Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Private Equity : rumeur de désengagement en Afrique d’un acteur américain de poids

  • Date de création: 05 février 2019 17:48

(Agence Ecofin) - Le private equity africain serait en train de perdre un investisseur américain de poids, a-t-on appris de sources crédibles. Blackstone aurait engagé, depuis un an, le processus de revente de Black Rhino, apprend-on du Wall Street journal, qui cite un porte-parole. Les acquéreurs seraient l’équipe managériale de cette filiale depuis 2014, du fonds de capital investissement qui est basé à New York

L'opération n'a jamais été signalée et ne serait pas encore été finalisée. Blackstone serait aussi en pourparlers avec le développeur énergétique Globeleq, filiale du Commonwealth Development Corporation, pour la cession de ses droits de développer et d’exploiter un projet énergétique au Nigéria.

L’aventure avait pourtant bien commencé lors de l’acquisition de Black Rhino. « Nous sommes impatients de nous associer à Black Rhino pour développer des infrastructures énergétiques et des projets énergétiques en Afrique, où les besoins en investissements sont énormes », avait alors déclaré Sean Klimczak, directeur général de Blackstone au moment de l'association à Black Rhino.

Mais il faut dire que le bureau Afrique du département d'Etat américain aux affaires étrangères venait d'établir une feuille de route ambitieuse pour le plan africain du précédent président Barack Obama. Les besoins de financement pour des infrastructures en Afrique qui avaient motivé Blackstone sont restés intacts. Ils ont même quasiment doublé selon de récentes estimations de la Banque Africaine de Développement, à 170 milliards $ annuellement, contre 90 milliards $ précédemment.

Mais il n'est pas exclu que l’effet Obama disparu, le manque d'engagement franc du président Donald Trump sur l'Afrique semble avoir refroidi les enthousiasmes.

Il y a aussi la complexité de l'environnement des affaires en Afrique qui cadre souvent mal avec les stratégies des investisseurs américains, souvent en quête de très gros deals.

En 2017, KKR & Co, une firme de private equity basée aussi à New York a cédé sa seule acquisition en Ethiopie et démantelé son équipe. En 2016, c'est le firme Bain Capital qui est basée à Boston, qui a lâché sa participation dans le sud-africain Edcon, dans le cadre d'un échange actions contre obligations avec des banques pour une valeur de 1,5 milliard $.

Selon un rapport publié par l'association des sociétés de capitaux investissement ciblant l'Afrique (AVCA), lorsqu'on exclu les clôtures de fonds intermédiaires, les ressources de private equity destinées à l'Afrique étaient de 400 millions $ a la fin du premier semestre 2018, soit le niveau le plus bas depuis 2013.

La défiance africaine n'est cependant pas une réalité pour tout le monde. Warburg Pincus, Carlyle Group et bien d'autres ont signé de nouveaux investissements d'envergure dans la région. On peut aussi noter le closing à plus de 600 millions $ du quatrième fonds de la firme Emerging Capital partner destiné à l'Afrique.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Niger : l’armée américaine ouvre une nouvelle base aérienne à Agadez

La Guinée Equatoriale titrise une partie de sa dette auprès de la filiale locale d’Afriland First Bank, pour 291 milliards de FCFA

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

 
AGRO

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

Cameroun : la campagne cacaoyère 2019-2020 s’ouvre avec des prix aux producteurs supérieurs à 1000 FCFA le Kg

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique