La Tunisie accélère son adhésion à la CEDEAO

La Tunisie accélère son adhésion à la CEDEAO

(Agence Ecofin) - En visite à Tunis, ce lundi, le président de la commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza, et les autorités tunisiennes ont signé un mémorandum d’entente visant la mise en place d’une feuille de route, pour la promotion de la coopération économique, entre la Tunisie et l’institution sous-régionale.

Ce protocole qui porte sur les secteurs agricole, commercial et de développement, servira de tremplin pour la création d’une zone de libre-échange entre les deux parties.

Bien que la rencontre de Tunis marque un tournant décisif dans le processus d’adhésion du pays du Jasmin, la Tunisie devra encore garder son statut d’observateur jusqu’aux prochaines réunions de l’organisation d’intégration qui se tiendront en novembre 2018, à Lomé.

« Pour l'instant, la Tunisie prendra part aux prochaines réunions de cette communauté, prévues en novembre, au Togo, en tant qu'observateur », a souligné le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui (photo).

Si les échanges commerciaux entre les pays de l’Afrique de l’Ouest et la Tunisie ne représentent que 1% du commerce global tunisien, les autorités tunisiennes espèrent booster ces échanges à plus de 10%.

La ruée vers l’Ouest des pays de l’Afrique du Nord est révélatrice des atouts énormes que présente le marché de la CEDEAO. Avec une population de plus de 320 millions d’habitants, majoritairement jeune, combinée à l’amélioration continue de la qualité de la main-d’œuvre,  la zone d’intégration dispose de  précieuses potentialités aussi bien en matière d’investissements que sur le plan commercial.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS