Ecofin Finance

53% des investisseurs en private equity prévoient d’augmenter leurs engagements en Afrique durant les trois prochaines années (étude)

53% des investisseurs en private equity prévoient d’augmenter leurs engagements en Afrique durant les trois prochaines années (étude)

(Agence Ecofin) - L’appétit des investisseurs en private equity (Limited partners, LP) pour l’industrie africaine du private equity demeure élevé, selon une étude publiée par l'Association africaine de capital-investissement et de capital risque (AVCA).

Intitulée  «2018 Annual Limited partners survey», l’étude fait ressortir que 53% de ces investisseurs prévoient d’augmenter leurs engagements en Afrique durant les trois prochaines années.

La sous-région de l’Afrique de l’Ouest est la plus attractive pour ces investisseurs (85% des investisseurs interrogés), devant l’Afrique de l’Est (72%), l’Afrique australe (44%), l’Afrique du Nord (43%) et l’Afrique centrale (7%).

Les trois pays du continent les plus attractifs pour les investisseurs en private equity sont, dans l’ordre, le Nigeria (58%), le Kenya (40%), et l’Egypte (31%).

D’autre part, les services financiers arrivent en tête des secteurs les plus attractifs pour les investisseurs, devant les biens de consommation, l’agrobusiness, la santé, la technologie, l’éducation et les infrastructures.

65% des 60 investisseurs originaires d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique interrogés dans le cadre de l’étude, pensent par ailleurs que l’Afrique constituera une destination d’investissement plus intéressante que les marchés développés durant les dix prochaines années. 

Sur un autre plan, les principales sources d’inquiétude des Limited Partners qui investissent dans les fonds de private equity dédiés à l’Afrique, sont le risque de change (65% des investisseurs sondés), le nombre limité des firmes de private equity axées sur l’Afrique ayant déjà lancé trois fonds ou plus (42%), le risque politique (42%), les périodes de détention relativement longues des sociétés du portefeuille par les fonds africains (40%), et la petite taille de ces fonds (32%).

Lire aussi:

15/11/2018 - Emerging Capital Partners mobilise plus de 640 millions de dollars pour son quatrième fonds panafricain

14/11/2018 - Afrique du Sud : les firmes de private equity ont réalisé 750 transactions pour une valeur globale de 1,9 milliard $ en 2017

04/10/2018 - IPO: 23% des fonds levés en Afrique entre 2010 et 2017 résultent des sorties réalisées par des fonds private equity

02/10/2018 - Les fonds de capital-investissement actifs en Afrique ont levé 2,4 milliards $ durant le 1er semestre 2018

09/07/2018 - Sur 10 ans, le private equity africain a obtenu un rendement supérieur de 70% par rapport au MSCI Emerging Markets Index


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique