Tunisie : Burson-Marsteller percevra 18 millions $ pour la comm d’Ennahdha pendant 45 jours

(Agence Ecofin) - Aucun montant n’avait été donné au moment de l’annonce du contrat entre le parti tunisien Ennahdha et l’agence internationale de communication Burson-Marsteller. Le site web Directinfo révèle qu’elle empochera 18 millions de dollars, soit 32 millions de dinars tunisiens, pour une campagne de 45 jours à l’étranger.

Burson-Marsteller, connue et réputée pour ses services de lobbying et de communication de crise, doit promouvoir l’image de marque du parti islamiste tunisien dans les pays occidentaux. L’enjeu de cette campagne ce sont les élections législatives et présidentielles qui se tiendront cette fin d’année en Tunisie, échéances cruciales pour le parti Ennahdha qui n’est pas sûr de se maintenir au pouvoir.

La mission assignée l’agence américaine a été définie ainsi qu’il suit : « Assister le mouvement islamiste dans ses activités de sensibilisation des médias et à soigner ses relations publiques aux Etats-Unis, au Royaume Uni et dans d’autres pays. » Le président d’Ennahdha se trouve actuellement aux Etats-Unis où il donnera une série de conférences et aura des rendez-vous avec des autorités américaines.

Le premier défi à relever pour Burson-Marsteller est de convaincre qu’Ennahdha n’est pas la Confrérie des Frères musulmans qui, en Egypte, a été classée organisation terroriste et interdite. L’agence de communication a publié un communiqué ce 28 septembre pour le signifier et rappelé que le parti au pouvoir en Tunisie a été « élu démocratiquement au suffrage universel » et a adopté « la Constitution la plus progressiste du monde arabe ».

Lire aussi

29/09/2014 - Tunisie : le parti Ennahdha a utilisé l’image d’un animateur télé français qui le prend mal

24/09/2014 - Tunisie : le parti islamiste Ennahdha engage Burson-Marsteller pour promouvoir son image en Occident

22/04/2014 - Tunisie : le parti Ennahdha investit une fortune pour sa promo en ligne, selon un opposant politique


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm