Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Des experts du FMI remettent en question les effets bénéfiques de la doctrine néolibérale

  • Date de création: 06 juin 2016 19:59

(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI), temple de l'orthodoxie néolibérale, vient de procéder à une profonde remise en question de l’efficacité de certains dogmes néolibéraux.

Trois économistes  du département recherche de l’institution - Jonathan Ostry, Prakash Loungani et Davide Furceri- ont reconnu, dans un article publié fin mai, que le néolibéralisme et les politiques de dérégulation creusent les inégalités, tout en notant que leurs bienfaits ont été exagérés.

«Les bénéfices de certaines des mesures qui constituent une partie importante de l'agenda néolibéral semblent avoir été quelque peu exagérés», ont-ils écrit dans cet article intitulé «Le néolibéralisme est-il survendu?».

Les experts du FMI ont notamment battu en brèche deux piliers de la doctrine néolibérale qui figurent souvent dans la boite à outils traditionnelle des institutions de Bretton Woods : la libre circulation des capitaux et les politiques d'austérité budgétaire.

D'après leur évaluation, l'ouverture des marchés de capitaux permet un afflux de liquidités utiles à court terme, mais rend les Etats qui la pratiquent très dépendants des investisseurs étrangers. Et dès que ceux-ci décident de se retirer, le pays qui les a accueillis plonge souvent en récession ou bien se trouve secoué par une grave crise financière.

En ce qui concerne l’austérité, les experts du FMI soulignent que son coût - hausse des impôts, coupes dans les dépenses publiques - peut parfois être «bien plus important» que ses bienfaits. En effet, la consolidation budgétaire recommandée à tout bout de champ par le FMI enclenche parfois un cercle vicieux de baisse de la demande, défiance des investisseurs, récession, et finalement augmentation de la charge de la dette…

Cette autocritique des politiques de dérégulation prônées depuis quarante ans a poussé la direction du FMI à tenter de  rectifier le tir. « Cet article a été interprété de manière totalement erronée », a déclaré le chef économiste du FMI, Maurice Obstfeld le 3 juin, ajoutant qu’il ne marquait « aucun changement majeur dans l’approche du Fonds ».

« Personne ne veut d’une austérité qui ne se justifie pas, les pays doivent simplement vivre avec leurs moyens sur le long terme, sans quoi ils seront confrontés à une forme de défaut sur leur dette, ce qui est traditionnellement très coûteux pour les citoyens, spécialement les plus pauvres », a  ajouté M. Obstfeld dans un entretien publié dans le magazine du Fonds.

Lire aussi

31/03/2016 - Le FMI juge les filets de sécurité financière insuffisants pour endiguer une crise internationale

22/02/2016 - Christine Lagarde réélue pour un 2è mandat de cinq ans à la tête du FMI



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

RDC : signature d’un plan de départ des forces de la MONUSCO d’ici 2024

Togo : avec un taux de réussite de 92%, l’expérience des Maisons de Justice sera étendue sur tout le territoire

100 millions de dollars alloués à African Parks pour préserver la biodiversité en Afrique

Centrafrique : la Banque mondiale va injecter plus de 120 millions USD pour soutenir l’économie mise à mal

 
AGRO

En faillite, l’ex-filiale de Rougier au Cameroun, prend langue avec ses créanciers alors que des ex-salariés licenciés protestent

Pr Jacques François Mavoungou : « Au Gabon comme dans la sous-région, la filière manioc est menacée par les maladies »

Hausse mondiale des coûts : construire ensemble une chaîne de valeur de la banane juste et durable (Afruibana)

Subventions mondiales à l’agriculture : la FAO appelle à un changement de paradigme

 
ELECTRICITE

Mozambique : le gouvernement met en place une réglementation sur l’accès à l’énergie hors réseau

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Longtemps boudé pour son passé, le nucléaire revient en grâce… pour le bonheur des producteurs africains d’uranium

Guinée : le colonel Doumbouya demande plus de « contenu local » dans le secteur minier

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

 
TELECOM

Alphabet a réussi à connecter les deux Congo avec l’Internet à haut débit par laser

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

 
TRANSPORT

Gabon : Kumar Mohan nommé directeur général du Nouveau Port International d’Owendo

Le Cameroun et le Nigéria désormais reliés par un pont de 408 m

Ghana : la première certification Green Terminal décernée à Meridian Port Services du port de Tema

La compagnie américaine United Airlines revient au Nigeria après 5 ans d’absence

 
ENTREPRENDRE

De nouveaux centres d'entrepreneuriat lancés en Afrique

O’Haïra, quand les couverts en feuilles d’un restaurant rassemblent les Camerounais

Avec Mando Foods&Co, Alain Branger promeut la consommation de produits agricoles ivoiriens

L’Ivoirien Moussa Badoh réussit à produire 35 tonnes de plantain par hectare

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

RDC : l’arrimage au LMD sera effectif à la prochaine rentrée académique

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

 
COMM

Cap-Vert : SPI/FilmBox lance un bouquet en partenariat avec Unitel T+

Instagram propose un nouvel outil pour découvrir des entreprises

La Côte d’Ivoire annonce une subvention pour le personnel des médias à la retraite dès fin septembre

Nigeria : les autorités annoncent la fin de la suspension de Twitter pour « très bientôt »

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Solutions de financement des PME africaines par Investisseurs & Partenaires