Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

La faiblesse des prix du pétrole a affecté les dépenses militaires de nombreux pays africains (SIPRI)

  • Date de création: 03 mai 2017 15:51

(Agence Ecofin) - Du fait de la chute des prix du pétrole, la majorité des pays africains, producteurs de pétrole ont réduit leurs investissements dans l’armement, ceci, après plus d'une décennie d'augmentation constante. C’est ce qu’explique un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

D’après le document, en 2016, les dépenses militaires en Afrique ont diminué de 1,3% par rapport à 2015 pour s’établir à environ 37,9 milliards de dollars. Il faut dire que les pays qui investissent le plus dans l’armement sont des producteurs de pétrole.

Selon le Dr Nan Tian, chercheur au programme des armes et des dépenses militaires du SIPRI, des pays comme l’Algérie, l’Angola, le Soudan du Sud, ou encore la Libye, sont les plus touchés par cette réalité. Ces Etats ont, depuis la mi-2014, enregistré une baisse importante de leurs recettes pétrolières.

Par ailleurs, le rapport montre que dix pays africains producteurs de pétrole ont des dépenses militaires supérieures à 3% de leurs PIB. La République du Congo, par exemple, est celle qui investit le plus par rapport à son PIB. Les investissements militaires du pays d’Afrique centrale ont représenté 7% de son Produit intérieur Brut, en 2016. Il est suivi par l’Algérie, premier exportateur de gaz du continent qui consacre 6,7% de son PIB à l’armement.

Malgré cela, les dépenses militaires des pays africains restent 48% plus élevés, qu’il y a dix ans.

En revanche, tous les pays africains n’ont pas diminué leurs dépenses militaires. C’est le cas du Botswana, du Nigéria, du Kenya et du Mali.

Selon le même rapport, les dépenses militaires du Botswana ont augmenté de 40% en 2016, soit environ 152 millions de dollars. Le pays n’est pas un producteur de pétrole et est réputé pour sa bonne gouvernance. Les responsables botswanais ont expliqué, il y a quelques mois, que ces dépenses entrent dans le cadre d’un programme de modernisation de l’arsenal militaire, jugé vétuste.

Quant au Nigéria, deuxième producteur d’or noir en Afrique, derrière l’Angola, les investissements ont augmenté de 1,2% pour atteindre 1,7 milliard de dollars en 2016. Ils s’expliquent notamment par les efforts pour vaincre la secte islamiste Boko Haram. Pareil pour le Mali et le Kenya qui combattent des groupes terroristes sur leurs territoires.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Tunisie: 175 millions $ de la Banque mondiale pour la transformation numérique

La cession de 8% de Maroc Telecom va rapporter 920 millions de dollars aux caisses de l’Etat

Algérie : le patron du groupe Sovac, partenaire du constructeur automobile allemand Volkswagen, écroué

Le Kenya va porter son taux d’imposition des plus-values de 5 à 12,5%

 
FINANCE

Le 05 juillet prochain, à Douala, la bourse unifiée de la Cemac sera officiellement lancée

Kenya : désaccord entre le gouvernement et le parlement au sujet de la limitation des taux sur les prêts bancaires

Côte d’Ivoire : MDE Business School renforce les capacités de 14 dirigeants d’entreprises en gestion financière

Maroc : la marge d'intérêt a repris des couleurs dans les performances du secteur bancaire au premier trimestre

 
AGRO

Kenya : le gouvernement veut lever 245 millions $ pour stimuler la transformation agricole

Bayer investira 5,6 milliards $ dans la recherche sur les herbicides sur 10 ans

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

 
ELECTRICITE

Nigeria : Green Energy obtient une licence pour construire une centrale à gaz de 40 MW à Otakikpo

Tunisie : 131 millions $ mobilisés auprès de l’AFD pour la modernisation du réseau électrique national

Malawi : Quantel implantera une centrale solaire de 50 MW à Bwengu

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

 
MINES

RDC : la mine Kakula en bonne voie pour entrer en production en 2021

Burkina Faso : les opérations reprennent à Youga

300 nouveaux sites miniers découverts au Cameroun, ces 5 dernières années

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

 
TELECOM

Nat Friedman, futur PDG de l'hébergeur de logiciels GitHub, en mission d’enquête au Nigeria

Maroc: Inwi annonce sa solution de paiement mobile d’ici septembre

RD Congo : Vodacom, accusée de corruption, a perdu sa licence 2G

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

 
FORMATION

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

Des bourses de doctorat pour les étudiants africains dans les TIC, l’agroalimentaire, l’énergie, les mines et le climat

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

 
COMM

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures