Afrique du Sud : l’unité spéciale d’investigation enquêtera sur les possibles malversations financières d’Eskom

(Agence Ecofin) - Cyril Ramaphosa, le président sud-africain a ordonné à la Special Investigating Unit (SIU) d’enquêter sur les allégations de malversations financières pesant contre Eskom, la compagnie nationale en charge de la fourniture d’énergie électrique. L’entité d’enquête étatique investiguera sur d’éventuelles mauvaises pratiques telles que la réalisation de dépenses inutiles, irrégulières, non autorisées ou encore de possibles détournements.

Eskom fait face à des suspicions de corruption, notamment, dans l’octroi d’un contrat de 1,6 milliard $ aux entreprises McKinsey et Trillian. La dernière compagnie étant contrôlée par la famille Gupta est accusée d’avoir usé de sa proximité avec le précédent président pour obtenir des contrats d’Etat.

« Cette étape est attendue depuis longtemps et nous sommes heureux que la SIU débute ses enquêtes », a affirmé, à ce propos, Khulu Phasiwe, le porte-parole de la compagnie électrique qui affirme n’avoir rien à se reprocher.

Eskom n’est pas la seule compagnie étatique actuellement dans le collimateur de l’unité d’enquête. Cette dernière se penchera également sur le cas de la compagnie publique de logistique Transnet qui est soupçonnée de malversations dans l’octroi d’un contrat de 5 milliards $ pour l’acquisition de locomotives, en 2014.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité