Ecofin Finance

DHL investit lourdement dans la logistique ouest africaine pour capter la croissance du fret express

(Agence Ecofin) - DHL, leader mondial du secteur de la logistique, a annoncé des investissements dans des locaux et dans des infrastructures aériennes en Afrique de l'Ouest, pour répondre à la demande en services express et de fret dans la région.

Ces récents investissements comprennent l'ouverture de nouveaux locaux aériens à Dakar, au Sénégal, et l'ajout de trois appareils, un Boeing 757 et deux ATR72. « Au cours des dernières années, nous avons vu l'importance croissante d'adapter nos locaux dans les différentes régions du continent », commente Oliver Facey, vice-président en charge des Opérations pour DHL Express Afrique subsaharienne. « À l'heure où les multinationales se tournent vers l'Afrique, et alors que les entreprises africaines plus petites cherchent à commercialiser leurs produits hors de leurs frontières nationales, des régions comme l'Afrique de l'Ouest ont besoin de davantage d'infrastructures et de capacités pour gérer la demande croissante de transports de marchandises entre ces marchés. »

L'opérateur express, qui occupe déjà une vaste plateforme à Lagos, au Nigeria, a ouvert ces locaux sénégalais début novembre, pour traiter les volumes en transit. « Nous avons étendu nos opérations à Dakar, un lieu qui permet naturellement de nourrir le trafic vers l'Afrique de l'Ouest », explique M. Facey. « Les locaux de Dakar reçoivent un nouveau vol retour de Bruxelles et seront desservis une fois par semaine par un Boeing 757 200 SF d'une capacité de plus de 25 tonnes. »

Les deux ATR 72, d'une capacité de 7 tonnes chacun, assureront les liaisons entre des pays comme le Sénégal, la Guinée, le Sierra Leone, le Liberia, la Côte d'Ivoire, le Mali et la Mauritanie. Selon le transporteur, cs avions sont idéaux car ils possèdent de larges portes pour le chargement et offrent une capacité de chargement entièrement en palettes, ce qui rend la manutention plus facile.

Il ajoute : « Ces investissements nous permettent d'offrir une plus grande capacité dédiée en Afrique de l'Ouest, et de moins dépendre en général des chargements limités sur des vols commerciaux le long de la côte ouest de l'Afrique. Cette capacité accrue est utile aussi bien pour les produits de fret qu'express de DHL, et particulièrement les biens périssables, qui ont toujours été un des moyens les plus simples pour les entreprises africaines d'accéder aux marchés européens. DHL peut à présent mieux soutenir les acteurs de ce marché. »

Sur le même sujet

19/09/2013 - Sénégal: selon l’Artp, la Poste a réalisé un CA de plus de 14 milliards FCfa en 2012

27/02/2013 - DHL étend son réseau africain à 1000 de points de services

16/08/2012 - DHL équipe ses coursiers de casques audio et de micros

23/06/2012 - DHL scrute de nouveaux horizons au Cameroun


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique