Ecofin Hydrocarbures

En 2016, le Nigéria a dépensé 14,9 milliards $ en importation de pétrole raffiné

(Agence Ecofin) - Bien qu’étant l’un des plus gros producteurs d’or noir sur le continent africain, le Nigéria importe le 5/6 de sa consommation journalière de produits pétroliers. En 2016, ces importations se sont chiffrées à 14,9 milliards de dollars, ce qui représente l’équivalent de 30% des devises étrangères de la Banque centrale du Nigéria.

Les raffineries locales produisent 6 millions de litres par jour alors que la consommation journalière totale de la fédération est de 36 millions de litres. Une situation qui trouve son explication dans la vétusté des installations de raffinage, selon Kachikwu. D’après le ministre du pétrole, Ibe Kachikwu, les importations étaient de 20 millions de tonnes entre janvier et décembre 2016.

Des voix s’élèvent pour dénoncer la non-réactivité du gouvernement pour inverser la tendance. De son côté l’Etat assure qu’il fait des efforts pour attirer des investissements dans le raffinage du brut. Plusieurs investisseurs ont, depuis le début de l’année dernière, exprimé leur volonté d’injecter de l’argent dans ce segment. D’ailleurs, le ministre en charge du pétrole a indiqué que le pays fera totalement dos aux importations, à partir de 2019.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas