ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Désaccord entre la Tanzanie et la Chine sur un projet portuaire de 10 milliards de dollars

Désaccord entre la Tanzanie et la Chine sur un projet portuaire de 10 milliards de dollars
  • Date de création: 23 mai 2019 19:19

(Agence Ecofin) - Le projet de construction d'un port et d’une zone économique spéciale à Bagamoyo, une station balnéaire située à 75 km au Nord de la capitale économique tanzanienne Dar es Salaam, pour un investissement de 10 milliards de dollars risque de tomber à l’eau. Des désaccords sur les conditions d’investissement opposent les autorités tanzaniennes à l’opérateur portuaire chinois China Merchants Holdings International, qui a été chargé de construire ce méga-projet financé par la Chine et le Sultanat d’Oman.

« Les conditions qu’ils nous ont données n’étaient pas viables sur le plan commercial. Nous leur avons dit non.», a déclaré le directeur général de l’Autorité portuaire tanzaniene (TPA), Deusdedit Kakoko (photo), cité par Reuters.

« Cela aurait été une perte ... Ils ne devraient pas nous traiter comme des écoliers et se comporter comme nos enseignants.», a-t-il ajouté. M. Kakoko a également, fait savoir le gouvernement tanzanien, adressé officiellement ses doléances à l'opérateur portuaire chinois. «Nous attendons qu’ils entament de nouvelles discussions. Quand ils seront prêts, nous reprendrons les discussions.», a-t-il dit.

Dans un courrier électronique adressé à Reuters, China Merchants Holdings International a cependant indiqué que les négociations avec la partie tanzanienne se sont étalées sur plusieurs années sans aboutir à un accord juridiquement contraignant. «Ce projet est un projet d’investissement purement commercial, et China Merchants Holdings a toujours suivi les principes de faisabilité commerciale et de coopération gagnant-gagnant dans ses investissements à l’étranger.», a souligné le groupe chinois.

Depuis son entrée en fonction à la fin de l’année 2015, le président tanzanien John Magufuli s’est attaché à renégocier des accords importants conclus sous le règne de son prédécesseur Jakaya Kikwete avec des investisseurs étrangers dans les domaines de l’exploitation minière, du gaz naturel, des télécommunications et des infrastructures.

L’accord relatif à la construction du port de Bagamoyo a été signé avec China Merchants Holdings International en 2013. Ce nouveau port vise à transformer la Tanzanie en un hub commercial régional et à désengorger le port de Dar es Salaam qui tourne au-delà de ses capacités.

Lire aussi:

19/10/2015 - La Tanzanie entame la construction d’un port et d’une zone économique spéciale pour 10 milliards $  

14/03/2016 - L'opérateur portuaire China Merchants Holdings prévoit une expansion en Afrique de l'Ouest et de l'Est  

20/04/2018 - Ports africains: batailles homériques sur fond d’égoïsmes nationaux


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc: la BAD finance la construction d’une cimenterie à hauteur de 45 millions d’euros

L’OPIC examine un possible investissement dans le secteur agricole du Mozambique

Bourse de Casablanca: l'effet Maroc Telecom semble avoir été précaire sur la dynamique de marché

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

Kenya : le gouvernement s'accorde avec Total, Tullow et Africa Oil pour construire une raffinerie de pétrole

Le Ghana veut introduire le gaz naturel comprimé comme complément aux produits pétroliers

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

 
MINES

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance