Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Au Togo, les jeunes et les PME reçoivent le plein soutien de la BAD

Au Togo, les jeunes et les PME reçoivent le plein soutien de la BAD
  • Date de création: 30 octobre 2019 14:03

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Sous un grand hangar du quartier Vakpossito, au sud de Lomé, la capitale togolaise, la principale machine de l’usine de traitement de soja d’Agrokom tourne à plein régime. Dans quelques jours, ce groupement de jeunes devra livrer 200 tonnes de tourteaux de soja biologique à un client à l’international. « En 2011, nous ne produisions que 50 tonnes de tourteaux pour le marché local. Mais depuis 2016, notre production a quadruplé et nous servons désormais le marché international », raconte avec fierté Daniel Komlan, directeur général d’Agrokom, une PME spécialisée dans la transformation du soja.

Avec ses neuf employés, Daniel Komlan a composé une équipe de travail de jour. Mais avec les deux autres machines acquises grâce au Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes (PAEIJ) d’un montant total de 20,3 million de dollars américains, financé par la Banque africaine de développement, il compte passer rapidement à la vitesse supérieure.

« Nous voulons mieux satisfaire la demande. J’ai désormais des machines capables de réaliser une bonne cuisson entre 5 et 8 secondes, alors que par le passé, il me fallait une heure. Je vais recruter des jeunes, former deux à trois équipes qui travailleront en quart temps. L’objectif, à l’horizon 2021, est de produire 10 000 tonnes par an », avance-t-il.

1 banque copy

Agrokom s’appuie sur un réseau de 5000 producteurs de soja biologique, suivis par des collecteurs dans trois grandes régions de production : Kara, Atakpamé et Adjengré.

Kataya Wiyao est un de ces producteurs. Encadré par le Comptoir agricole du terroir de Notsé (sud du Togo), il reçoit chaque année du PAEIJ un appui financier d’environ 1 000 dollars. « Pour la campagne 2017-2018, j’ai produit trois (3) tonnes de soja. Pour celle en cours, je table sur une récolte de six (6) tonnes, soit le double sur mes 5 hectares », espère-t-il. A 22 ans, il emploie un permanent, dix intérimaires et assure le quotidien de ses parents.

La Jonction de croissance agricole (JCAT) affiche également de belles ambitions. Installée à la lisière de la localité agricole d’Atakpamé (une localité en environ 150 km au nord de la capitale, Lomé) cette société spécialisée dans la production et la certification de soja biologique a déjà stocké, pour 2018-2019, plus de 10 200 tonnes de graines de soja sur une superficie de récolte de près de 7 300 hectares.12 banque

Ce mardi, son directeur général Toto Yao rencontre des Français, clients potentiels, afin de valider l’achat de la production et garantir la qualité des 15 000 tonnes de graines de soja attendues pour la récolte 2019-2020.

« Le financement de la Banque (272 000 dollars,) nous a permis de faire un bond qualitatif dans nos activités. En trois ans, nous sommes passés de 2 000 tonnes de graines de soja exportées à 5 000, puis 7 000, et maintenant 10 000 tonnes. Dans peu de temps, nous allons envisager la transformation, mais cela nécessite de gros moyens », relève le directeur, qui emploie 47 jeunes permanents.

Passer au stade de la transformation, la Nouvelle société de commercialisation des produits agroalimentaires (NSCPA) est en train de réussir ce bond en avant. Dans six mois, son usine de transformation de manioc pour la production d’amidon doit voir le jour sur une superficie d’un hectare, à Atakpamé. Elle mettra ainsi un terme à la production manuelle.

« Nous avons signé une convention avec l’entreprise nigériane, Niji Food, afin de lui livrer l’ensemble de la production d’amidon. Avec l’usine, nous aurons 50 tonnes à produire par jour », explique, confiant, Dandji Koffi Ognankitan, directeur de la NSCPA. Quelque 3 000 producteurs sont mobilisés sur une superficie de 7 500 hectares pour fournir du manioc en permanence. « Avec plus de 35 000 emplois créés, ce projet est un exemple de projet novateur initié par la Banque en vue de promouvoir les PME agro-industrielles et l’emploi des jeunes dans les chaînes de valeurs agricoles, note Georges Bohoussou, représentant pays de la Banque africaine de développement au Togo. Ce projet constitue une référence et une fierté pour le gouvernement togolais dans la promotion de l’emploi des jeunes ».

Le portefeuille actif de la Banque au Togo s’élève à près de 427 millions de dollars. Il couvre la quasi-totalité des secteurs clés du développement économique du pays, à savoir les infrastructures, le développement rural et durable, l’insertion professionnelle des jeunes, le secteur privé, la gouvernance économique, l’inclusion financière et sociale.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement dédiée au développement de l’Afrique. Elle comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). La BAD est présente sur le terrain dans 29 pays africains, avec un Bureau extérieur au Japon, et contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

123 banque


 
GESTION PUBLIQUE

Des voix s'élèvent pour critiquer la gouvernance à la tête de la Commission de la CEMAC

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement lance un appel d'offres international pour la construction d'un port en eau profonde dans le nord du pays

La Zambie relève son principal taux directeur à 11,5% pour maîtriser son inflation en hausse

L’Egypte a enregistré une hausse de 26% de ses exportations vers le reste de l’Afrique en 2018

 
FINANCE

Le sud-africain Coronation Fund Managers annonce une baisse de 3 milliards $ des actifs sous sa gestion

La société d’investissement Unicorn Group signalée dans le capital d’Asilimia, le spécialiste des paiements mobiles au Kenya

De grands mouvements annoncés dans l'actionnariat de FirstRand Bank, la plus importante banque cotée d’Afrique

Sénégal: l'Etat ouvrira ses premiers guichets pour la microfinance islamique en 2020

 
ELECTRICITE

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

Greenlight Planet s’associe à Orange pour l’accès à l’électricité de 50 millions de personnes en 10 ans

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

Sénégal : le président Macky Sall change le nom du champ pétrolier SNE

Le Rwanda va commander une étude pour savoir si le méthane du lac Kivu peut être utilisé comme combustible pour la cuisson

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

 
MINES

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

Maroc : Trigon Metals veut acquérir le projet de cuivre et argent Silver Hill

Thani Stratex prépare un vaste programme de forage de 42 000 m sur ses projets aurifères à Djibouti

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

 
TELECOM

Côte d’Ivoire : les ex-employés de Comium sollicitent l’intervention d’Alassane Ouattara afin que soient enfin réglés leurs droits

Le groupe Orange envisage une introduction en bourse de sa branche Moyen-Orient et Afrique

Algérie se dote d’une Agence nationale pour le développement de la numérisation qui entrera en service d’ici la fin d’année

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

 
COMM

Sénégal : la Cour d’appel de Dakar se prononce en faveur d’Excaf Telecom dans la procédure qui l’oppose à Canal + et Sport TV Portugal

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro