, l'engagement le plus important dans ce secteur ce sont les 14,23 millions d'euros, prêtés à Fidelity Bank au Ghana (photo).

On note également un prêt de 10 millions d'euros, accordé à la filiale en Côte d'Ivoire du groupe Orabank, et un apport en fonds propres de 10 millions d'euros, injectés dans le fonds mauricien d'investissements privés Adenia Capital IV.

Au total, l'encours des engagements de Bio-Invest dans des structures financières et autres fonds d'investissement était de 116 millions d'euros, rien que pour l'Afrique au terme de cette année de référence.

Hormis ces engagements dans le secteur de la finance, l'institution belge se retrouve dans plusieurs autres domaines, notamment l'agriculture ou encore l'énergie. Le montant global de ses engagements nets entre 2008 et la fin 2016, a atteint 692,1 millions d'euros, pour un encours total à la fin 2016, de 463,2 millions d'Euros

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique