Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Kenya : Twitter suspend les comptes d’influenceurs coupables de comportement inauthentique coordonné

Kenya : Twitter suspend les comptes d’influenceurs coupables de comportement inauthentique coordonné
  • Date de création: 14 septembre 2021 15:15

(Agence Ecofin) - Il y a quelques jours, la Cour constitutionnelle kényane a confirmé l’illégalité du projet de révision de la constitution initié par le président. Le sujet avait notamment généré de nombreux débats sur les réseaux sociaux, où il a été âprement défendu par certains internautes.

Depuis quelques jours, Twitter traque et a déjà supprimé plus d’une centaine de comptes kényans. Le réseau social reproche à ces abonnés d’avoir participé à une campagne d’influence coordonnée pour défendre le projet de réforme constitutionnelle lancé par le président Uhuru Kenyatta et rejeté par la Cour constitutionnelle.

Ayant échoué sur le plan légal, le projet a tenté de s’imposer à nouveau dans le débat public en utilisant les réseaux sociaux où certains comptes qui le défendaient n’hésitaient pas à utiliser de la désinformation. Cet aspect de la campagne a notamment fait l’objet d’une étude d'Odanga Madung et de Brian Obilo de la fondation Mozilla.

D’après leur rapport nommé « Inside the shadowy world of disinformation for hire in Kenya », 11 campagnes de désinformation différentes, affichant plus de 23 000 tweets et impliquant 3 700 comptes, sont liées à l’initiative présidentielle de révision de la constitution.

« L'objectif principal de cette industrie est d'influencer l'opinion publique lors des élections et des manifestations, en particulier en ce qui concerne le processus de révision constitutionnelle au Kenya », explique Odanga Madung.

Des vagues d'attaques ont ciblé les juges de la Cour constitutionnelle pour les accuser de corruption. Les détracteurs de la révision constitutionnelle ont également été présentés comme étant financés par le vice-président William Ruto, un opposant majeur au projet.

D’après des influenceurs interrogés par les chercheurs de la Fondation Mozilla, les promoteurs de cette campagne paient entre 10 et 15 dollars par jour pour tweeter sur les mots-clés de la campagne d’influence. « Chaque exécution de campagne implique de tweeter sur les hashtags du jour jusqu'à ce qu'ils apparaissent dans la section des tendances de Twitter. De plus, certaines personnes ont réussi à atteindre le niveau supérieur et sont payées environ 250 $ par mois. Leur travail consiste à s'assurer que les campagnes sont exécutées sur une base journalière avec différents hashtags », complète Brian Obilo.

Pour les chercheurs de la Mozilla Foundation, ces campagnes sont dangereuses pour la population et les journalistes qui pourraient en devenir les relais alors que « Twitter ne fait pas assez pour les combattre ».

Twitter, également accusé d’avoir encaissé des frais pour des posts sponsorisés durant cette campagne, a réagi. « Nous n’avons pas pu confirmer que les tweets étaient rémunérés, mais nous avons pu identifier un réseau de comptes qui agissaient de manière coordonnée ».

Notons que depuis quelques mois, Facebook publie un rapport mensuel sur la détection et la lutte contre des campagnes d’influences similaires dans le monde.

Servan Ahougnon

Lire aussi :

07/04/2021 - Facebook supprime des réseaux de fausses pages en Egypte, au Bénin et aux Comores

16/08/2021 - En 2020, des entreprises pétrolières et gazières américaines ont dépensé 9,6 millions $ sur Facebook pour se verdir


Servan AHOUGNON
 
GESTION PUBLIQUE

RDC : signature d’un plan de départ des forces de la MONUSCO d’ici 2024

Togo : avec un taux de réussite de 92%, l’expérience des Maisons de Justice sera étendue sur tout le territoire

100 millions de dollars alloués à African Parks pour préserver la biodiversité en Afrique

Centrafrique : la Banque mondiale va injecter plus de 120 millions USD pour soutenir l’économie mise à mal

 
FINANCE

Nigeria : la Banque Centrale accuse les plateformes de change du naira de saboter l’économie nationale

Installée à Lomé, la Banque de développement du Mali se présente au patronat togolais

Fonds boursiers: la rentabilité de retour en Afrique masque des risques et fragilités

Ecobank CI : chiffres d’affaires, résultats nets et … coût du risque en hausse au premier semestre 2021

 
AGRO

En faillite, l’ex-filiale de Rougier au Cameroun, prend langue avec ses créanciers alors que des ex-salariés licenciés protestent

Pr Jacques François Mavoungou : « Au Gabon comme dans la sous-région, la filière manioc est menacée par les maladies »

Hausse mondiale des coûts : construire ensemble une chaîne de valeur de la banane juste et durable (Afruibana)

Subventions mondiales à l’agriculture : la FAO appelle à un changement de paradigme

 
ELECTRICITE

Mozambique : le gouvernement met en place une réglementation sur l’accès à l’énergie hors réseau

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Longtemps boudé pour son passé, le nucléaire revient en grâce… pour le bonheur des producteurs africains d’uranium

Guinée : le colonel Doumbouya demande plus de « contenu local » dans le secteur minier

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

 
TELECOM

Alphabet a réussi à connecter les deux Congo avec l’Internet à haut débit par laser

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

 
TRANSPORT

Gabon : Kumar Mohan nommé directeur général du Nouveau Port International d’Owendo

Le Cameroun et le Nigéria désormais reliés par un pont de 408 m

Ghana : la première certification Green Terminal décernée à Meridian Port Services du port de Tema

La compagnie américaine United Airlines revient au Nigeria après 5 ans d’absence

 
ENTREPRENDRE

De nouveaux centres d'entrepreneuriat lancés en Afrique

O’Haïra, quand les couverts en feuilles d’un restaurant rassemblent les Camerounais

Avec Mando Foods&Co, Alain Branger promeut la consommation de produits agricoles ivoiriens

L’Ivoirien Moussa Badoh réussit à produire 35 tonnes de plantain par hectare

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

RDC : l’arrimage au LMD sera effectif à la prochaine rentrée académique

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

Les chiffres de CANAL+ en Afrique (2020)

InfographieComm chiffres canal plus afrique