Ecofin Finance

Le fonds Mubadala signe un accord majeur avec la Compagnie des Bauxites de Guinée

(Agence Ecofin) - La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) a signé à Abou Dhabi un accord majeur avec Mubadala Development Company pour l’approvisionnement en bauxite des Emirats Arabes Unis, qui permettra de nouveaux emplois et investissements en Guinée.

L’accord a été signé en présence du président de la République, Alpha Condé, et de Sheikh Mohammad Bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi.

« C’est un très bon accord pour la Guinée. Il concerne un investissement important dans l’industrie guinéenne de la bauxite, qui va augmenter de façon significative sa capacité de production et créer des emplois pour les Guinéens », a déclaré le Ministre des Mines, Mohamed Lamine Fofana également président du conseil d’administration de CBG.

Outre l’augmentation significative de la production de bauxite en Guinée, déjà premier producteur mondial de bauxite, l’accord apportera près de 500 millions $ additionnels à la Guinée et permettra d’accroître les revenus fiscaux de l’Etat, de soutenir la croissance et le redressement de l’économie guinéenne.

Mubadala a exprimé un besoin d’environ 5 milliards de tonnes de bauxite à l’horizon 2017.

« Nous nous réjouissons de ce nouveau client majeur et solide qui va permettre de consolider la croissance industrielle et les résultats financiers de la CBG, d’optimiser ses moyens de production et moderniser ses équipements », a annoncé le directeur général de la CBG, Kémoko Touré.

« Mubadala n’a aucune participation dans le capital de la CBG. C’est un client majeur et essentiel, mais ce n’est qu’un client. La participation de l’Etat guinéen au capital de la CBG est inchangée : elle reste à 49 pour cent », a précisé M. Touré.

« La Guinée vient de donner une impulsion forte à son partenariat stratégique avec les Emirats Arabes Unis. D’autres investissements dans le secteur de la production de la bauxite et de sa transformation en Guinée, ou encore l’agriculture, l’énergie et les infrastructures de transport, sont prévus », a précisé M. Fofana.

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) est détenue à 49% par l’Etat guinéen et à 51 % par Halco Mining Inc., un consortium composé d’Alcoa, Rio Tinto (LSE:RIO ; ASX:RIO ; NYSE:RIO), Alcan et Dadco Mining.

Sur le même sujet

13/07/2012 - Guinée : BHP souhaite se retirer du projet Sangarédi

26/03/2012 - La Guinée négocie une entrée deMubadala dans le capital de CBG


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique