Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Des investisseurs internationaux de premier plan au capital de Togocom

Des investisseurs internationaux de premier plan au capital de Togocom
  • Date de création: 07 novembre 2019 11:55

(ECP ) - Le 6 Novembre 2019, Lomé - Le Gouvernement togolais annonce avoir accepté l’offre remise par Agou Holding, un consortium international de premier ordre, composé d’Axian Group (« Axian ») et d’Emerging Capital Partners (« ECP »), en vue de l’acquisition de 51% du capital de Togocom, holding détenant Togo Télécom et Togocel, pour une valeur d’entreprise totale de plus de 210 milliards de FCFA. Le consortium entend par ailleurs investir 245 millions d’euros (environ 160 milliards FCFA) sur les sept prochaines années pour révolutionner le secteur numérique au Togo.

Cette opération vise, par l’entrée au capital de Togocom de deux acteurs internationaux combinant expertise sectorielle et capacité financière, à permettre au Togo de devenir la référence régionale en matière de performance très haut débit, d’inclusion financière et de solutions technologiques pour les entreprises.

Un consortium de premier plan

Axian est un groupe africain à l’empreinte internationale qui intervient dans les secteurs des télécoms, de l’énergie, des services financiers, de l’immobilier et de l’innovation. Le groupe dispose d’une expertise dans les télécoms au travers de ses filiales dans l’océan indien et en Afrique subsaharienne. Sa filiale Telma, l’ancien opérateur historique malgache se classe désormais numéro 1 du secteur dans l’Océan indien (Madagascar, Les Comores, La Réunion et Mayotte). Grâce à la transformation engagée et aux investissements réalisés par Axian, Madagascar dispose aujourd’hui d’une des connexions internet les plus rapides du continent africain ce qui favorise notamment la création d’emplois. Le Groupe Axian gère aujourd’hui un parc d’environ 10 millions de clients mobiles, 80 000 clients fixes et plus de 3 millions de clients mobile money tout en exploitant plus de 12 000 kilomètres de fibre optique souterraine. Le Groupe Axian est également présent au Sénégal à travers l’opérateur Free, qui connecte plus de 4 millions de clients.

Emerging Capital Partners est, pour sa part, un acteur international majeur du capital-investissement présent en Afrique depuis près de 20 ans. A travers ses 60 investissements, ECP a investi dans plus de 40 pays à travers le continent et a levé plus de 3,2 milliards de dollars en capital-développement à travers ses fonds et ses co- investissements. ECP bénéficie également d’une forte expertise dans les télécoms, comme en témoignent ses investissements dans MTN Côte d’Ivoire, Orascom Telecom Algérie, Airtel, Wananchi ou IHS. Par cette opération, ECP renouvelle sa confiance dans l’économie togolaise : il y accompagne en effet déjà les développements du groupe bancaire Oragroup, récemment coté à la Bourse Régionale BRVM, depuis 2008 et du groupe industriel panafricain Eranove opérant dans les secteurs de l’eau et l’énergie.

Une transaction au service de la transformation digitale du pays et des Togolais

La transformation digitale est au cœur de la mise en œuvre du Plan National de Développement et cette opération, emblématique vise à répondre aux enjeux du PND ainsi qu’au Plan d’Aménagement du territoire en déployant un réseau mobile et fixe dense et efficace. L’État actionnaire a ainsi jusqu’à présent accompagné le développement de Togocom, lui permettant de devenir un acteur solide, innovant et prêt à entrer dans une nouvelle phase d’accélération de sa croissance. Le Groupe pourra, avec le soutien des nouveaux actionnaires, répondre aux enjeux numériques du Togo.

La priorité du Groupe restera l’amélioration des services pour les Togolais tout en assurant une refonte des plans tarifaires. Il s’attachera en effet à améliorer la couverture de l’internet mobile et soutiendra l’augmentation des taux d’équipements en Smartphones. L’inclusion financière sera également au cœur des ambitions du Groupe en restructurant le réseau de distribution mobile money, en développant l’écosystème de partenariats T-Money et en introduisant de nouveaux services. Ces chantiers majeurs serviront l’ambition du Togo d’être le marché télécoms de référence dans la région en étant le premier pays 100% fibre optique de la région et le premier pays à lancer la 5G.

Un plan stratégique d’envergure pour accompagner cette transformation sur les sept prochaines années

  • Investissement de près de 245 millions d’euros (160 milliards de FCFA) dans les infrastructures fondamentales pour préparer le réseau de Togocom aux enjeux numériques d’avenir : l’amélioration de la connectivité internationale, le renforcement du transport terrestre, la densification du maillage du réseau d’accès très haut débit fibre et mobile.

  • Introduction de nouvelles technologies pour accompagner la digitalisation du Togo : plateformes d’accès facilitées aux fournisseurs de contenus, solutions pour l’e-Administration, outils de communication unifiés pour le secteur privé, solutions IoT sur le réseau 5G pour les secteurs de la logistique (notamment portuaire), des mines et des transmissions.

  • Rationalisation et mise en place des best practices comme la formation et la montée en compétence des équipes de Togocom, la mise en œuvre de synergies des canaux de distribution, le pilotage de la performance et la sécurisation des systèmes d’information.

  • Alignement sur les standards de qualité de services internationaux notamment sur la couverture du réseau, la performance des débits internet, l’efficacité du service client, la proximité du réseau de distribution et la disponibilité des produits et des services.

Fédérer les équipes de Togocom autour d’un projet d’avenir

Les collaborateurs de Togocom qui travaillent au quotidien pour offrir un service de qualité aux Togolais sont au cœur des réussites du groupe et seront acteurs de son succès futur. C’est pourquoi le consortium entend capitaliser sur leurs expertises et leurs savoir-faire pour mener à bien ce projet stratégique. Il s’appuiera sur la réorganisation des équipes de Togocom, qui a été opérée au cours de l’année 2018 dans une logique d’efficience opérationnelle et d’adaptation aux évolutions du marché. Afin de soutenir ce projet de croissance, le consortium entend accompagner la montée en compétences des équipes et déployer plusieurs mesures en faveur du renforcement des ressources sur les activités en croissance, du transfert de savoir-faire, de la formation, de la mobilité internationale et d’une politique de rémunération incitative.

Un processus d’appel d’offres rigoureux et transparent

Cette opération vient conclure un processus de privatisation annoncé en 2018 lors de la présentation de la feuille de route du Gouvernement sur le numérique. Dans le cadre d’un appel d’offres concurrentiel, plusieurs acteurs internationaux ont manifesté leur intérêt pour apporter leur soutien financier et leur expertise au développement de Togocom. Après une étude approfondie, le Gouvernement a sélectionné le consortium qui lui semblait le plus à même de porter l’ambition à long terme de Togocom au bénéfice de tous les Togolais. Pour cette opération, le Gouvernement a sollicité des conseils internationaux de premier plan, en particulier la banque d’affaires Lazard Frères et le cabinet d’avocats Jones Day.

Le Togo, catalyseur d’attractivité des investisseurs internationaux

Le projet du consortium de mettre en œuvre un plan de développement pour Togocom traduit sa confiance dans l’environnement économique et réglementaire togolais. Cela matérialise l’attractivité du climat des affaires au Togo comme attesté par le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale qui classe le Togo comme le pays ayant le meilleur climat des affaires en Afrique de l’Ouest. Grâce à la volonté politique du Président Faure Gnassingbé, le Togo a mené ces dernières années une politique de réformes structurelles en vue de mettre en place un cadre réglementaire et institutionnel propice aux opérations financières et aux investissements internationaux. Figurant dans le top 3 des pays ayant mené le plus de réformes au monde depuis 2014, le Togo a ainsi progressé de 59 places au cours des deux dernières années dans le classement de la Banque Mondiale.

Madame Cina Lawson, Ministre des Postes, de l'Économie numérique et des Innovations technologiques, a également déclaré : « Cette opération majeure marque une étape importante dans la feuille de route numérique du gouvernement. Elle va nous permettre de devenir le marché de référence des télécoms dans la région et de consolider notre leadership en matière de transformation digitale. Grâce au soutien de ces nouveaux actionnaires, Togocom va accélérer son développement au bénéfice de l’ensemble des Togolais, des entreprises et du rayonnement national. »

Monsieur Sani Yaya, Ministre de l’Économie et des Finances a ajouté : « Grâce aux réformes structurelles menées par le Président de la République et à l’amélioration du climat des affaires, le Togo est devenu un pays parmi les plus attractifs de la région pour les investissements internationaux. En témoigne la volonté du consortium de s’engager à long terme à travers un investissement de 245 millions d’euros pour soutenir le développement de Togocom. Cet investissement conséquent va catalyser la transformation digitale du pays et soutenir la croissance de notre économie. »

Monsieur Hassanein Hiridjee, CEO du groupe Axian déclare : « L’entrée au capital de Togocom s’inscrit dans notre volonté de développer, partout où nous sommes implantés, le meilleur de la téléphonie, de l’internet et des innovations numériques. Nous avons l’ambition de faire de Togocom, l’opérateur national, un leader sur son marché et de chaque Togolais un citoyen du nouveau monde digital. »

Monsieur Vincent Le Guennou, Co-CEO de ECP conclut : « Cet investissement conforte la vocation de ECP de favoriser l’émergence de champions africains dans des secteurs d’activités stratégiques pour le développement des économies africaines. Avec ses nombreuses expériences dans le secteur des télécommunications, ECP apporte une contribution forte au développement de Togocom et à la transformation digitale du Togo. »

ECP


 
GESTION PUBLIQUE

Des voix s'élèvent pour critiquer la gouvernance à la tête de la Commission de la CEMAC

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement lance un appel d'offres international pour la construction d'un port en eau profonde dans le nord du pays

La Zambie relève son principal taux directeur à 11,5% pour maîtriser son inflation en hausse

L’Egypte a enregistré une hausse de 26% de ses exportations vers le reste de l’Afrique en 2018

 
AGRO

La Côte d’Ivoire vise désormais 510 000 tonnes de coton en 2019/2020

L’Ethiopie bénéficiera d’un prêt de 90 millions $ du FIDA pour son adaptation aux chocs climatiques

Togo-Bénin : le Fida appuie une initiative de création de marchés agricoles intégrés, le long de la frontière

Gabon : Olam palm porte la superficie totale de ses plantations certifiées RSPO à 112 455 ha

 
ELECTRICITE

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

Greenlight Planet s’associe à Orange pour l’accès à l’électricité de 50 millions de personnes en 10 ans

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

Sénégal : le président Macky Sall change le nom du champ pétrolier SNE

Le Rwanda va commander une étude pour savoir si le méthane du lac Kivu peut être utilisé comme combustible pour la cuisson

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

 
MINES

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

Maroc : Trigon Metals veut acquérir le projet de cuivre et argent Silver Hill

Thani Stratex prépare un vaste programme de forage de 42 000 m sur ses projets aurifères à Djibouti

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

 
TELECOM

Côte d’Ivoire : les ex-employés de Comium sollicitent l’intervention d’Alassane Ouattara afin que soient enfin réglés leurs droits

Le groupe Orange envisage une introduction en bourse de sa branche Moyen-Orient et Afrique

Algérie se dote d’une Agence nationale pour le développement de la numérisation qui entrera en service d’ici la fin d’année

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

 
COMM

Sénégal : la Cour d’appel de Dakar se prononce en faveur d’Excaf Telecom dans la procédure qui l’oppose à Canal + et Sport TV Portugal

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique