Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Désaccord entre la Tanzanie et la Chine sur un projet portuaire de 10 milliards de dollars

  • Date de création: 23 mai 2019 19:19

(Agence Ecofin) - Le projet de construction d'un port et d’une zone économique spéciale à Bagamoyo, une station balnéaire située à 75 km au Nord de la capitale économique tanzanienne Dar es Salaam, pour un investissement de 10 milliards de dollars risque de tomber à l’eau. Des désaccords sur les conditions d’investissement opposent les autorités tanzaniennes à l’opérateur portuaire chinois China Merchants Holdings International, qui a été chargé de construire ce méga-projet financé par la Chine et le Sultanat d’Oman.

« Les conditions qu’ils nous ont données n’étaient pas viables sur le plan commercial. Nous leur avons dit non.», a déclaré le directeur général de l’Autorité portuaire tanzaniene (TPA), Deusdedit Kakoko (photo), cité par Reuters.

« Cela aurait été une perte ... Ils ne devraient pas nous traiter comme des écoliers et se comporter comme nos enseignants.», a-t-il ajouté. M. Kakoko a également, fait savoir le gouvernement tanzanien, adressé officiellement ses doléances à l'opérateur portuaire chinois. «Nous attendons qu’ils entament de nouvelles discussions. Quand ils seront prêts, nous reprendrons les discussions.», a-t-il dit.

Dans un courrier électronique adressé à Reuters, China Merchants Holdings International a cependant indiqué que les négociations avec la partie tanzanienne se sont étalées sur plusieurs années sans aboutir à un accord juridiquement contraignant. «Ce projet est un projet d’investissement purement commercial, et China Merchants Holdings a toujours suivi les principes de faisabilité commerciale et de coopération gagnant-gagnant dans ses investissements à l’étranger.», a souligné le groupe chinois.

Depuis son entrée en fonction à la fin de l’année 2015, le président tanzanien John Magufuli s’est attaché à renégocier des accords importants conclus sous le règne de son prédécesseur Jakaya Kikwete avec des investisseurs étrangers dans les domaines de l’exploitation minière, du gaz naturel, des télécommunications et des infrastructures.

L’accord relatif à la construction du port de Bagamoyo a été signé avec China Merchants Holdings International en 2013. Ce nouveau port vise à transformer la Tanzanie en un hub commercial régional et à désengorger le port de Dar es Salaam qui tourne au-delà de ses capacités.

Lire aussi:

19/10/2015 - La Tanzanie entame la construction d’un port et d’une zone économique spéciale pour 10 milliards $  

14/03/2016 - L'opérateur portuaire China Merchants Holdings prévoit une expansion en Afrique de l'Ouest et de l'Est  

20/04/2018 - Ports africains: batailles homériques sur fond d’égoïsmes nationaux


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La BAD a emis une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars à 3 ans

Kenya : Standard Chartered Bank lance un programme de soutien aux femmes entrepreneures du Kenya

Ghana : la Banque centrale fixe de nouvelles exigences de capital minimum pour les fournisseurs de services de paiement

Ethiopian Airlines déclare un bénéfice net en hausse de 18% durant son exercice 2018/2019

 
AGRO

Mali : l’AFD va subventionner sur quatre années la transition agro-écologique dans le coton

Afrique du Sud : Distell accuse AB InBev/SABMiller de violation de règles de fusion

Sénégal : la vallée du fleuve Sénégal pourrait produire 100 000 tonnes de tomates par an

Côte d’Ivoire : le CCC dément les rumeurs de hausse du prix du cacao à 1000 Fcfa/kg en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Bénin : le gouvernement ambitionne l’autosuffisance énergétique d’ici à 2021 avec une puissance installée de 400 MW

Sénégal : la Banque mondiale garantit les 60 MW des centrales solaires de Kael et de Kahone

Sommet du G5 Sahel : transformer la région grâce aux immenses ressources d’énergie solaire

Angola : 600 MW de solaire disponibles d’ici 2022, grâce à 30 000 installations domestiques (gouvernement)

 
HYDROCARBURES

Niger : la contribution de l’or noir au PIB devrait passer de 4% en 2017 à 24% en 2025

ION Geophysical empoche un contrat de levés multiclients 2D qui couvrira les eaux angolaises et namibiennes

Le producteur de GNL, Nigeria LNG démarre des pourparlers pour décrocher un financement de 10 milliards $

La production équato-guinéenne de pétrole va grimper de 15 000 b/j avant la fin de ce mois

 
MINES

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

Paladin lève 30 millions de dollars australiens pour ses opérations en Afrique

Namibie: Namdeb Holdings vend sa mine Elisabeth Bay à un consortium local

Gabon : la Comilog va former 250 jeunes qui seront affectés à l’exploitation du gisement de manganèse d’Okouma

 
TELECOM

Kenya : Huawei s’associe à « Close the Gap » pour développer les compétences numériques en zones rurales

Kenya : Internet Solution a investi 30 millions de shilling pour se doter d’un centre de veille en cybermenaces

Mauritanie : Mattel s’offre l’expertise technique de Huawei pour renforcer son réseau télécoms

Egypte : le ministre des Télécommunications annonce 7 nouveaux parcs technologiques dans les universités

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

YALI Dakar organise une formation à l’intention des femmes du secteur de l'énergie en Afrique

Rwanda : le gouvernement engage une politique pour développer l’enseignement des matières scientifiques et techniques

 
COMM

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

La Nigerian Film Corporation négocie un partenariat avec l'Agence française de développement

Niger : une vingtaine de journalistes et agents du Ministère de la communication, en formation à Pékin

La CNUCED voit le trafic web mondial à 150 700 Go par seconde en 2022

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance