Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne, à 4,9%

  • Date de création: 20 janvier 2015 09:57

(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, le 20 janvier, le produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique subsaharienne ne devrait progresser que de 4,9 % en 2015, marquant un repli de -0,9 point par rapport aux projections d’octobre dernier.

Cette révision à la baisse des prévisions de croissance pour la région trouve notamment son origine dans la forte baisse prévue du PIB du Nigeria. La première économie africaine a en effet vu sa prévision de croissance amputée de 2,5 points cette année, à + 4,8 % points en raison notamment de la chute des cours du pétrole, selon le FMI.

L’Afrique subsaharienne devrait aussi pâtir de la baisse des prix de certaines autres matières premières.

A l’échelle internationale, le FMI souligne que la chute des prix du pétrole ne suffira pas à soutenir durablement l'économie mondiale, freinée par des «faiblesses» persistantes en zone euro et par un ralentissement chinois sans précédent depuis 25 ans.

«La baisse des prix du pétrole (...) donnera un coup d'accélérateur à la croissance mondiale. Mais cette impulsion devrait être plus que compensée par des facteurs négatifs, notamment la faiblesse de l'investissement», précise l’institution.

Faisant à peine mieux qu'en 2014, le produit intérieur brut (PIB) mondial ne devrait plus progresser que de 3,5 % en 2015 et de 3,7 % en 2016, marquant dans les deux cas un repli de 0,3 point par rapport aux projections d'octobre, selon le FMI.

Portés par une économie florissante, les États-Unis confirment leur statut de locomotive mondiale en étant la «seule grande économie à voir ses prévisions relevées» cette année (+ 3,6 %, en hausse de 0,5 point par rapport à octobre), indique le Fonds. La zone euro est, elle, promise à un sort moins enviable. Son économie ne devrait progresser que de 1,2 % (- 0,2 point) cette année.

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine devrait, elle, connaître une nette décélération cette année en raison principalement d'un «ralentissement» de l'investissement, selon le FMI. Sa croissance économique devrait désormais s'établir à 6,8 % cette année, soit sa plus faible progression depuis 1990, avant de ralentir encore davantage en 2016 à 6,3 %, indique le Fonds, mettant en garde contre «le fort impact» de ce tassement de la croissance chinoise.

Le Brésil ne devrait échapper que de peu à la récession cette année (+ 0,3 % de croissance, - 1,1 point par rapport à octobre) tandis que la Russie voit sa prévision sabrée de 3,5 points et devrait voir son PIB se contracter de 3 % cette année, en raison de la baisse des cours du pétrole et des sanctions économiques liées à la crise ukrainienne.

  

Lire aussi

07/10/2014 - La croissance restera robuste en Afrique malgré l'épidémie d'Ebola, selon le FMI

14/01/2015 - La Banque mondiale revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2015, à 3%

08/10/2014 - Le coût économique d'Ebola pour l'Afrique de l’Ouest pourrait dépasser 32 milliards $


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique