Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’IA peut contribuer à limiter la propagation des infections lors des futures épidémies (étude)

  • Date de création: 14 avril 2021 17:17

(Agence Ecofin) - L’intelligence artificielle (IA) constituerait l’une des solutions clés pour restreindre l’augmentation des infections lors de futures épidémies ou pandémies. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs de l’université suédoise de Göteborg (UG) dans une étude publiée le 13 avril 2021.

Dans cette étude, ils ont examiné comment le Machine Learning peut servir à trouver des méthodes de dépistage efficaces pour mieux contrôler les futures crises sanitaires à partir d’informations relativement limitées. Cette approche permettrait également de prédire quels individus offrent le meilleur potentiel de dépistage. « Cela peut être un premier pas vers un meilleur contrôle par la société des futures grandes épidémies et réduire la nécessité de restrictions et de l’arrêt des activités », a déclaré à cet effet Laura Natali du département de Physiques de l’UG, principale auteure de l’étude.

La doctorante ajoute également que la méthode mise au point par les chercheurs de l’UG en utilisant l’IA permet de maîtriser rapidement l’épidémie. Toute cette étude n’est, cependant, que le premier jet et des tests avec données réelles sont encore nécessaires pour peaufiner le travail.

Cette enquête n’en reste pas moins un premier pas vers la mise en œuvre d’initiatives plus ciblées pour réduire la propagation des infections. La nouvelle stratégie de test basée sur le Machine Learning s’adapte automatiquement aux caractéristiques spécifiques des maladies. Selon Laura Natali, il serait possible de prédire facilement si un groupe d’âge spécifique doit être testé ou si une zone géographique limitée est une zone à risque, comme une école, une communauté ou un quartier spécifique.

Jusqu’aujourd’hui, très peu d’études avaient examiné la manière dont l’IA peut être utilisée en cas de pandémie. Il est important de noter néanmoins que dans le contexte de la pandémie de Covid-19 que vit le monde actuellement, l’intelligence artificielle est déjà utilisée par exemple en Afrique du Sud pour prédire et alerter sur des risques de contamination à l’échelle des provinces et même du pays. Il ne fait pas de doute que la technologie a encore beaucoup à apporter au monde médical.

Lire aussi 

13/04/2021 - En Afrique du Sud, en utilisant l’IA, des chercheurs prédisent un faible risque de 3e vague de Covid-19

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Résumé de l’activité des crypto-monnaies en Afrique (Juillet 2019 - Juin 2020)

InfographieNextTech activite cryptomonnaie afrique