Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Le Cameroun et EDF signent l’accord cadre pour la construction du barrage de Natchigal

  • Date de création: 04 novembre 2015 13:40

(Agence Ecofin) - Le consortium emmené par le groupe énergétique français EDF et qui, en novembre 2013, a obtenu la concession pour la construction du barrage de Natchigal sur le fleuve Sanaga au Cameroun, a signé mardi 3 novembre 2015, un accord cadre définissant les conditions générales d'insertion de ce projet d'une capacité accrue à 420 mégawatts, dans le secteur électrique du Cameroun.

« Cet accord marque une nouvelle étape dans le développement du projet. Un certain nombre de conditions doivent encore être satisfaites pour démarrer la construction du barrage : obtention de la concession, décret d’expropriation, renforcement des réseaux de transport d’électricité », peut-on lire dans le communiqué officiel du gouvernement qui a sanctionné cet événement.

Ce barrage se présente comme une victoire pour la diplomatie économique française, dans un pays où, comme partout en Afrique, des entreprises chinoises raflent la mise sur une grande majorité des projets d'infrastructure. A l'analyse des différentes données qui sont liées à ce projet, EDF a convaincu grâce à un apport de 40% du financement nécessaire sur un montant global de 815 millions $ (environ 660 milliards de FCFA).

Une somme que le groupe français injecte en toute confiance en raison d'un business plan appuyé par le projet d'extension des activités d'Alucam, la filiale camerounaise de Rio Tinto Alacan qui sera un des gros clients, et aussi la présence de Société Financière Internationale, membre du groupe de la Banque mondiale, qui apporte environ 30% du financement et est tenue par des règles strictes en matière environnementale.

A la sortie de la cérémonie, Basile Atangana Kouna, le ministre camerounais en charge de l'énergie a indiqué que le processus était enclenché pour que le déficit énergétique prenne fin dès 2021, date prévue pour l'entré en activité du barrage. Rien n'est pourtant sûr, car le déficit en énergie électrique au Cameroun est actuellement estimé par des sources indépendantes à 1000 MW, un chiffre qui pourrait progresser d'ici 2020.

Par ailleurs le gouvernement n'a pas donné de précisions sur la répartition de la production énergétique qui sera issue de ce barrage. Rio Tinto Alcane, qui fait partie du consortium, devrait être le principal bénéficiaire des MW qui sortiront du projet. La part effectivement injectée dans le réseau électrique domestique qui sera acheminé vers Yaoundé la capitale du pays, n'a pas été précisée.

Selon des sources proches du projet mais qui n'ont pas été officiellement confirmées, la prochaine étape devrait être la négociation des accords de financements avec ses bailleurs de fonds. 

Idriss Linge


Ecofin Electricité     


 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains, du meillleur au pire pour les femmes, selon l’enquête de National Geographic

Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financement du Fonds vert pour le climat

Burkina Faso: le gouvernement réalisera 37 projets d'adduction d'eau dans plusieurs régions

Côte d’Ivoire : la Chine accorde 266 millions $ pour l’adduction en eau potable et la santé

 
FINANCE

Cameroun : Eneo, le distributeur d'énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Côte d’Ivoire : une table ronde à Dubai pour mobiliser 3 milliards $ d’investissements touristiques

Egypte : rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

 
AGRO

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

Maroc : Edita Food Industries installera une usine de fabrication de biscuits de 20 millions $

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

 
TELECOM

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité