Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les engagements pris par les pays arabes et africains lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis

Ensemble des représentants des pays arabes et africains avec M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei (gauche) lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis le lundi 23 septembre 2019 © HUAWEI Ensemble des représentants des pays arabes et africains avec M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei (gauche) lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis le lundi 23 septembre 2019 © HUAWEI
  • Date de création: 25 septembre 2019 17:50

(HUAWEI ) - Le troisième Forum Huawei pour l’Innovation en Afrique du Nord qui s’est tenu à Tunis, le lundi 23 septembre 2019, s’inscrit dans la volonté des pays arabes et africains de renforcer les infrastructures technologiques et d’accélérer l’avancée de l’économie numérique. Plus de 350 participants, dont les ministres arabes et africains, les représentants de la Ligue des États arabes et de l’Union africaine, ont pu exprimer leurs attentes face à la montée des nouvelles technologies.

M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei a déclaré : « Notre mission est de favoriser l’émergence d’un univers plus intelligent et de rendre ces technologies avancées à la portée du plus grand nombre à travers la planète, en facilitant l’accès à internet. »

M. Anouar Maarouf, ministre des Technologies de l’Information et de l’Économie numérique, a affirmé : « Dans le cadre de la stratégie nationale ‘Tunisie digitale 2025’, la coopération avec Huawei à différents niveaux est essentielle. Nous avons besoin d’augmenter la vitesse du haut débit jusqu’à 50 M. Toutes les études sur le terrain démontrent que c’est possible et nous pouvons atteindre cet objectif dans les six mois à venir, puis monter à 100 M. »

De son côté, Mme Aurélie A. Soule Zoumarou, ministre de l'Économie Numérique et de la Communication du Bénin a indiqué que : « Le grand défi qui se pose aujourd’hui aux pays africains est celui de la couverture internet dans les zones rurales. Ces zones, qui représentent 40% à 70% dans de nombreux pays, sont spatialement et démographiquement importantes. C’est ce défi que Huawei est en mesure de relever pour soutenir le développement du continent africain. »

Sur ce même élan, le secrétaire général de l’Organisation arabe des technologies de l'information et de la communication (AICTO), M. Mohamed Ben Amor a rappelé l’importance du Livre blanc, signé ce lundi 23 septembre, intitulé Talents arabes numériques et main-d'œuvre pour la quatrième révolution industrielle en précisant que : « Cette coopération vise à assurer une totale connectivité des pays arabes et africains et à favoriser toutes les opportunités en faveur du développement de l’économie numérique et des infrastructures des TIC en Afrique et dans le monde arabe. »

L’objectif d’AICTO est d’instaurer un dialogue entre les jeunes arabes qui représentent plus de 100 millions de la population du monde arabe, âgés entre 15 et 29 ans, afin de les accompagner dans la réalisation de projets novateurs dans le domaine des TIC. Pour étayer cette vision, l’AICTO a restructuré l'activité de formation en lançant le AICTO Technology Academy (ATAC). Cette académie vise à garantir une formation certifiée conforme aux normes internationales.

Deux évènements majeurs ont marqué ce Forum Huawei de l’Innovation. Le premier est l’exposition de nouvelles solutions développées par Huawei dont le nouveau smartphone Mate 20 X 5G qui a été présenté pour la première fois en Afrique. Le second est la signature d’un mémorandum d’accord entre le ministère de l’Éducation de Tunisie et Huawei dans les domaines de la recherche, de la documentation et des connaissances. Les deux parties ont renforcé leur volonté de travailler ensemble en vue d’entreprendre et d’encourager l’établissement de partenariats scientifiques et technologiques entre les centres et les unités à travers des manifestations conjointes, des visites d’études et des programmes d’échanges.

Ce mémorandum d’accord a été signé, côté tunisien par Mme Wala Turki, Directrice générale du Centre National des Technologies en Éducation (CNTE) et au nom de Huawei, par M. Spark Zhang, Directeur général de Huawei Tunisie.

Le ministre de l’Éducation, M. Hatem Ben Salem a déclaré à cette occasion : « Cette année, nous avons fait notre possible pour que tous les 2 174 000 étudiants tunisiens, où qu’ils soient sur l’ensemble du territoire, puissent être inscrits à distance. En collaboration avec Huawei, nous réfléchissons à comment intégrer l’intelligence artificielle dans les principaux secteurs d’activité du pays. Notre but est de l’inclure dans les programmes de nos élèves, allant du primaire au secondaire pour que l’éducation tunisienne entre dans le siècle de la révolution numérique. »

1 huawei


 
GESTION PUBLIQUE

Tunisie: le Parlement valide un budget 2020 à 16,5 milliards $ tablant sur une reprise de la croissance à 2,7%

Le Mali ordonne l’expulsion du chef de la Minusma à Kidal

Classement 2019 des pays africains selon l’indice de développement humain du PNUD

Egypte : le gouvernement approuve une loi permettant à des investisseurs étrangers d'acquérir la nationalité

 
FINANCE

Le nigérian Jiji lève 21 millions $ pour renforcer son activité de petites annonces en ligne

Le groupe bancaire sud-africain Absa Bank cible une expansion de ses services de banque d'investissement en Chine

Le britannique Prudential prend le contrôle de Beneficial, dans l’ensemble de ses marchés en Afrique occidentale et centrale

Crise anglophone au Cameroun : les entreprises ont perdu 800 milliards FCFA, en trois ans

 
AGRO

Éthiopie : l’exécutif envisage une réduction des droits d’accise appliqués à l’industrie sucrière

Éthiopie : l’autosuffisance en blé prévue pour 2022 pourrait ne pas être atteinte

Burkina Faso : l’OFID débloque 20 millions $ en faveur de la promotion des filières agricoles

Liberia : Sime Darby cèdera ses concessions de palmier à huile à l’entreprise locale Manco

 
ELECTRICITE

Nigeria : l’augmentation du tarif électrique est inéluctable, selon le ministre de l’Energie

Mozambique : la DBSA débloque 81 millions $ pour la réhabilitation et l’extension du réseau électrique

Electrification rurale : 5 millions $ d’Exim Bank India pour fournir l’énergie solaire à 50 villages, au Niger

Côte d’Ivoire : signature du contrat de concession de la plus grande centrale biomasse d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

Cinq ans après son retrait de Libye, la société pétrolière russe Tatneft y reprend ses activités

Cameroun : la SNH double sa production de gaz domestique destiné au marché local

Angola : Total s’offre les services d’Ocean Infinity pour une meilleure compréhension de la géologie des blocs 32 et 17

Égypte : SDX atteint un plateau de production stabilisé de 50 millions de pieds cubes/jour, trois mois avant les prévisions

 
MINES

Cameroun : nouvelle campagne de détection des sites miniers dans cinq régions du pays, avec le soutien de la Banque mondiale

Sénégal : Teranga Gold acquiert le projet Massawa pour près de 430 millions $

Zambie : Arc Minerals acquiert une participation majoritaire de la coentreprise Zaco Limited

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

 
TRANSPORT

Congo Airways commande deux Embraer E175, avec option d’achat pour deux autres au prix catalogue de 194,4 millions USD

Côte d'Ivoire : en 2020, la Société des transports abidjanais va se doter de 500 nouveaux bus

Transnet signe un accord de coopération ferroviaire avec Ghana Railway Company Ltd et Ghana Railway Development Authority

Aviation : le Gabon sort de la liste noire de l’Union européenne, mais 11 autres pays africains y demeurent

 
FORMATION

Le Rwanda abritera un centre de formation de lutte contre la corruption

Guinée Conakry : l’Organisation internationale pour la migration propose des formations aux acteurs des médias et de la société civile

Les Emirats arabes unis annoncent un programme de bourses pour les étudiants sénégalais à compter de l’année prochaine

Seules deux universités africaines sont représentées dans le classement mondial des performances MOOC

 
COMM

Namibie : l’association des auteurs et compositeurs de musique réclame une créance de 114 000 USD au radiodiffuseur public

Egypte : la plateforme d’affichage intérieur Adzily a levé 12,2 millions USD

BGFIBank RDC, partenaire officiel du forum « Les Héroïnes 2019 »

Ghana : la Fédération ghanéenne annule son accord de diffusion d’une valeur de 17,9 millions USD conclu avec StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom