Ecofin Telecom

Angola: la société SISTEC a été choisie pour tester le service du nouveau satellite Al Yah 3

Angola: la société SISTEC a été choisie pour tester le service du nouveau satellite Al Yah 3

(Agence Ecofin) - Le fournisseur angolais de connectivité Internet par satellite Sistemas, Tecnologias e Industria S.A. (SISTEC), a été choisi par la société Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat) pour tester les services de son nouveau satellite Al Yah 3.

L’équipement lancé le 25 janvier 2018, qui ouvre à la compagnie émiratie l’accès à 19 nouveaux marchés africains couverts par le satellite, notamment l'Algérie, le Botswana, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire ou encore la République démocratique du Congo,  permettra à SISTEC de renforcer son offre commerciale en Angola. 

Lors du lancement du satellite Al Yah 3, Masood M. Sharif Mahmood, le président- directeur général de Yahsat avait expliqué que l’équipement permettrait de répondre à « la demande que nous avons vue sur le marché, et en particulier sur le marché africain ».

L'Angola est l'un des territoires africains où la demande en connectivité de qualité se développe fortement avec l'apparition de nouveaux usages tels que la Vidéo à la demande pour les particuliers. Mais il y a également les entreprises qui manifestent un besoin de connectivité au regard des nouvelles opportunités d'affaires qu'elles ciblent. 

Le satellite Al Yah 3 que teste SISTEC, vient renforcer la flotte satellitaire de Yahsat déjà composée des satellites Al Yah 1 et Al Yah 2, lancés respectivement en 2011 et 2012 et grâce auxquels Yahsat couvrait déjà neuf pays.

C’est donc un total de 28 pays que couvre désormais la filiale de Mubadala Development Company. 


Ecofin Télécom     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom