Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les projets de crowdfunding en Afrique ont levé 126 millions $ en 2015, soit 0,4% du total mondial

(Agence Ecofin) - Afrikstart, une plateforme de crowdfunding spécialisée dans le financement, la formation et l’encadrement des entrepreneurs africains, a publié une étude sur l’évolution ce mode de financement en Afrique. Intitulé « Crowdfunding in Africa », cette étude fait ressortir que les projets de crowdfunding en Afrique ont levé 125,9 millions $ en 2015, auprès des plateformes de crowdfunding basées sur le continent et à l’étranger.

Dans cette cagnotte, les 57 plateformes de crowdfunding que compte à présent le continent africain (contre 39 en 2014), ont levé collectivement 32,3 millions $ en 2015. Une performance qui reste toutefois inférieure à 0,4% de l'activité mondiale de crowdfunding. L’Afrique du Sud se taille ainsi la part du lion avec environ 30,8 millions $ levés en 2015. L’Egypte arrive en deuxième position avec 842 000 $ levés, puis le Nigeria avec 314 445 $ mobilisés.

Les fonds collectés par ces plateformes basées en Afrique ont principalement été utilisés pour financer les start-ups et les PME (17,7 millions $), et les projets immobiliers (13,6 millions $).

Quant aux plateformes de crowdfunding basées à l’étranger, elles ont apporté 94,6 millions $ pour financer des projets en Afrique en 2015. Le Kenya étant le principal destinataire de ces fonds, avec 21,7 millions $ collectés. Viennent ensuite le Rwanda et l'Ouganda avec respectivement 8,7 millions $ et 8,4 millions $ en 2015. L'Afrique du Sud arrive en quatrième position avec 8 millions $, suivie de la Tanzanie avec 5,6 millions $.

778-in-

Les fonds mobilisés par les plateformes de crowdfunding basées à l’étranger ont principalement servi à financer des projets à caractère social. Ainsi, les projets visant à aider les enfants rencontrent le plus de succès avec 14 millions $ recueillis. Viennent ensuite les projets éducatifs avec 13,5 millions $ mobilisés.

L’autonomisation des femmes et des filles attire fortement l’attention des donateurs étrangers avec 10,8 millions collectés. Les projets liés à la santé arrivent en quatrième position avec plus de 9,6 millions $ de dons en 2015.

En termes de répartition, l’Afrique du Sud en compte à elle seule 21 plateformes de crowdfunding. Suivie du Nigeria avec 9 plateformes. Viennent ensuite l’Egypte et le Maroc avec respectivement 5 et 4 plateformes de crowdfunding. Le Kenya, l’Ouganda, le Zimbabwe, la Tunisie, l’Algérie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo comptent, quant à eux, chacun 2 plateformes de crowdfunding.

S’agissant de la spécialisation de ces plateformes de crowdfunding, 21 d’entre elles sont des plateformes de dons (Donation-based platforms), soit 37%. Les plateformes de financement avec prise de participation (Equity based platforms) sont, quant elles, au nombre de 19, soit 33%. Viennent ensuite les plateformes de financement avec contrepartie en nature (Reward-based crowdfunding) au nombre de 13, soit 23%. Suivies des plateformes de prêts participatif (peer-to-peer lending platforms) au nombre de 2, soit 3,5%. On compte enfin 2 plateformes hybrides, soit 3,5% également.

Au total, ce sont 4939 campagnes de crowdfunding ont été lancées par les plateformes basées en Afrique en 2015. Ainsi, en moyenne 67% des projets lancés à partir de ces plateformes ont pu recevoir des financements.

Pour rappel, le crowdfunding appelé encore financement participatif, est un mode de collecte de fonds, réalisé via une plateforme internet, et permettant à un ensemble de contributeurs de choisir collectivement de financer directement et de manière traçable des projets identifiés. Selon la Banque mondiale, les plateformes de crowdfunding ont levé 34 milliards $ à l'échelle mondiale en 2015. L’institution de Bretton Woods estime également que leurs activités devraient globalement évoluer de 96 milliards $ en 2025. En Afrique subsaharienne, le potentiel du crowdfunding est estimé à 2,5 milliards $ à l’horizon 2025. Toutefois, selon AlliedCrowds, un cabinet britannique d’analyse de données sur la finance alternative dans les pays en développement, les plateformes de crowdfunding (en Afrique et à l’étranger) devraient lever 190 millions $ pour le financement de projets en Afrique en 2016.


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Algérie : la croissance économique s’est légèrement améliorée en 2018, à 1,5 %

Mali: le ministre de l'Economie et des finances, Boubou Cissé, nommé Premier ministre

L’Egypte prévoit d’emprunter 48 milliards de dollars durant l’exercice 2019-2020  

Algérie: cinq milliardaires arrêtés pour suspicion de corruption, selon la télévision nationale

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

 
TELECOM

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique