Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : le ministère des Postes et Télécoms fait le bilan d’un septennat riche en réalisations dans le développement de l’économie numérique

  • Date de création: 12 septembre 2018 14:59

(Agence Ecofin) - Entre 2011 et 2018, période correspondant au mandat présidentiel s’achevant en octobre prochain, le Cameroun a réalisé d’importants investissements locaux, afin d’asseoir les conditions de développement de l’économie numérique. C’est du moins ce que révèle un document bilan publié par le ministère des Postes et Télécoms.

Pour preuve du dynamisme dans l’économie numérique, le Cameroun a, depuis le 4 septembre 2018, permis de connecter, pour la première fois à la fibre optique, le continent africain à l’Amérique du Sud, grâce à l’achèvement du déploiement d’un câble sous-marin long de 6000 km, entre Kribi (Sud du Cameroun) et Fortaleza (Brésil).

Déployée par un consortium formé par l’opérateur public des télécoms au Cameroun, Camtel, et China Unicom, cette infrastructure est le 4ème câble sous-marin à fibre optique à atterrir au Cameroun, après le SAT3, le Wacs et le NCNCS (Nigeria and Cameroon Network Cable System). Un 5ème câble dénommé ACE est en gestation dans le pays, en collaboration avec l’opérateur de téléphonie mobile, Orange Cameroun.

Ces infrastructures, qui servent de base au déroulement du plan stratégique de développement de l’économie numérique « Cameroun Numérique 2020 », adopté par le gouvernement en 2016, contribuent déjà à booster les indicateurs de performances dans le secteur camerounais des télécoms.

A titre d’exemple, le pays disposait déjà, en 2017, d’un linéaire de 12 000 km de fibre optique, avec des bretelles vers les pays voisins, et ambitionne d’atteindre 20 000 à 25 000 km au cours des prochaines années, afin d’effectuer non seulement un maillage du territoire, mais aussi d’être connecté aux autres pays de l’Afrique centrale.

« Entre 2010 et 2015, 10 milliards FCFA ont été investis pour la construction des boucles urbaines de Douala (50,131km), Yaoundé (67,681 km), Buea (29,186 km), Limbe (35,20 km) et Maroua (39,423 km) », souligne le document bilan du ministère des Postes et Télécoms. Dans le même temps, apprend-on, « l’Etat a entrepris de construire, depuis 2014, deux points d’échange Internet au Cameroun, dont l’un à Douala et l’autre à Yaoundé ».

Ces investissements réalisés dans le pays ont également rendu possible le déploiement de la technologie 3G dès 2014, à la faveur de la concession accordée (en 2012) pour 20 milliards FCFA au 3ème opérateur de la téléphonie mobile (Viettel).

La technologie 4G, elle, est déployée depuis 2015, suite au renouvellement des concessions des opérateurs MTN et Orange Cameroun, intervenu en mars 2015, contre un ticket d’entrée de 150 milliards FCFA, dont la moitié pour chaque opérateur.

Fort de ces mutations, révèle le ministère des Postes et Télécoms, le Cameroun revendique un taux de pénétration de la téléphonie mobile de 83% (2016), un dynamisme de plus en plus visible sur le segment du e-commerce, une progression fulgurante du taux de pénétration d'Internet, au point où il a été listé par Internet Live Stats, parmi les trois pays africains (avec le Mali et le Lesotho) ayant connu la plus forte progression de l’accès à Internet en 2016.

Toutes choses rendues possibles grâce à l’accroissement de la bande Internet qui, entre 2006 et 2016, est officiellement passée de 159 à 32 500 Mbits, pour la bande internationale, et de 132 à 40 000 Mbits pour la bande nationale.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Bamako enclenche l’apurement de 100 milliards FCFA de sa dette intérieure

Gabon : le FMI estime que les exonérations fiscales accordées aux entreprises de la zone de Nkok sont inefficaces

La Chine va construire 35 000 logements abordables au Mozambique

Somalie : la BAD accorde 28.86 million $ pour financer des projets de développement

 
FINANCE

La SFI va contribuer à hauteur de 9 millions $ à un projet de construction d’un hôtel en Zambie

Egypte : Banque du Caire envisage de soutenir des PME à hauteur de 180,5 millions $

Maroc : les banques et fenêtres islamiques ont terminé l’année 2018 sur une perte nette de 377 millions de dirhams

Maroc : 2018 aura été une année difficile pour les sociétés de bourse actives sur la Bourse de Casablanca

 
AGRO

Ghana : le Cocobod dément avoir des problèmes d’écoulement de la récolte de cacao

Le Ghana veut tirer 2,5 milliards $ de la filière noix de cajou, d'ici 5 ans

Nigeria : le Royaume-Uni injectera 5 millions de livres dans les technologies agricoles

Guinée : la SFI débloque 25 millions $ en faveur du fabricant de farine Sonoco

 
ELECTRICITE

Burkina Faso : 40 millions € obtenus auprès de l’Allemagne pour les secteurs de l’électricité et de l’eau

Togo: Mitsubishi annonce son intention d’investir « dès cette année » dans la distribution de solutions Off Grid

Nigeria : le gouvernement s’allie à Siemens pour distribuer 11 000 MW d’électricité à ses citoyens d’ici à 2023

Maroc : 2,7 milliards $ seront investis dans le secteur électrique entre 2019 et 2023

 
HYDROCARBURES

Libye : la NOC déclare la force majeure sur les exportations de pétrole du port d’Az Zawiyah

Egypte : ExxonMobil envisage de faire du port de Damiette un important centre logistique régional

Mozambique : Eni lance les travaux d’installation de la coque de son navire de liquéfaction de gaz naturel

Eni va former plus de 800 Mozambicains pour la phase opérationnelle de son projet de GNL dans le pays

 
MINES

Côte d’Ivoire : les premiers travaux sur le permis Zaranou livrent des résultats « encourageants »

Tanzanie : la mine souterraine Ilunga entre en production commerciale

Burkina Faso : West African Resources reçoit une convention minière pour le projet Sanbrado

Le canadien Nexus Gold s’intéresse au secteur minier gabonais

 
FORMATION

Rabat Business School signe un partenariat académique avec Audencia pour déployer son MBA

Gabon : la société chinoise Avic livrera, en septembre 2020, un centre de formation aux métiers de l’industrie

Les institutions africaines doivent prendre en compte le développement des emplois à distance dans les formations (BAD)

Le gouvernement du Maroc offre 120 bourses d’études aux jeunes Ivoiriens au titre de l’année académique 2019-2020

 
COMM

Gabon : Samuel Jackson arrive à Libreville, sur les traces de ses ancêtres et du commerce des esclaves

Sénégal : le groupe Trace lance une chaîne de télévision dédiée à la musique locale

Zimbabwe : MultiChoice autorisé à recevoir les souscriptions à ses bouquets en devises étrangères

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom