Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Des experts du FMI remettent en question les effets bénéfiques de la doctrine néolibérale

  • Date de création: 06 juin 2016 19:59

(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI), temple de l'orthodoxie néolibérale, vient de procéder à une profonde remise en question de l’efficacité de certains dogmes néolibéraux.

Trois économistes  du département recherche de l’institution - Jonathan Ostry, Prakash Loungani et Davide Furceri- ont reconnu, dans un article publié fin mai, que le néolibéralisme et les politiques de dérégulation creusent les inégalités, tout en notant que leurs bienfaits ont été exagérés.

«Les bénéfices de certaines des mesures qui constituent une partie importante de l'agenda néolibéral semblent avoir été quelque peu exagérés», ont-ils écrit dans cet article intitulé «Le néolibéralisme est-il survendu?».

Les experts du FMI ont notamment battu en brèche deux piliers de la doctrine néolibérale qui figurent souvent dans la boite à outils traditionnelle des institutions de Bretton Woods : la libre circulation des capitaux et les politiques d'austérité budgétaire.

D'après leur évaluation, l'ouverture des marchés de capitaux permet un afflux de liquidités utiles à court terme, mais rend les Etats qui la pratiquent très dépendants des investisseurs étrangers. Et dès que ceux-ci décident de se retirer, le pays qui les a accueillis plonge souvent en récession ou bien se trouve secoué par une grave crise financière.

En ce qui concerne l’austérité, les experts du FMI soulignent que son coût - hausse des impôts, coupes dans les dépenses publiques - peut parfois être «bien plus important» que ses bienfaits. En effet, la consolidation budgétaire recommandée à tout bout de champ par le FMI enclenche parfois un cercle vicieux de baisse de la demande, défiance des investisseurs, récession, et finalement augmentation de la charge de la dette…

Cette autocritique des politiques de dérégulation prônées depuis quarante ans a poussé la direction du FMI à tenter de  rectifier le tir. « Cet article a été interprété de manière totalement erronée », a déclaré le chef économiste du FMI, Maurice Obstfeld le 3 juin, ajoutant qu’il ne marquait « aucun changement majeur dans l’approche du Fonds ».

« Personne ne veut d’une austérité qui ne se justifie pas, les pays doivent simplement vivre avec leurs moyens sur le long terme, sans quoi ils seront confrontés à une forme de défaut sur leur dette, ce qui est traditionnellement très coûteux pour les citoyens, spécialement les plus pauvres », a  ajouté M. Obstfeld dans un entretien publié dans le magazine du Fonds.

Lire aussi

31/03/2016 - Le FMI juge les filets de sécurité financière insuffisants pour endiguer une crise internationale

22/02/2016 - Christine Lagarde réélue pour un 2è mandat de cinq ans à la tête du FMI


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Tchad : 4 millions $ seront consacrés à la résilience de la production agricole et agropastorale

On saura le 2 juillet prochain qui supplantera Bolloré dans la gestion du terminal à conteneurs au port de Douala

Namibie: le gouvernement souhaite attirer 1 milliard $ d'investissements dans le pays, d'ici à 2021

Burkina Faso: le gouvernement va lancer un vaste programme de 309 millions $ pour réhabiliter ses axes routiers

 
AGRO

L’UE exige une consultation avec l’Union douanière d’Afrique australe sur le commerce de volaille

Ghana : le prix d’achat du cacao restera inchangé durant la campagne intermédiaire 2018/2019

Tanzanie : les devises d’exportation de noix de cajou ont chuté à 196,5 millions $ en 2018

Mali : un projet d’inclusion des filières agricoles pour bancariser plus de 440 000 petits producteurs

 
ELECTRICITE

Namibie : Alten Energias inaugure une centrale solaire de 45 MW à Mariental

Réchauffement climatique : Seuls le Maroc et la Gambie ont des plans permettant d’atteindre les objectifs climatiques

Energies renouvelables : 288,9 milliards $ investis en 2018, soit le triple du capital consacré au charbon et au gaz

Ghana : la distribution électrique sera ouverte au secteur privé dès 2023  

 
HYDROCARBURES

Nigeria : Muhammadu Buhari nomme un nouveau patron à la société publique du pétrole

Les sociétés publiques chinoises du pétrole auront le 4e plus gros CAPEX dans le secteur pétrolier africain entre 2019 et 2023

Engie lance un emprunt obligataire de 1,7 milliard de dollars

Mozambique : la décision finale d’investissement sur le plus grand projet de GNL du pays a été prise

 
MINES

Burkina Faso : CIMBURKINA double sa capacité de production en s’offrant un deuxième broyeur

Afrique du Sud: Transnet assurera le transport des produits de United Manganese of Kalahari, grâce à un contrat de 585 millions $

Rwanda : la première raffinerie d’or du pays ouvre ses portes avec une capacité de 6 tonnes par mois

L'Afrique du Sud veut accroître sa part de marché dans le secteur minier de la RDC

 
TELECOM

Globalstar va fournir des services de téléphonie mobile par satellite et terrestre dans cinq pays d’Afrique

Kenya : Joe Mucheru, le secrétaire de cabinet aux TIC, se met le parlement à dos à cause de la privatisation de Telkom

Le Bénin confie à l’A4AI, l’étude sur l’amélioration de l’accès aux communications électroniques et de la poste dans le pays

Egypte : la contribution des TIC au PIB est passée de 15 à 18 % durant les neuf derniers mois 

 
FORMATION

Environnement & Développement Durable ouvre les inscriptions à sa session de formation en ligne sur les Objectifs de développement durable

Future Female et Facebook organisent une série de formations gratuites pour entreprendre sur les réseaux sociaux

L’École de Design de Nantes Atlantique va ouvrir au Bénin un campus spécialisé en design numérique, ouvert à toute l’Afrique

La coopération franco-allemande lance un appel à candidatures pour la formation de Jeunes Entrepreneurs ouest africains

 
COMM

Afrique subsaharienne : Infront Media obtient les droits de diffusion des compétitions du Comité international olympique jusqu’en 2024

Les Marocains de RAPP désignés agence de communication africaine de l’année à l’African Cristal media & advertising summit

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique